L’île d’Eigg, une île 100 % autosuffisante en énergie

Rédigé par Eva Souto, le 12 Apr 2014, à 18 h 16 min

C’est une histoire digne d’un conte de fée ! Des habitants propriétaires de leur territoire, des montagnes verdoyantes et ajouté à cela… rien que de l’énergie propre ! L’île d’Eigg, située dans les îles Small, en Ecosse est le seul endroit sur terre qui soit à 100 % autonome en énergie. Sans combustibles fossiles, ni autres dégradations écologiques ou environnementales. Zoom sur un petit coin de paradis.

L’île d’Eigg, un bout de terre où il fait bon vivre

île d'EiggLes habitants de l’île d’Eigg ont racheté l’île en 1997*.

Depuis, la population s’est développée et est passée d’une soixantaine d’irréductibles écossais à une centaine.

Mais, la volonté partagée par l’ensemble des habitants a toujours été de développer le côté vert de leur lieu de vie.

Le projet qui en a donc découlé a été conçu et conduit par toute la communauté, sur une dizaine d’années.

Ces derniers sont partis d’un constat : les énergies conventionnelles ne leur convenaient pas.

L’île d’Eigg, un emplacement géographique rêvé

île d'Eigg 1Or, l’île bénéficie d’un emplacement géographique de choix.

Située dans la mer des Hébrides, en Ecosse, elle se prête particulièrement aux types de production alternatifs.

En effet, il y a beaucoup de vent et de pluie en hiver, et du soleil en été.

Sa situation, tout près de la Tirée, endroit le plus ensoleillé de Grande-Bretagne n’y est pas étrangère.

fleche-nota-bene L'île d'Eigg, une île 100% autosuffisante en énergieIl n’en fallait pas plus pour que les habitants décident de créer et gérer eux-mêmes leur propre système d’électricité. Et cela, à l’aide de ressources renouvelables, d’hydro-électricité, de vent et d’énergie solaire.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Je vais, encore, une fois de plus, ramener mon grain de sel dans cette histoire !
    Dire que le chauffage au bois, n’est pas polluant, ce n’est pas tout à fait exact : la cheminée crache de la fumée, qui est constituée de fines particules solides, un peu comme un moteur diesel. Alors, on choisit, soit d’interdire carrément le chauffage au bois, comme dans certaines villes, en France, soit d’obliger les utilisateurs à se doter de filtres à particules, comme en Allemagne. On le fait bien pour les voitures dotées d’un moteur diesel. Seulement, un filtre à particules, ça coûte cher. Pourquoi ? C’est très simple : parce que sa construction est complexe et nécessite la présence d’un catalyseur : le palladium qui est rare (et le sera nécessairement de plus en plus !), et c’est bien connu, tout ce qui est rare est cher !
    D’autre part, si j’ai bien compris, cette île a été bien subventionnée pour ses installations, mais par qui ? Sans doute la Grande-Bretagne, l’Europe, …, c-à-d au bout du compte, les autres ! Ou nous, contribuables de l’Europe ! C’est un peu, comme chez nous le coup des gens, qui en France, installent, chez eux des éoliennes ou des panneaux solaires subventionnés par l’état (surtout au début), mais c’est qui l’état ? C’est nous ! Les contribuables, c-àd, une fois de plus les autres ! En plus,EDF leur achète l’électricité qu’ils produisent, à un prix, nettement supérieur au prix de l’électricité du marché. Avec quel argent ? Eh bien, une fois de plus, avec l’argent des autres, à qui ils vendent leur électricité, c-à-d nous, consommateurs ! C’est pas compliqué, celui qui paie, au bout du compte, c’est celui qui est au bout de la chaîne : le consommateur ou le contribuable, pour ce qui est des impôts directs, et n’oublions pas, qu’en France, 51 % de ceux qui font une déclaration d’impôts, n’en, paient pas !
    Quant à la voiture électrique, je rigole : la construction de la batterie ne se fait pas sans pollution ; ensuite, quand elle est à plat, il faut bien la recharger ! Avec qu’elle électricité ? Ben tiens, avec celle fournie par le réseau EDF, bien sûr ! Il n’y a pas le choix ! Et, croyez-moi, EDF est bien inquiet et à mis le pb entre les mains des ingénieurs de chez Siemens. Que va-t-il se passer, si, chaque soir, chacun, en rentrant chez lui après son travail, branche dans son garage, sa petite Zoé ? Jusqu’à présent, c’est vrai, EDF ne sait que faire de l’électricité, que ses centrales nucléaires, qui doivent fonctionner constamment au même rythme (une centrale nucléaire, c’est comme un gros bateau, ça ne s’arrête pas, ni ne démarre pas comme ça, instantanément. Ça a une certaine inertie ! Et comme 80% de l’électricité vendue par EDF est d’origine nucléaire (c’est écrit sur les factures)), EDF fait un tarif de nuit bien plus intéressant que celui de jour, et, qu’en plus a incité les français, à se doter d’un chauffage électrique, avec une bonne isolation pour ces maisons. Mais, le chauffage électrique est une véritable aberration ! Par rapport, par exemple, à un chauffage direct avec une chaudière au gaz naturel,et bien sûr, une très bonne isolation de votre maison, comme avec un chauffage électrique. Pourquoi faire une bonne isolation, si vous mettez un chauffage électrique, et pas d’isolation du tout, si vous mettez un chauffage au gaz naturel ? Ça ne va pas du tout ! En mettant une bonne isolation, d’abord, dans la maison que vous construisez, vous gagnez, déjà, au moins un facteur 3, si vous mettez ensuite un chauffage central avec une chaudière au gaz naturel, plutôt qu’en installant des radiateurs électriques. C’est une évidence physique ! Vous pouvez même, encore, faire mieux ! Mais, je ne veux pas pour l’instant, vous saouler avec ce que je raconte ! Ceux qui me lisent, jusqu’au bout, ont déjà bien du mérite, à me suivre dans mes raisonnements et dans les phrases que j’écris !
    Malheureusement, j’ai bien raison, et si, jusqu’à présent, le monde est dirigé par les économistes influencés par les lobbies des grosses boîtes, au bout du compte (je ne sais pas quand !), c’est LA PHYSIQUE, qui aura le dernier mot !

