Idée reçue : les animaux domestiques ne polluent pas

Rédigé par Consoglobe, le 6 Apr 2010, à 18 h 49 min

icone idee reçue

On pense que nos animaux domestiques ont un impact marginal sur l’environnement car, longtemps, ils ont consommé nos restes. Cependant, les animaux domestiques des pays riches, choyés, bichonnées, sont de vrais consommateurs qui ont leur propre empreinte environnementale, comme tout un chacun.

 

Les animaux domestiques ne polluent pas mais ils consomment

  • L’idée reçue environnement : Mon Médor, mon minou ne pollue pas.

C’est vrai que votre animal ne s’habille pas (quoiqu’on trouve des vestes pour chien …) et ne conduit pas. Cependant, il consomme des biens alimentaires en conserve, en sachet, … qu’il faut bien produire, acheminer, avec des emballages, … On a même des shampooineurs et des promeneurs pour chiens, … bref l’animal domestique des pays riches est un vrai consommateur. Et comme tout consommateur, il a un impact écologique. Logique.

L’empreinte carbone d’un chien domestique est le double de celle d’un Land Cruiser de 4.6 litres qui roule 10 000 kilomètres par an.

Vous ne rêvez pas, certains ont pris le temps de se pencher sur la question.

Qui  ? Des chercheurs de l’Université Victoria, les professeurs Brenda and Robert Vale, architectes qui se sont fait une spécialité d’un mode de vie durable. Selon leur point du vue provoquant, les propriétaires de chiens ou chats domestiques devraient les échanger contre des animaux qu’ils peuvent manger (lapins, poulets, …). Leur livre s’appelle d’ailleurs, non sans humour, « Manger votre chien, guide pour un mode de vie durable».

Un chien de taille moyenne mange 164 kilos de viande et 95 kilos de céréales chaque année. Cela nécessite 43,3 m2 de terrain pour produire 1 kg de poulet par an. Donc, il faut 0,84 hectare pour nourrir Médor.

Developpement durable article

Comparons avec une Toyota Land Cruiser, qui roule 10,000 km par an : elle a consommé de l’énergie pour la construire et la conduire. Un hectare de terrain peut produite l’équivalent de 135 gigajoules par an, ce qui veut dire que l’empreinte écologique de cette voiture est de 0,41 ha, soit moitié moins que celle du chien !

Un chat représente autant qu’une Golf !

L’étude montre également que les chats ont une empreinte écologique de 0,15 ha, soit à peine moins qu’une Golf Volkswagen.

 

En savoir plus sur cette idée reçue : Mangez votre chien

La liste de toutes les idées reçues sur l’environnement

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




12 commentaires Donnez votre avis
  1. Archi faux : Vous croyez que les fabricants mettent des poulets entiers dans les croquettes ?? !!
    Non justement ce sont les abats et tout ce qui est refusé pour la consommation humaine , et les céréales c’est pareil tout ce qui n’est pas acceptable passer dans le circuit de la conso des humains . Idem pour les croquettes qui contiennent du bœuf du poisson ou autre.
    Malheureusement pour nos animaux ce qui sert a faire leur croquettes c’est plutôt du recyclage de déchets.

    Alors l’abruti qui a pondu cet article ferait mieux de se renseigner sur le sujet avant d’écrire et de s’attaquer a nos animaux d’une façon aussi sournoise. De quoi faire haïr l’écologie …lamentable .

    • Considérer qu’il n’y a que des abats ou déchets dans la nourriture pour animaux est la preuve d’une méconnaissance des volumes et enjeux financiers de ce marché(Pour 20 millions d’animaux domestiques carnivores à 100g/jour on arrive à 2 millions de tonnes de viande/jour).
      Du recyclage d’abats et de déchets ne suffirait pas à remplir les quantités astronomiques de boites produites quotidiennement. (On parle de milliard d’Euro de chiffre d’affaires)
      Le mou pour le chat donné par son tripier est une image d’Epinal qui ne plus court depuis bien longtemps (vous connaissez encore un tripier ? Par contre je connais de pubs qui se vante de la qualité de la viande dans la boite à chat). Et non, on élève, nourrit et abat des troupeaux entiers dans le seul but de nourrir chaton ou Médor.

