Hydrogène, énergie à avenir certain

Rédigé par Nolwen, le 26 Jul 2008, à 10 h 46 min

Solution vraiment propre, l’hydrogène ne rejette aucune émission polluante lorsqu’elle sert de carburant. Est-ce la voie idéale pour absorber le déclin du pétrole sans polluer ni utiliser de ressources fossiles ?

Une voiture à l’hydrogène ?

Oui en théorie, car une voiture à hydrogène ne rejette que de l’eau.

Pourtant, ce carburant n’est pas encore démocratisé du fait des problèmes de stockage qu’il pose (voir la pile à combustible).  La disponibilité des stations pour se ravitailler demeure un des principaux obstacles à la popularité des véhicules à hydrogène. De plus, la production d’hydrogène n’est, elle, pas sans générer de pollution. Rien n’est parfait.

La révolution de l’hydrogène aura-t-elle lieu ?

Alors que le prix du baril de pétrole s’envole, que la boulimie énergétique de la Chine et de l’Inde ne fait que croître, et que production et consommation de carburants fossiles menacent de plus en plus l’environnement, le monde entier mise sur l’hydrogène.

  • Les États-Unis visent à «une économie hydrogène complète vers 2040».
  • L’Islande veut devenir indépendante énergétiquement grâce à l’hydrogène et aux énergies renouvelables d’ici 2020.
  • La France, qui s’y investit depuis 2005, en ferait un allié du nucléaire.
  • La Chine produirait des véhicules à hydrogène dès 2009. Les constructeurs
    automobiles multiplient les prototypes, les multinationales de
    l’énergie investissent des centaines de millions d’euros par an.”*réservoir à hydrogène

L’hydrogène, un élément dans une palette de solutions énergétiques

Comme l’explique 2 spécialistes du sujet, Stephen Boucher, auteur de ” La révolution de l’hydrogène. Vers une énergie propre et performante ? ” et Thierry Alleau, président de l’Association française de l’hydrogène :

S’il est notoirement difficile de prédire l’avenir dans le domaine énergétique, il est possible de l’infléchir. Les bénéfices de l’hydrogène ne seront pas visibles tant
que l’on n’aura pas atteint une phase industrielle massive. Or, une diffusion large ne verra le jour que soutenue par une volonté politique très forte“.

Si l’on ne s’en donne pas les moyens, les solutions permises par l’hydrogène resteront longtemps cantonnées à des domaines restreints. Elles risquent même de nous être imposées par d’autres pays au détriment de notre industrie.”

“Cité dans un article du Point, ils ajoutent : “Que faire ? Il faut d’abord taxer les émissions de gaz à effet de serre. La présidence française de l’UE offre l’opportunité de faire progresser ce débat. Une telle taxation facilitera la production d’hydrogène accompagnée d’une séquestration sûre du carbone ou à partir
d’électricité renouvelable ou nucléaire“.

L’Etat doit ensuite augmenter les fonds alloués à l’innovation énergétique et diversifier
leur distribution. Enfin, il faut dynamiser la politique industrielle française de l’hydrogène, sans exclure des usages qui ne sont pas nécessairement associés à la pile à combustible, comme son insertion progressive dans le gaz naturel.”

Non, l’hydrogène n’est pas la réponse universelle à tous nos besoins énergétiques. Mais il fera partie du bouquet des solutions comme vecteur, en complément de l’électricité et des biocarburants. A condition de s’en donner les moyens.”

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

17 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour à tous,
    Après avoir lu les commentaires, à mon tour !!
    Je suis depuis pas mal de temps sur le possible de l’hydrogène …
    Ben oui c possible et sans stockage, certes un petit additif !
    mais pratiquement 50% d’économies c quant même pas mal, et sans modification du constructeur… Hé oui !!!.
    pour avoir fait de la maintenance sur des chariots élévateur, qui tournait avec une installation au propane (gaz), dans les réserves (dépôt)des Grands Surface.. (local fermer !!)impossible avec un moteur thermique de tourner à l’essence ou au gasoil !! .lors des vidanges l’huile était comme neuve !(bon elle avait perdu des propriétés certes, mais durée doubler). J’ai ouvert un moteur après un grand nombre d’heures d’utilisation (oui je parle en heure c comme ça pour bon nombre d’engin et bateau !), que fût pas ma surprise de voir un moteur pas encrasser!! de calamine (dépôt), mauvaise combustion, qui use les moteurs. pour vous dire qu’avec le gaz cité plus haut rien !. écologique et économique !! un beau jeux de mots !!. ben ça plais pas à certain vous voyer de qui je veux parler .. ceux qui en les poches pleines et qui n’ont qu’un seul souhait !! que sa dure .. rien à battre que l’on respire la pollution.Un lien sur l’Hydrogène : https://www.youtube.comwatch?v=LT_xj_Su9BE
    Bonne journée à tous !! :-)))))
    Lucien 221

