Toute l’histoire de l’énergie en France, en BD

Rédigé par Stephen Boucher, le 8 Jun 2015, à 14 h 01 min

« De tout temps l’homme a eu besoin d’énergie »… Plutôt qu’une mauvaise dissertation, un beau dessin peu suffire. C’est sur cette base que l’ADEME, Enercoop, Energie Partagée et la Heinrich Böll Stiftung ont mis en commun leurs moyens pour raconter, de manière ludique, l’histoire de l’énergie en France. Elle invite tous les citoyens – consoGlobe approuve ! – à plus s’impliquer pour une énergie plus locale et renouvelable. Partagez, c’est sur www.mapropreenergie.fr.

ma-prore-energie-complet-small

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Encore une article littéraire pour ceux qui ne savent que regarder des images, bourrée de pré-jugés et sans analyse scientifique, technique et économique, dont les conclusions sont connues à l’avance: devenez actionnaires de notre association !
    La réalité est beaucoup plus subtile, et n’est quantifiable que par des constatations mesurées et une analyse comparative pertinente, et là on découvrirait les bienfaits de certaines énergies décriées à priori !
    La transition énergétique ne doit pas être menée comme une révolution culturelle politique, c’est à dire menée par les dirigeants manipulant le peuple ignorant et crédule !
    La conséquence des mauvais choix serait dramatique, une fois de plus !
    A quand le renouveau des lumières à la place de l’obscurantisme ?

  2. Arrêtons de raisonner à cour terme. Il est incontestable que nous allons léguer à nos enfants et à leur descendance -s’ils ont encore espoir d’un monde vivable!- un monde très cabossé par l’ère du pétrole-charbon- nucléaire. Les éoliennes se voient trop pour ceux qui ne cherchent pas à analyser le programme dans sa globalité. Par exemple tous les matins je peux mesurer la pollution des véhicules circulant au moyen du Pétrole sur mon rebord de fenêtre situé au 2ème étage!( je n’habite que dans une ville de moins de 20 000 habitants). Savez-vous que dans une bande de 500m située au bord d’une autoroute les herbes sont chargées en différents produits (métaux lourds) qui rendent celles-ci impropre à la consommation.
    Faudrait-il plutôt s’interroger sur les réels besoins de l’énergie? Réfléchissons aux conduites aberrantes quotidiennes. Par exemple prendre sa voiture pour aller faire du sport à moins de 2 km, alors qu’y aller à pied consisterait en un échauffement. Conduire ses enfants à pied à l’école permet d’échanger avec eux et de leur montrer des choses ce qui est impossible de faire en voiture.
    J’arrête là pas par manque d’arguments mais pour laisser du temps aux gens de réfléchir, action qui devient rarissime car une fois branché sur tous ces objets communicants on ne communique plus vraiment même pas avec soi-même§

  3. Merci la pollution visuelle des éoliennes! Qui souvent tournent mais parce qu’elles sont alimentées…mais par quelle source?
    Cela va-t-il aider le tourisme?
    Merci la pollution des sols à la fabrication des panneaux solaires! Mais c’est pas grave! Il sont fabriqués en chine 🙂
    Toute source d’énergie a des avantages et des inconvénients.
    Le renouvelable est déjà subventionné à hauteur du déraisonnable de puis de nombreuse années. Si ça marchait vraiment croyez vous qu’il y ait besoin de subventions? Non, les investisseurs iraient d’eux même… Allons ruons nous vers la servitude! Délocalisons nos emplois, dérégulons, payons plus cher notre électricité 🙂

Moi aussi je donne mon avis