Et si le télétravail était une solution pour réduire les émissions de CO2 ?

Rédigé par Eva Souto, le 1 May 2014, à 11 h 53 min

Le coût et l’impact du travail : des données éloquentes

Embouteillages1 million : c’est le nombre d‘heures perdues chaque jour dans les embouteillages.
3 % : la RATP indique qu’en Ile-de-France une baisse de 3 % des déplacements pourrait améliorer de façon significative les transports.

En Ile-de-France, 5 % des 4000000 travailleurs du tertiaire, soit 200000 personnes télétravailleurs, devraient permettre de supprimer tous les embouteillages et les problèmes liés aux transports en commun. L’impact favorable du télétravail serait particulièrement significatif au niveau des villes.

L’impact favorable du télétravail

Emissions de CO2Prenons un exemple : une entreprise de 1000 salariés qui organise tous les mois 10 réunions régionales de 15 personnes et 1 réunion nationale de 100 personnes, les gains seraient de :

  • plus de 240 tonnes de CO2 liées aux réunions à distance,
  • plus de 800 tonnes de CO2 liées au télétravail.

1 tonne de CO2 économisée correspond à planter 180 arbres ; 240 tonnes de CO2 à enlever 100 voitures de la circulation.

fleche-nota-bene Télétravail solution pour réduire les émissions de CO2« 50 % des émissions de CO2 sont liées aux déplacements professionnels ». Le télétravail permet aux collaborateurs de travailler chez eux ou à proximité de leur domicile (en télécentre ou en agence par exemple) et de participer à des réunions à distance.

Le télétravail influe également positivement sur d’autres aspects :

PapierRéduction des flux papier : accéder à son environnement de travail et à ses applications en situation de mobilité, pouvoir échanger en temps réel des informations numérisées, stockées et partagées entre les différents services permet de réaliser des économies de papier.

En effet, une entreprise a testé son impact : 160 collaborateurs, 10 sites, implantée dans 6 pays et représentée par 25 distributeurs dans le monde a permis, cela lui a permis dès la 1ère année d’utilisation, de réaliser une économie de papier estimée à plus de 50 000 pages.

Gain de temps pour les salariés : plusieurs fois par semaine, les collaborateurs peuvent par exemple travailler depuis leur domicile ou dans un télécentre. Ils diminuent ainsi les trajets quotidiens pour se rendre au bureau. Les heures passées en voiture ou en transport en commun peuvent être consacrées à d’autres activités professionnelles ou personnelles.

argent2344 Télétravail solution pour réduire les émissions de CO2Réduction des coûts de déplacement : la logistique pour participer à une réunion induit des coûts importants. Le moyen de transport, le temps pendant lequel les salariés sont mobilisés.

Grâce aux solutions de communication à distance, assurant un niveau de convivialité important (vidéo, partage de documents…) certaines réunions physiques peuvent être effectuées à distance.

fleche-nota-bene Télétravail solution pour réduire les émissions de CO2Grande flexibilité dans l’organisation du travail : certains cadres soulignent l’importance de leurs heures de travail et le temps passé dans les déplacements, ce qui peut impacter leur vie privée. La réduction du temps de déplacements permet de mieux gérer ses heures de travail.

> Suite : Le télétravail, une solution très facile à mettre en place

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est géniale cette idée que je considère comme une innovation dans le processus d’organisation du travail. J’encourage l,auteur d’aller de l’avant avec ce projet. Il mérite le soutien des environnementalistes.

  2. J’avoue avoir survole l’article mais je ne pense pas que la consommation des serveurs (de plus en plus gourmands), d’unites de stockage et de ses systemes de refroidissements ait ete pris en compte…mais c’est vrai que cela depasse le seul contexte du teletravail, le travail en soi est desormais de plus en plus virtuel, informatise…

    Oui, ouvrir la porte de chez soi au teletravail est pratique sur beaucoup de plans mais vicieux, la raison pour laquelle se tenir a des regles de conduite, d’horaires..

  3. Il y a en ce moment le Tour de France du télétravail. Peut-être serez-vous tenté par l’expérience ? http://www.tourdefranceduteletravail.fr/

  4. attention :

    1/ il faut que l’employeur participe financièrement aux dépenses, désormais supportées par le salarié : énergies (éclairage, fonctionnement des appareils comme l’ordinateur), abonnement téléphonie mobile, achat de matériel (bureau, étagères, classeurs, consommables, …) …
    2/ il est impératif de ne pas mélanger vie professionnelle et vie domestique : s’imposer de façon très rigoureuse des horaires de travail comme si l’on était au bureau (il est plus facile de déraper), ne pas répondre aux sollicitations (téléphone, mails, SMS, …) en dehors de ces horaires

  5. Il y a longtemps que cela aurait du être mis en place, ce qui permettrait de revitaliser des villes et villages qui se désertifies, éviterait la pollution, par la même occasion ferait des économies d’énergie et apporterait une autre qualité de vie et désengorgerait les grandes villes comme Paris et autres.

  6. Le télétravail permet aussi de réduire l’exposition aux risques routiers (pour ceux qui utilisent leur voiture!)

  7. Justement, comme j’ai beaucoup de temps devant moi, je n’attends que des propositions ! En plus, c’est gratis, l’état, c-à-d, vous, me paie déjà ma retraite, qui me suffit pour vivre comme je l’entends !
    Par ex. : recherche de documents sur les livres sur internet, résolution de pb, qui sont ds mes cordes, etc, etc, … Je l’ai déjà fait pour mon fils qui est ingénieur, et qui n’avait pas le temps de s’occuper de pb qui lui semblaient, à ma portée § Ce que j’ai fait, pour mon + gd plaisir !
    Alors, j’attends de même, vos propositions !

  8. le télétravail est aussi à relier au temps partagé (mi temps, tiers temps, etc). Ainsi les personnes peuvent répondre aux besoins de plusieurs entreprises et non d’une seule. Cela permet aussi des activités locales et un travail à distance: Gestion des enfants, d’un lieu tout en satisfaisant les besoins d’une autre entreprise. L’économie est liée à la richesse de vies plus diversifiées et proches des véritables besoins de chacun. Un salarié à poste « doit » être occupé. En télétravail il a déjà ses occupations. Cela oblige l’employeur à mettre un terme à sa mentalité de flickage et baser sa relation sur la confiance réciproque. L’économie est autant humaine que matérielle. C’est aussi cela l’écologie.

Moi aussi je donne mon avis