Aequus, le bateau de plaisance solaire

Aequus, le bateau de plaisance solaire

Le solaire progresse dans tous les domaines, et pas seulement avec la voiture électrique. Pour ceux qui veulent faire du bateau (sans voiles) avec la satisfaction de ne pas polluer, il existe maintenant un petit bateau très séduisant. L’Aequus solaire.

Le bateau électro-solaire phovoltaïque

Aequus 7.0, c’est le petit nom de ce bateau électro-solaire de 7 mètres.  C’est donc un petit bateau à vocation familiale doté d’une propulsion électrique et de panneaux photovoltaïques qui  a  fait sensation dès sa présentation et sa mise à flot, en septembre 2010.

bateau-solaire-aequus

L'Aequus solaire se conduit sans permis

Son concepteur, Bruno Hervouet, champion de France de voile 2005, le présente comme le premier moyen de transport solaire accessible aux particuliers ; ceci dit, il coûte quand même 69000 € avec toutes les options comprises, y compris la mise à l’eau. Dans l’univers de la plaisance, c’est du low cost, c’est vrai.

Le bateau se charge par le toit

L’Aequus 7.0 peut accueillir jusqu’à 7 passagers et filer jusqu’à 7 noeuds. Avantages : moins d’hydrocarbures déversés dans l’eau et moins de pollution sonore perturbatrice pour la faune marine.

«J’ai conçu l’Aequus pourrépondre à la pratique familiale la plus répandue : sortir en mer le temps d’une journée, pour un pique-nique au large, sur une île ou dans une crique.
Les bateaux à moteurs thermiques sont trop bruyants et les voiliers dépendent trop des conditions météos ».

Autre exemple de bateau “écolo”, le  Greenline Hybrid, un bateau slovène à moteur hybride solaire-diesel. Le Greenline permet de naviguer sans émissions polluantes et sans coûts. Sa vitesse est volontairement réduite pour consommer moins d’énergie. Son coût est de 150 000 € et il s’en serait vendu 180 en un an.

 

*

Le dossier Transport – écomobilité