  2. Tout d’abord Ratuma faut m’expliquer comment des éoliennes peuvent déclencher des tornades ???? j’ai rarement entendu plus saugrenu ! il y aura toujours des partisans de l’immobilisme qui trouveront toujours des prétextes fallacieux, à ce que surtout on ne leur reprennent pas la poule aux œufs d’or.Notamment les pendants au pétrole, nucléaire et (gaz de schiste polluant et non rentable. Quand nous aurons tout détruit on aura l’air malins avec nos radiateurs à fond et nos grosses cylindrées ! Bravo à ces écossais plein de bon sens sur leur caillou qui nous montrent la voie et l’exemple. Je m’expatrierais bien la bas, surtout que le kilt par jour de grand vent me laisse rêveuse…

  3. Excellente expérience sur cette île mais je doute qu’on puise le faire à l’échelle planétaire car il faudra fournir de l’énergie à plus de 7 milliards de terriens.

    • On fournis déjà de l’énergie au monde et malhereusement à moins de 7 milliards de terriens… c’est la manière de fournir qui est à repenser : Peut-on pour une très courte période de consommation piller les réserves et pulluer pour des décennies, des siècles voire des millénaires pour le nucléaire ? Clairement non, ça ne peut pas durer indéfiniment et ça se terminera forcément très mal. Je ne hais pas mes enfants à ce point pour avoir envie de leur laisser cet héritage.

      Ce qui revient à dire que la première démarche écologique “durable” consiste à ne pas gaspiller l’énergie comme des gorets quel que soit le moyen de production.

      Des scientifiques ont calculé que pour produire 1l de carburant fossile, il fallait (de mémoire) 1,44 hectare de couvert végétal durant 1 an. Donc si tu possède 1,44 hectare de terrain couvert, tu as “le droit” de consommer 1 litre d’essence par an pour ta voiture. Voilà la dure vérité des carburants fossiles. Tu peux constater en respectant ce principe que les énergies renouvelables ont BEAUCOUP PLUS d’énergie à t’apporter.

  4. C’est ce qui s’appelle “prouver le mouvement en marchant”. Si c’est possible là, ça doit l’être ailleurs. Il faudrait qu’il y en ait la volonté. L’ennui est qu’elle se heurterait sûrement aux lobbies des gran- des entreprises productrices d’énergie, qu’elles soient pétrolières, é- lectriques ou autres…

  5. Bravo à cette communauté qui a tout compris !

  6. Dépenser moins d’énergie c’est toute la solution pour sortir de la dépendance énergétique.
    Les habitants ont misés sur l’isolation: c’est ça l’avenir.
    J’habite depuis un an dans un appartement BBC, résultat le chauffage ne c’est pas déclenché de tout l’hiver. IL fait 18°/20°c dans les chambres et 20°-23° dans la pièce à vivre. Même lorsqu’il gèle, même après 15 jours d’absence à Noël.
    L’ambiance thermique est très agréable, bien plus qu’avec un chauffage à gaz/électrique ou au bois.
    AU fait j’habite dans le nord, et tout mon entourage a mis le chauffage (sauf mes voisins en bbc!).

