Le (vrai) consommateur écolo n’existe pas (2)

Rédigé par Consoglobe, le 14 Apr 2010, à 22 h 58 min

Suite du point de vue du fondateur de consoGlobe sur l’état du marché et de la perception des Français en matière de Développement durable. Pourquoi le marché de l’écologie n’existe pas vraiment.

Le consommateur reste soumis aux mêmes besoins que toujours

Vous l’avez remarqué, notre slogan est “Consommer Mieux, Vivre Mieux” et non “Consommer moins, acheter  écolo”.

Le consommateur moderne, celui-là même qui est conscient des enjeux du développement durable, a pourtant envie et besoin de consommer.

Il doit élever ses enfants, il a envie de partir en voyage au soleil, il doit gérer son budget, il doit se rendre sur son lieu de travail, il a envie de “craquer” pour des produits high-tech ou tendance,…
Developpement durable articleCela explique pourquoi les produits écologiques ne se vendent bien que s’ils sont au moins aussi bons et aussi peu chers que les produits classiques et qu’ils satisfont à ces besoins de base.

Mais au-delà, de ces aspirations traditionnelles, les aspirations des consommateurs d’aujourd’hui débordent largement la notion de produits écologiques. A son niveau pratique, le consommateur “écolo” montre un ensemble de nouveaux comportements en phase avec des valeurs nouvelles.

Quelles sont ces valeurs qui convergent vers ce que chez consoGlobe on appelle la Nouvelle consommation ?

  • Au-delà de l’écologie, des économies d’énergie ou du bio, c’est d’une consommation  :
    – respectueuse de soi
    (le bio, la sécurité sanitaire, le plaisir),
    respectueuse des autres (le don, le partage, l’entraide, le shopping humanitaire)
    – et respectueuse de l’environnement bien sûr.

Developpement durable article

 
 

SUITE du point du vue sur la consommation écologique

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis