Standing Rock : victoire des tribus amérindiennes

Après des mois de lutte acharnée entre opposants et pouvoirs publics, les autorités américaines ont annoncé renoncer au projet actuel d’oléoduc.

Rédigé par Séverine Bascot, le 6 Dec 2016, à 11 h 26 min

Il fait l’actualité depuis plusieurs mois : l’oléoduc de Dakota Access Pipiline, accusé par la tribu sioux de Standing Rock de menacer ses sources d’eau potable ainsi que des sites sacrés.

L’oléoduc ne passera pas sous le fleuve Missouri

Depuis avril 2016, la mobilisation contre le projet dans un coin perdu du Dakota, n’avait cessé de s’intensifier : du petit mais farouche mouvement de protestation aux affrontements violents entre la police vs des représentants des tribus amérindiennes et des militants venus de tous horizons.

Alors que les tensions sont extrêmes, le gouvernement fédéral a annoncé dimanche 4 décembre qu’il n’autorisait pas les travaux pour le Dakota Access Pipeline, et demande de plus amples études concernant des tracés alternatifs. Le mouvement anti-oléoduc remporte donc une victoire ici, mais reste sur ses gardes : en effet, Donald Trump soutient ce projet de pipeline et son gouvernement pourrait bien revenir sur la décision fédérale, et finallement autoriser le tracé initial.

Ils [les opposants au projet] affirment qu’il y a trop d’incertitudes concernant la décision et qu’ils ont consacré trop de temps et d’émotions à cette lutte pour partir maintenant
rapporte The New York Times

 

D’autant plus que le futur président possède des intérêts chez Energy Transfer Partners, l’entreprise en charge de la construction de l’oléoduc…

Illustration bannière : Protestation contre l’oléoduc de Standing Rock – © Fibonacci Blue (CC BY 2.0) Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Which came first, the problem or the sotliuon? Luckily it doesn’t matter.

Moi aussi je donne mon avis