  7. Je dis bravo ! Quelle clairvoyance ! Nous pouvons donc faire aussi bien ! Voilà au moins un territoire qui ne sera pas pollué par les déchets radioactifs des centrales nucléaires ! Il est vrai que les pylones polluent nos horizons. On pourrait penser à enterrer les lignes mais le prix serait énorme j’imagine ! Par contre nous avons fait un mauvais choix en décidant d’utiliser le 220 Volt plutôt que le 12 : moins de pertes pendant le transport et aussi moins de danger ….
    C’est un peu comme la bagnole ! Nous avons fait le mauvais choix de céder à la facilité du pétrole au lieu d’utiliser les voitures électriques (qui existaient au début de l’automobile !) Nul doutes que nous aurions fait beaucoup de progrès dans ce domaine.
    Bref ! Tout est choix de société mais aussi des gouvernants qui ne voient pas plus loin que …. leurs carrières !

  8. je suis d’accord avec Maxime, il n’y a aucune énergie actuellement qui ni à la construction ni à la destruction ne fait de dégat .. mais n’empêche qu’entre une éolienne qui casse et une centrale nucléaire qui explose .. bah y a pas photo ! et je préfère voire dans mon environnement des éoliennes et panneaux solaires que 2 “petites” cheminées. Nous sommes dans un pays où l’on ne pense pas l’énergie de manière à l’économiser mais à faire dépenser plus de manière à ce qque les lobbies du pétrole et du nucléaire touche toujours plus.

  9. “Vent en colère” est contre tout, de ce fait ils prônent le nucléaire…..Quand on est contre toute énergie renouvelable on est pour le tout nucléaire, vos enfants vous diront merci quand une centrale explosera comme Tchernobyl et Fukushima.

    “Vent en colère” ne parle pas des pylônes EDF qui farcissent nos campagnes, mais c’est vrai que comme ils sont présents depuis longtemps on n’y fait plus attention, ce sera idem avec les éoliennes dans une décennie.

    Même si l’électricité verte coute plus chère, de toute façon, EDF va augmenter son prix du kWh à terme car il faudra renouveler le parc nucléaire, construire de nouvelles centrales et surtout mettre aux normes les anciennes centrales, sans compter le cout de stockage des déchets nucléaires, (voir Bure qui coute au minimum 35 milliards) avec 35 milliards on pourrait construire un nombre impressionnant d’éoliennes, bien placée elles ne nuiront pas aux habitants.

    Il n’y a qu’en France que les gens se plaignent des éoliennes, allez en Allemagne, en Suède, en Espagne et d’autres pays encore, on en entend jamais parler. Comme quoi, il y a bien un problème en France avec les énergies renouvelables.

  10. des éoliennes ……… Vous n’avez pas mieux – cela favorise l’érosion – voire les tornades – et le solaire c’est polluant à la fabrication et à la destruction – tout le monde le sait

    bon c’est une île ………. mais pour le continent, on connait le cout des éoliennes ……………. Allez sur “vent de colère”

    • Arrêtez de répéter ce que vous disent les médias comme un perroquet.

    • Félicitations Ratuma, votre commentaire est officiellement le plus nul de tout le site.

    • Mais bien sûr, tout est à jeter dans les énergies renouvelables quelles qu’elles soient !
      Par contre le nucléaire, c’est génial : ça ne pollue pas du tout (vous avez déjà vu une photo de la zone autour de la centrale du Tricastin par exemple ?), ça n’est pas du tout dangereux (Tchernobyl et Fukushima sont des promenades de santé) et ça ne coûte pas cher du tout (vous connaissez le coût du retraitement des déchets, de leur stockage et du démantèlement des centrales ?). Et puisque c’est si bien, vous devriez aller habiter juste à côté de Tricastin par exemple, comme ça vous seriez aux premières loges pour profiter d’un éventuel nouveau scram comme celui d’octobre dernier…

Moi aussi je donne mon avis