  2. Bonjour
    Cet article me plait beaucoup et j’espère un jour que tous les conducteurs du monde entier utilisent l’hydrogène comme énergie idéale…..cette source d’énergie inépuisable et non polluante.
    Il faut tenir compte qu’il y a dans ce monde des dizaines de millions de personnes qui souffrent également des graves maladies respiratoires !!!….. J’ai l’honneur que je puisse un jour respirer l’air frais et de faire le sport….Oui ça peut être une réalité pour tout le monde!
    On doit tous soutenir les industries propres afin d’assurer le plaisir de vivre sans aucun produit ou air toxique « CO2 » !!….je crois bien que notre unité devient progressivement une force pour demain.
    Soyons tous une clientèles pour Honda FCX Clarity, Mazda RX-8 Hydrogen RE, ou encore BMW H7 et pour tous les constructeurs à hydrogène.
    Merci à vous tous et bonne route.

  3. La pile à combustible n’est certainement pas polluante.
    Mais je ne trouve jamais de données qui explique coment est fabriqué l’hyfrogène. Avec quelle énergie?
    Il faut toujours raisonner sur la chaine globale et je trouve qu’on manque d’information sur cette phase.

  4. Caroline, moi non plus je ne suis pas une scientifique et effectivement c’est ennuyeux de ne pas savoir LA vérité. Mais pour quel sujet connaissons nous LA vérité ? aucun…et pourtant cela ne nous empêche pas chaque jour de prendre des décisions, pour l’alimentation, pour le choix d’une maison, l’éducation de nos enfants, même lorsque nous conduisons: vaut-il mieux prendre à droite ou à gauche ?
    Alors, pour l’écologie c’est la même chose, tentons de nous renseigner, de suivre l’évolution, ouvrons les yeux, les oreilles et puis, suivons nos intuitions.
    Rien ne sera parfait ou irréprochable, mais certainement au moins “moins pire”, et c’est déjà pas mal.

  5. ps: caroline, moi je fonce sur MDI.lu fait comme moi et tu comprendra ^^

  6. C’est tout simple caroline, d’un coté t’a la société de consomation dans laquelle tous les gros investisseurs veulent nous enfermer parce que c’est profitable pour leur porte-monnaie ( au detriment du notre), et de l’autre t’a une possibilié d’autonomie totale pour les particuliers avec le moteur à air comprimé, tu doit certe investir dans une batterie qui marche à l’energie solaire, mais de 1: tu n’auras pas besoin d’utiliser du nucleaire, donc c’est bien pour la planete!! ^^
    de 2: ce nucleaire que tu n’utilisera pas, c’est des depenses de courant en moins, donc c’est bien pour ton porte monnaie!!

    Si tu deviens autonome au niveau de ton vehicule, que tu produit du gaz à air comprimé a partir de la lumiere du soleil, les seuls à être embetés c’est ceux qui ne pourrons plus nous vendre leur essence, ou leur hydrogene certe non polluant à l’emission des vehicules, mais qui est polluant à la fabrication, qui est cher, et qu’il faudra tout le temps racheter comme de l’essence, au lieu de gratuitement recharger sa batterie de motteur à air comprimé.

    Le vrai probleme c’est qu’on veut nous forcer à la consommation, et ça au detriment de la planete, et accessoirement, de notre porte monnaie.
    Crois moi, je suis tte nouvelle dans le domaine mais le moteur à air comprimé est réellement la meilleure solution pour la planete et pour le “peuple” comme on dit ^^ et non pas ts ces gros industriel qui ne pensent qu’a gonfler leur porte monnaie deja pret à craquer…

  7. Et voilà comme d’hab’, je ne sais pas quoi croire !
    Je suis toujours super motivée par tout ce qui touche aux énergies renouvellables, mais comme je ne suis ni technicienne, ni scientifique, je me retrouve dans la situation où des idées contradictoires sont émises et moi je suis incapable de prendre position.
    Alors j’attends …
    J’ai bien compris qu’aucune solution n’est parfaite mais il doit bien exister une solution qui serait … disons … un moindre mal !

