Les produits L’Arbre vert et l’huile de palme

Rédigé par Pauline, le 11 Feb 2009, à 18 h 01 min

Voici un article très intéressant du blog Consommerdurable sur les garanties environnementales et les engagements de la marque L’Arbre vert, notamment sur ses produits à base d’huile de palme dont la plantation menace la biodiversité :

L’huile de palme dans les shampoings

Developpement durable articleL’Arbre vert est un des leaders français de la vente de produits écologiques certifiés par l’écolabel européen. Mis en place par les pouvoirs publics, l’Ecolabel apporte des garanties à la fois environnementales et qualitatives.

Mais, il est toujours possible de faire mieux. C’est l’engagement qu’a pris l’Arbre vert : « aller encore plus loin que les critères de l’Ecolabel ».

Il suffit de suivre l’actualité du groupe pour se rendre compte qu’il a une volonté réelle d’emprunter le chemin d’un développement plus responsable (production de détergents écologiques, réduction des emballages, usine certifiée Iso 14001…). Si nous avions déjà évoqué ces aspects sur ce site, plus récemment, suite à une campagne menée par le WWF, une interrogation m’est venue : la marque utilise-t-elle de l’huile de palme ? Et, si c’est le cas. Cet approvisionnement est-il certifié ?

C’est la question que nous avons posée à l’Arbre vert, voici leur réponse :

  • “Certaines substances utilisées sont en effet issus de l’huile de palme. Mais pour ces substances, notre fournisseur s’est engagé à respecter la charte RSPO dont il figure parmi les adhérents. La RSPO est une association créée par des organisations menant des activités directement ou indirectement liées à la production ou la distribution d’huile de palme et soucieuse de promouvoir la production et l’utilisation durable d’huile de palme par la coopération tout au long de la chaine de production et de distribution, et par le dialogue entre les acteurs impliqués.
  • La RSPO exige l’application de principes et de critères pour une production durable (replantation des palmiers, non travail des enfants…). L’huile de Palme utilisée par notre fournisseur provient de Malaisie, d’Indonésie et des Philippines. Des audits sont menés actuellement pour savoir s’il est possible d’obtenir ces substances à partir de lots de productions garantis bio“.

Qu’en penser ?

La demande en dérivés de l’huile de palme à destination de l’industrie (alimentaire, cosmétique, agrocarburant) est en constante augmentation. La surface cultivée en palmier à huile a augmenté de plus de 40 % depuis 1990.

L’huile de palme présente en effet de nombreux avantages. Elle est bon marché, bonne pour la santé (riche en vitamines A), et le palmier a besoin de 10 fois moins de surface plantée que le soja pour donner la même production d’huile.
Developpement durable articleA contrario, répondre à l’augmentation des besoins nécessite de planter de nouvelles surfaces et ces plantations se font souvent au détriment de la forêt tropicale (via des techniques de brulis), ou de tourbières qui sont d’ importants puits de carbone. Du fait de ces pratiques, l’Indonésie est le troisième émetteur de GES après les États-Unis et la Chine.

Afin de favoriser des méthodes de culture plus respectueuses, une «Table ronde sur la production durable d’huile de palme» (RSPO) a été mise en place par différents partenaires (ONG comme le WWF, industriels comme Unilever). Elle a élaboré des directives qui interdisent les procédés les plus néfastes comme la déforestation de forêts primaire. Sur le plan social, la RSPO devrait contribuer à donner des garanties sociales aux exploitants et petits producteurs locaux.

La RSPO est décriée par certaines ONG comme les Amis de la terre.

  • Developpement durable articlePour Meena Raman, Présidente des Amis de la Terre International et Directrice des Amis de la Terre Malaisie : « Accepter l’huile de palme Malaisienne signifie légitimer la déforestation, accroître les violations des droits humains contre les populations indigènes et conforter un modèle de prise de décision qui interdit la participation des citoyens ».

Par contre, elle est saluée par d’autres organisations comme le WFF et Oxfam.

  • Ainsi Adrie Papma, porte-parole d’Oxfam souhaite que 50 % «du commerce mondial de l’huile de palme puisse être certifié «durable» d’ici 2013. Les gouvernements, les négociants, les investisseurs, les fabricants, les détaillants et les consommateurs doivent à présent soutenir cette initiative pour qu’elle puisse réussir». Elle ajoute que «la RSPO ne réglera jamais les problèmes liés à l’huile de palme (le principal étant la non maîtrise de la demande mondiale) mais les petits exploitants et les ouvriers agricoles devraient toutefois pouvoir en profiter.»

*Cet article a été rédigé notamment à partir de données issues du WWF, des Amis de la Terre, de Greenpeace et d’Oxfam.

Vous voulez tester les produits L’Arbre vert (entretien, lessive, soins, etc.) : découvrez la gamme sur la boutique de notre partenaire Mieux Vivre

Sur le thème de l’huile de palme :

Arbre Vert

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée d'écriture, toujours en quête d'idées pour répondre à vos attentes au niveau éditorial, fan de tennis et de sport en général, c'est elle...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour,

    vous dites : bonne pour la santé (riche en vitamines A)

    mais vous oubliez de dire que les acides gras saturés consommés en grande quantité peuvent provoquer du cholesterol principalement et générer d’important dégâts que le plan santé que tous le monde sait aujourd’hui, comme aujourd’hui il est difficile de trouver un produit sans cette huile de palme,ceci nous prouve que l’on en consomme bien trop !
    et nous augmentons nous risque cardiovasculaire.

  2. Raoul ou ecolo trader 😉
    j’ai bien pris note de votre remarque.
    C’est toujours bien de découvrir ce que fait une marque pour préserver l’environnement et il est clair que c’est un plus qu’elle soit certifiée.
    Que ce soit sur consoGlobe ou encore sur Consommer durable (dont cet article est issu), les commentaires ont toujours été positifs pour cette marque.
    https://www.consoglobe.com/ac-marques-ecologiques_2253_arbre-vert-arbre-ecolo.html
    http://blog.consommerdurable.com/news/l-arbre-vert-des-produits-ecologiques-un-fan-club

  3. Donc qu’en conclure ? je ne comprends pas la porte de votre article si ce n’est “sicrediter” la marque qui fait un louange effort d’insertion ecologique … !?

    Qu’en est il des multinationales des cosmetiques comme LOREAL Sharzkoph et touticouti … ???

    Si tous respectaient les elements de base des produits d’hygiene et soins du corps Arbre vert … sans allergenes, sans colorants, sans silicone, sans paraben, sans formaldehydes, sans ethers de glycol et musk (voir rapport VIGITOX de Greenpeace) … le tout produit en France avec un cahier des charges allant au dela de la certification Ecolabel Europeen !

    C’est pas en jetant le doute sur les meilleurs eleves que l’ecologie au quotidien progressera !

    Cordialement

Moi aussi je donne mon avis