Solar Impulse 2 a bouclé son tour du monde

42.000 kilomètres, sans consommer une seule goutte d’essence. C’est la prouesse réalisée par le suisse Bertrand Piccard, dont le grand-père chercheur et inventeur a inspiré le professeur Tournesol à Hergé, aux commandes de son avion électrique, le Solar Impulse 2.

Rédigé par Valérie Dewerte, le 26 Jul 2016, à 15 h 00 min

Pesant 1,5 tonnes et large comme un Airbus A 380, Solar Impulse 2 a donc réussi à boucler un tour du monde complet, propulsé uniquement par ses moteurs électriques, survolant tous les océans de la planète, de jour comme de nuit.

L’avion électrique s’est posé sans encombre vers quatre heures ce matin à l’aéroport Al-Batten, près d’Abou Dhabi, la capitale des Émirats Arabes Unis, d’où il était parti pour réaliser le premier tour du monde aérien sans consommer une goutte de carburant. Se déplaçant à seulement… 80 km/h, nous vous laissons le plaisir de calculer le nombre d’heures de vol nécessaires pour parcourir les quelque 42.000 kilomètres que représente un tour du monde.

Solar Impulse 2 a effectué le tour de la terre en…

Mais ne vous leurrez pas : Solar Impulse n’a pas bouclé son tour du monde en quelques jours, ou en quelques semaines. Après son départ le 9 mars 2015, il lui a fallu tout de même 16 mois pour réaliser ce périple, en 25 jours continus de vol.

Solar Impulse 2 a connu des problèmes techniques, qui l’ont contraint à réaliser des réparations en cours de route. Par ailleurs, le vol n’était possible que dans des conditions météorologiques optimales.

Des avions de tourisme à propulsion électrique en expérimentation

À quoi sert une telle expérience ? À démontrer que les vols en avion électrique sont possibles. D’autres avions électriques, aux ambitions plus modestes, existent déjà. Des petits avions de tourisme, propulsés par un moteur électrique, capables d’emporter quatre passagers à leur bord, sont en cours de conception. Leur limite : le temps de vol, d’une durée d’une heure maximum. Mais cela reste parfaitement acceptable pour des vols de loisir, ou des petites liaisons.

Illustration bannière : Bertrand Piccard et André Borschberg devant le Solar Impulse 2 à New-York – © lev radin Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Au delà de l’exploit pour avoir fait 42000 Kms sans carburant, je pense que se n’est pas maintenant ni peut être jamais nous ne verrons voler un A380 tout électrique, il faut être réaliste sans être pessimiste, surtout quand on voit l’énergie qu’il faut pour faire voler un A380 ou un 777, car recouvert totalement de panneaux solaire l’électricité produite ne suffirait même à son alimentation électrique.

  2. Bravo +++ à solar impulse !

Moi aussi je donne mon avis