  2. Je pense qu’il est quand même plus important d’avoir une voiture pour se déplacer plutôt qu’un animal domestique qui ne fait rien de ses journées mis à part nous voler notre dioxygène. Une voiture est une nécessité, un animal domestique n’en est pas une!
    Les seuls animaux utiles sont ceux qui finissent en bifteck dans notre assiette.
    Vive l’écologie!

    • Une n est pas une necessite.quid des transports en commun ?la cigarette n est pas une necessite.idem pour les smartphones tablettes et autres gadgets a faire du fric sans ledquels nous vivions mieux il y a peu. 95 kgs de cereales par an et par chien ? Achetez de bonnes croquettes qui sont sans cereales ,ces dernieres ne servent qu a faire du volume dans le produit et dans l estomac de la bete.et tres mauvais pour cette derniere.

  3. je vais euthanasier mes 2 chiens 6 et 4 kg je pourrais me permettre de rouler en hummer avec au moins 500g de co2 au km et je serais fier de polluer moins

  4. C’est dommage qu’un site qui parle de choses aussi sérieuses et qui nous apprend beaucoup sur la pollution de notre planète puisse nous dire des IDIOTIES aussi grandes. Par ailleurs d’une grande LACHETE de s’attaquer à des animaux sans défense: « QUEL COURAGE » Quand vous aurez mangé tous les chiens par votre lacheté vous ciblerez les bébés car ils sont aussi sans défenses.Soyez moins laches dénoncez plutot les actes des ètres humains adultes

  5. Je voudrais, s’il vous est possible, Messieurs et Dames les donneurs de leçons que vous me quantifiez l’Amour que transmet un chien ou tout autre animal domestique à un enfant, et qu’ensuite vous me quantifiez aussi l’Amour qu’apporte un 4 X 4 à un enfant, et qu’ensuite vous me quantifiez, si vous en êtes capable, votre inépuisable degré de connerie!!!

  6. Dommage que consoglobe se fasse le relais de tels articles. Un être vivant n’a rien à voir avec une voiture et il ne faut pas tout confondre lorsque l’on parle de développement durable.

  7. C’est complétement débile ce truc.
    On devrait peut-être se tuer aussi pour éviter de polluer.

    Plutôt que d’avoir un chien ou un chat de moins, on peut très bien rouler moins en voiture, ça sera surement plus profitable pour la planète.
    « les propriétaires de chiens ou chats domestiques devraient les échanger contre des animaux qu’ils peuvent manger » = Arrêtez de faire des enfants vous ne pourrez pas les manger aussi pendant qu’on y est.

    De plus en posant leurs crottes dans un jardin ou un autre coin d’herbe, cela fait un engrais tout à fait écologique pour que poussent les arbres et autres plantes.

  8. Les animaux polluent ? Certes, mais la faute à qui ? Aux humains qui ne savent QUE se faire de l’argent avec le vivant! Commencer par demander la fermeture des élevages et animaleries. Ensuite stérilisez les animaux. Ensuite que les humains commencent par s’interroger sur QUI sont les animaux et ainsi ils sauront peut être qui ils sont .L’homme ne sait que rejeter ses comportements de prédateurs et pollueurs sur l’autre au lieu de se regarder faire.Au regard de l’enfer qu’il fait vivre aux animaux, il ne mérite qu’un monde où ceux ci ne seront plus qu’un vague souvenir.
    L’homme est le plus grand prédateur et pollueur de la planète. Alors si vous voulez faire de l’humanisme, et bien commencez par devenir végétalien, ainsi vous épargnerez les forets, l’eau, et avec les céréales utilisées pour juste faire naître, engraissez et tuer des animaux, il y aura de quoi nourrir le milliard d’affamés . Que l’homme s’auto régule aussi, comme le savent faire les animaux qui ne sont pas prisonniers des humains.

  9. cette idée reçue sur l’environnement est étonnante car c’est évident que les animaux polluent ; y’a cas marcher dans les rues de paris et voir les crottes de chien…. elles ne viennent pas de nulle part. Vous avez raison, ces clebs consomment trop !

    • Vraiment n’importe quoi pour Consoglobe et pourquoi pas manger l’être humain cela polluerait peut-être moins et la cigarette ????
      Roulez moins et conservez vos animaux

Moi aussi je donne mon avis