  8. A ceux qui doutent encore du moteur à air comprimé tout comme ceux qui n’ont jamais entendu parlé du moteur à eau. Il n’est pas nécessaire de soutenir le nucléaire pour un moteur à air comprimé dont une batterie solaire qui se rechargerait au pied de nos maison ou à chaque parcmètre suffirait pour fonctionner.
    De plus ce n’est pas énergivore comme voudrait le faire croire les détracteurs puisque le but c’est de recharger un compresseur d’air comprimé. Puis, une fois le moteur lancé, des pistons additionnels prennent le relais afin de recharger à chaque tour de roue le compresseur ! C’est presque un mouvement perpétuel une fois lancé et c’est justement parce qu’il ne rapporte rien à l’État ni à une quelconque multinationale que l’on voudrait l’empêcher d’arriver sur le marché !

  9. L’idée de la voiture à air comprimé semble magique mais la réalité est toute autre. En effet, la production de l’air comprimé est extrêmement énergivore. L’énergie utilisée pour comprimer un gaz passe en très grande partie sous forme de chaleur, donc en perte pure. Si on utilise l’électricité pour comprimer, on en récupère très peu d’énergie par rapport à ce qui a été investi.Alors autant utiliser directement l’électricité(batteries) plutôt que la gaspiller dans une production d’air sous pression…Encore faut-il accepter l’électricité de source nucléaire…Toute la recherche se porte plutôt sur la production d’hydrogène, même si celle ci reste encore difficile. Le rendement de la production d’hydrogène reste toutefois théoriquement bien meilleur que celui de l’air comprimé.Pour info, 1Joule air comprimé produit=10 joules énergie dépensée… Alors, tous à vos vélos!!!!

  10. Les vehicules fontionnant a l’air comprimé sont certainement l’avenir . Concernant l’approvisionement de l’air , en campagne nous avons presque tous un compresseur semi industriel . j’ai mis ma candidature a M D I pour avoir un vehicule . Nous devons être un maximum a signé la petition pour obtenir la mise en circulation .

  11. lettre à ceux interréssé par la voiture à air comprimé .Allez sur le sire MDI.lu , c’est tres interressant, on peut meme s’inscrie pour etre eventuellement client (ce que j’ai fait).
    Le concepteur à l’air serieux.
    A bon entendeur ….

  12. Je suis d’accord avec Gilbert.

    Je peux te dire que des écolos, il y en a…Mais comme ils sont en marge de notre société de consommation, on les entend peu.

    Je crois en faire partie: j’ai un chauffe-eau solaire, des toilettes sèches, on utilise des couches lavables… L’an dernier, j’ai même vendu notre deuxième voiture et je me suis acheté un vélo à assistance électrique…

    Si, si, on peut faire marcher l’écologie…

    En tout cas, j’avais vu une fois qu’une voiture à air comprimé six places serait vendue aux alentours de 13 000 euros. Je suis preneur!!!

    Si quelqu’un à des renseignements plus précis, merci de les partager.

  13. Voici des années qu’un inventeur comme Guy Négre travaille et réussit à SORTIR des véhicules propres. Des années qu’il est passé sous silence et qu’on ne cese de chercher à l’emmpêcher de commercialiser ses voitures . tant que les pétroliers bien aidés par les gouvernements successifs. LE SALUT VIENDRA SANS DOUTE DE PAYS EN VOIE D’EMERGEANCE qui, eux, auront intérêt à privilégier desénergies propres, les actuelles risquant de leur être inaccessibles. Ou alors c’est que la politique -et les moyens- auront beaucoup changé en France et dans d’autres pays actuellement dominant sur le plan éconoomique. (Ce qui n’est déjà plus le cas de la France de plus en plus larguée dans ce domaine. Comme dans celui du prestige d’ailleurs!)

  14. Il est certain que l’on a vu et l’on voit encore tourner des véhicules qui fonctionnent aux huiles de friture, à l’eau, à l’air comprimé et sans doute à d’autres produits mais il n’y aura aucune avancée dès l’instant que les politiques sont liés aux grands groupes (Total, Bolloré etc…) qui ne laisseront pas passer quoi que ce soit qui ne leur soit pas hyper profitable. Ainsi va la société du fric/
    .

  15. le but final, est de garder la main sur la consommation des usagés.
    Donc meme si demain on roule a l’air comprimée,
    on devra toujours se fournir au pompe et le prix sera comme l’essence.

  16. Je partage entièrement l’avis de Gilbert.Pourquoi ne parle t’on presque jamais du moteur à air comprimé ?

  17. Ce qui m’étonne, c’est le “barrage médiatique” fait sur la voiture à air comprimé qui sort fin 2008 normalement,et qui ne pose aucun problème d’infrastructure ou technologique, qui rejette de l’air plus propre que celui consommé, et peut s’implanter immédiatement. Il y a des jours ou je me demande ou sont passés les véritables écolos ?

Moi aussi je donne mon avis