Tarifs de l’énergie : la croissance verte enfin abordée ?

Rédigé par Alan, le 11 Dec 2012, à 18 h 02 min

France – La ministre de l’Écologie et de l’Énergie Delphine Batho a réagi suite à la conférence de Doha. Outre les problèmes environnementaux, elle a évoqué les modifications des tarifs de l’énergie.

Conférence de Doha : on recule encore

corniche de DohaLa conférence de l’ONU à Doha s’est achevée avec un goût amer : certes un accord sur le climat a été signé, mais l’aggravation de la situation n’est pas compensée. Seules 15 % des émissions de CO2 sont réellement surveillées. Le protocole de Kyoto, certes étendu jusque 2020, ne concerne en effet que l’Union Européenne et quelques autres pays dans le monde. Rendez-vous ensuite en 2015. Presque une blague quand on considère que 192 états se sont entendus pour l’extension du protocole, mais que tous n’y adhèrent pas. Ainsi, les plus gros émetteurs de CO2 au monde, les États-Unis et la Chine, n’en font toujours pas partie. Quant à la Russie, le Canada, le Japon et la Nouvelle-Zélande, ils ont décidé de se retirer de l’accord.

La France candidate pour la grande conférence de 2015

Un situation catastrophique à laquelle l’accord sur le climat fraîchement signé n’apportera pas grand-chose. « Dérisoire par rapport à la réalité d’un réchauffement climatique qui s’accélère, qui s’aggrave », a estimé la Ministre de l’Écologie et de l’Énergie. Celle-ci a annoncé la candidature de la France pour la grande conférence de 2015. Elle a commenté : « Ça nous laisse l’espoir de pouvoir essayer de faire bouger les choses ». Esbroufe ou véritable plan d’action ?

écologieLa question de la croissance verte

Il s’agirait d’être un pays modèle. La ministre a évoqué de « nouvelles problématiques » : réduire les émissions de gaz à effet de serre, « partag[er] le fardeau », lutter contre la pauvreté. L’idée majeure consiste à « relier la lutte contre le réchauffement climatique et le développement économique » puisque « si on oppose l’un à l’autre, on n’y arrivera pas. Une des clés pour réussir c’est la question de la croissance verte ». Espérons que les actions suivent.

> Suite : « Lutter contre la précarité énergétique »

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Tout ça c’est de la foutaise, notre ministre ferait mieux de s’occuper de tous les produits importés qui viennent d’Asie et autre, que l’on met à la poubelle à la fin de la garantie, qui par conséquence mettent au chômage des milliers de travailleurs et de plus ne contribuent pas au développement durable.

  2. oui geod je suis d’accord

  3. des économies d’énergies!!!!!facile.combien consommerait un tgv roulant à 150km/h?des camions à75 km/h? des voitures à80km/h??des avions à600km/h?des bateaux au2/3de leur vitesse maxi???????? autres possibilités:éteindre tous les éclairages des zones commerciales,industriels,et aussi une lampe sur deux des éclairages publics en voilà des exemples de pertes d’énergies faciles a faire et beaucoup plus efficaces que de faire installer chez les particuliers des lampes fluo qui abime les yeux ou des diodes dont la lumière trop froide brule la rétine et provoqueras des dmla beaucoup plus jeunes!!!!!!LA VITESSE C’EST DÉPASSÉ et les ILLUMINATIONS C’EST INUTILE

    • TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC GEOD – SI LES ENARQUES MANQUENT D’IDEES !!! LES ASSOCIATIONS PEUVENT LEUR EN DONNER – QUE LES ENTREPRISES PAIENT LE JUSTE PRIX DE LEUR CONSOMMATION – ET ILS ETEINDRONT LEUR BUREAU LA NUIT -IL Y A BEAUCOUP A FAIRE ET AUSSI SUPPRIMER LA PRIME DE CHAUFFAGE 4600€/AN POUR LE PERSONNEL DU SENAT…. ARRETEZ DE VOUS EN PRENDRE TOUJOURS AU PEUPLE ON SE CROIRAIT RECULER DE 2 SIECLES…

Moi aussi je donne mon avis