Que pensez-vous de ce plan pour refroidir la planète ?

Simple, mais risqué : des scientifiques envisagent de réduire le réchauffement climatique en dispersant dans l’atmosphère des particules pour renvoyer les rayons du soleil vers l’espace.

Rédigé par Paul Malo, le 23 Mar 2019, à 9 h 00 min

Que faire pour stopper le plus vite possible le réchauffement climatique ? Certaines idées de scientifiques peuvent surprendre…

Réfléchir les rayons du soleil pour lutter contre le réchauffement climatique ?

Et si l’on refroidissait la planète avec du carbonate de calcium ? En effet, selon des scientifiques, spécialistes en géo-ingénierie de l’université Harvard, répandre du carbonate de calcium par avion pourrait permettre de réduire de moitié l’augmentation de la température mondiale.

© Vadim Sadovski

Il fallait y penser… Mais, justement, comment peut-on avoir une telle idée ? Les chercheurs ont procédé à de nombreuses simulations sur ordinateurs. Des simulations qui les ont amenés à préférer le carbonate de calcium au dioxyde de soufre, plus efficace mais potentiellement néfaste pour notre santé. En effet, les particules de ces produits réfléchissent les rayons du soleil et les renvoient vers l’espace.

La géo-ingeniérie pour lutter contre les dérèglements du climat

Le carbonate de calcium, tout le monde le connaît… pour le croiser dans la pâte à dentifrice ! L’idée de ces chercheurs semble des plus simples à réaliser : il faudrait juste charger des avions de répandre dans l’atmosphère des solutions chimiques capables de réduire la température globale. Cette dispersion massive pourrait, selon eux, couper court au réchauffement climatique.

Pour l’instant, les scientifiques sont encore en attente d’une autorisation officielle pour appliquer leur idée. Ils projettent de relâcher un ballon rempli de cet ingrédient dans la stratosphère pour en observer l’impact sur la température atmosphérique. Selon eux, avoir recours la géo-ingénierie à l’échelle internationale pour contrôler et modifier le climat, pourrait permettre de diviser par deux l’augmentation de la température mondiale.

Jouer les apprentis sorciers

Si tel était le cas, les prévisions dramatiques du GIEC pourraient ne pas s’accomplir. Pour autant, si elle est simple à appliquer et très peu coûteuse, la technique proposée par les chercheurs de Harvard peut aussi s’avérer risquée.

Géo-ingénierie : chemtrails and co © charohana

Selon Elizabeth Burns, directrice du programme de recherche en géo-ingénierie d’Harvard, « la géo-ingénierie ne peut pas se substituer à la réduction des émissions, car cela ne s’attaque pas aux racines du changement climatique ». Y faire appel ne dispense pas pour autant d’agir pour réduire pollution et émissions de gaz à effet de serre.

La chercheuse espère même ne pas avoir à recourir à une telle technique, qui revient ni plus ni moins à jouer les apprentis sorciers en modifiant artificiellement le climat de notre planète. Comme elle le souligne elle-même, « c’est une technologie terrifiante. Mais un monde impacté par de sévères bouleversements climatiques peut aussi être terrifiant. Nous étudions donc cette technique pour pouvoir en évaluer au mieux les risques et les bénéfices ».

Illustration bannière : Il pourrait se passer des choses inquiétantes dans le ciel- © Janpen Boonbao
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




5 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour avoir réalisé une usine complète pour obtenir de la poudre de Carbonate de calcium en Russie, je peux dire que les avions, eux, sont polluants mais le carbonate de calcium « amorphe » n’est ni un produit chimique, ni un article qui pollue……. c’est un produit tout à fait naturel qui existe en grandes quantités dans la nature !!! La société Russe serait bien heureuse de savoir que son carbonate de calcium pourrait sauver la planète……

  2. Et si jamais par malheur çà marchait, tous ceux qui n’ont leur nez que dans le guidon du profit stopperaient toute prévention, voire réinstalleraient des industries polluantes mais lucratives….
    Pourquoi s’en priveraient-ils puisque nous serions momentanément encore protégés…
    Mais on devient vraiment fous ou quoi?
    Pourvu que ce soit un poisson d’Avril! (même pas sûr…)

  3. On fait une bêtise pour essayer d’en effacer une autre… aahh l’être humain!

  4. L’environnement est un sujet très sérieux et nous devons agir rapidement. Toutefois, si j’ai bien compris, on ferait appel à la géo-ingénérie en utilisant les avions-pollueurs à grande échelle pour répandre dans l’atmosphère des produits chimiques qui subséquemment retomberaient sur terre et seraient nocifs pour l’homme. Hum!!! J’ose espérer que ce ne sera jamais le cas.

  5. L’environnement est un sujet très sérieux et nous devons agir rapidement. Toutefois, si j’ai bien compris, on ferait appel à la géo-ingénérie en utilisant les avions-pollueurs à grande échelle pour répandre dans l’atmosphère des produits chimiques qui subséquemment retomberaient sur terre et seraient nocifs pour l’homme. Hum!!!

Moi aussi je donne mon avis