Halte au téléphone jetable !

Rédigé par Consoglobe, le 30 Apr 2008, à 19 h 47 min

Dans la série des objets du quotidien, on a déjà parlé du portable dont l’explosion au niveau mondial et la rapidité de renouvellement transforment des centaines de millions d’objets en déchets.

 

Non au portable générateur de déchets !

 

On sait que le consommateur n’y peut pas grand-chose et que le marketing des grands opérateurs est assez irrésistible comme celui des conventions sociales qui fait de celui qui n’a pas de portable est soit un pauvre type soit un martien. Mais là, on dit non ! !

A quoi ?

Et bien au téléphone portable jetable dont on nous annonce l’arrivée en Europe. En effet, la société américaine Hop-on qui fabrique déjà un téléphone portable sans écran, nous promet une version jetable. Après le stylo jetable, le rasoir jetable, le briquet jetable, …voici donc le téléphone jetable.

A l’intérieur, on trouve de l’encre conductrice d’électricité à la place des circuits, ce qui les rend beaucoup moins cher à produire. Cette encre est appliquée sur des matériaux papier ou cartonnés, d’où la légèreté de l’ensemble et son coût réduit. telephone jetableCe téléphone portable jetable est déjà connu sous le nom de “The Graffiti” et coûte moins de 50$ ce qui en fait un téléphone idéal pour les enfants, les adolescents, les touristes… Plus besoin de s’engager avec un contrat à long terme. Chaque téléphone Graffiti a un appareil de traçage interne (GPS) qui facilite la surveillance des enfants et adolescents et permet de savoir où ils se trouvent.

Le téléphone jetable est compatible GSM bibande 900 et 1 800 MHz ( la puce est d’origine Texas Instrument ), dépourvu d’écran LCD, doté des touches de base pour passer les appels et de la touche d’appel d’urgence ( le 112 pour l’Europe ). Peter Michaels, PDG de Hop-on Inc, a annoncé en avril 08 en avoir vendu 10 000 pour tester le Vieux Continent. Différents motifs sont proposés et il faut débourser 20 dollars, soit environ 13 euros, pour l’acheter.

Hop-on affirme que le téléphone peut fonctionner 3 heures en appel et 240 heures en veille et qu’il peut  être rechargé et jeté après quelques utilisations. Le système, qui comprend une batterie rechargeable, serait en majeure partie recyclable..

hop-on

Pourtant, on est tout à fait contre cette approche qui gaspille des ressources, génère des déchets et nous éduque à jeter plutôt que recycler. On sait bien que beaucoup de ces appareils vont se retrouver dans la filière déchets et ne pas être retraités correctement.

Téléphone-Le saviez-vous ?

Aux Etats-Unis, des initiatives poussant au recyclage des téléphones mobiles se multiplient : par exemple, AT&T qui a annoncé sa participation au projet Cell Phones for Soldiers dans le cadre du programme Earth Day. Ce programme contribue à la collecte et au recyclage de ces “déchets électroniques” et met des cartes téléphoniques à disposition des soldats américains et de leurs familles.

 

Le cas Bouygues

Bouygues l’a fait savoir par voie de publicité en 2006 : les compagnies de téléphonie font des efforts en matière de recyclage et de gestion des déchets.

Dixit : » Les 500 boutiques Bouygues Telecom ont collecté en 2006 près de 50 000 anciens mobiles, soit 3,5 % des produits vendus sur la période. Une remise commerciale était proposée aux clients en échange de leur mobile rapporté. »

Lire également

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




3 commentaires Donnez votre avis
  1. il est aussi possible de conserver son numéro de téléphone et avoir en plus un numéro jetable; il y a des sites pour ça, super06.fr par exemple

  2. Je suis assez d’accord avec Aurélien, le téléphone jetable est très loin d’être un objet aussi néfaste que l’article le laisse entendre.
    Bien que sur le fond je comprends tout a fait qu’il s’agit d’une culture du jetable plutôt que du recyclable et que cela puisse moralement être douteux, il faut néanmoins considérer que sur la forme, ce n’est pas le type d’objet que l’on rencontre à tous les coins de rue (je n’en ai d’ailleurs jamais vue).
    Il ne faut pas oublier que le concept est utile dans plusieurs cas:
    – un collégien allant faire la fête chez des copains et dont les parents ne souhaitant pas le rendre addicte a la téléphonie mobile peuvent au moins garder le contact en cas de problème.
    – un couple de retraité, non formé a la téléphonie mobile (toujours plus complexe), partant en vacances et souhaitant garder le contact avec leur famille (ou en cas de besoin).
    – préserver son anonymat lors d’ouverture de compte sur internet tel que facebook ou ebay qui demandent tous deux un numéro de téléphone pour valider ou accéder à l’intégralité des fonctions.

  3. Pas d’accord! Au contraire si le téléphone jetable est bon marché et beaucoup plus abordable qu’un téléphone classique c’est plutôt bien.

    IL Y A DES TELEPHONES NON JETABLES BIEN PLUS TOXIQUES AUSSI!

    Le problème ce n’est pas le jetable, c’est surtout le fait que des matériaux toxiques ne sont pas recyclables.

Moi aussi je donne mon avis