Energies. Vos fournisseurs : Altergaz (6)

Rédigé par Consoglobe, le 22 Nov 2007, à 15 h 45 min

consoGlobe vous propose une série d’articles sur chacun des 10 fournisseurs d’énergie du marché français, qui permettra de bien connaître les conditions qui sont offertes au consommateur et qui se terminera par la mise en ligne d’un Comparateur des offres d’énergie pour le grand public. Sixième volet de notre série avec Altergaz.

  • Fondé en 2003 par deux anciens dirigeants de GDF, Altergaz est devenu le premier opérateur indépendant à accéder au marché du gaz naturel en France. Depuis mai 2005, la société a ainsi obtenu du Ministère de l’Industrie l’autorisation de délivrer du gaz aux professionnels.Depuis le 15 juin dernier, elle est également agréée pour fournir du gaz naturel auprès des particuliers*. Le marché du gaz s’est donc ouvert en sa présence.
  • Mais, la société doit faire face à « l’ogre » GDF et aux fournisseurs qui proposent des offres couplant électricité et gaz (EDF, Powéo…). Dans ce contexte, Altergaz a pris les devants en signant un partenariat avec le grand gazier européen ENI, lui assurant un contrat d’approvisionnement sur 10 ans (jusqu’à 13 TWh par an).Objectifs ? Conquérir 10 % du marché du gaz en France d’ici 2010, soit près de 500 000 clients particuliers parmi les 7,5 millions chauffés en gaz.Par l’intermédiaire d’Altergaz, ENI entend ainsi devenir le challenger numéro un de GDF sur le marché français.

    Un véritable défi quand on s’aperçoit du peu d’empressement des particuliers à quitter leur opérateur historique depuis l’ouverture du marché…

    *Cet agrément signifie qu’Altergaz dispose de sources d’approvisionnements assurant la continuité de la fourniture, de capacités financières pour répondre à ses engagements, mais aussi de compétences professionnelles

    Du gaz dans les paniers de course ?
    • Tous les moyens sont bons pour attirer de nouveaux clients… Altergaz a, à la surprise générale, signé un partenariat avec une enseigne de grande distribution (Casino) et une spécialisée dans la distribution de produits de bricolage (Castorama) .
    • Altergaz propose ainsi ses services aux clients de ces deux magasins. Mais, si Castorama propose à ses clients de souscrire directement à l’offre proposée par Alterna (« Le Gaz naturel par Altergaz »), Casino a mis sur le marché une offre à son nom : « Casino Energie » .La souscription se fait soit au niveau des hypermarchés Géant Casino, soit par téléphone ou en ligne.

      Que ce soit au niveau des tarifs ou des conditions générales de vente, cette offre est similaire à celle d’Altergaz… seul le nom change.

    • Altergaz ne compte pas en rester là : sa commercialisation en gaz passe également par des accords avec des chauffagistes ou des fabricants de chaudières et gazinières.

    Une offre : « Le Gaz Naturel par ALTERGAZ » 

  • Comment « forcer » les clients à quitter l’opérateur historique ? En étant moins cher que les tarifs réglementés…Altergaz propose une seule et unique offre permettant des économies de 5 % par rapport aux tarifs régulés. La durée de contrat est au choix du client : 1, 2 ou 3 ansAu cours de ce contrat, les tarifs suivent ainsi les évolutions des tarifs réglementés en respectant toujours ce taux d’économie (5 %).

    Une question se pose cependant : que se passera-t-il dans 3 ans, à l’issue de la durée maximale du contrat ? Rien n’oblige Altergaz à modifier son offre et à ne plus l’indexer sur les tarifs réglementés après 2010…

    Tarifs régulés : stop ou encore ?
    • Lorsque vous souscrivez à une offre du marché, il vous est aujourd’hui impossible de retourner aux tarifs régulés pour le logement concerné.
    • Cependant une proposition de loi a été adoptée par le Sénat le 1er octobre dernier et doit être examinée par l’Assemblée nationale :Le texte propose d’autoriser un locataire ou un propriétaire à revenir aux tarifs régulés lorsqu’il emménage dans un nouveau logement. Cette mesure est soutenue par les associations de consommateurs mais aussi certains nouveaux fournisseurs qui voient en elle le moyen de « lever un frein psychologique » chez des particuliers qui hésitent à changer d’opérateur.
    • Toutefois cette loi pourrait n’être applicable que jusqu’au 31 juillet 2010, date à laquelle l’Etat et EDF doivent ou non renouveler leur contrat de service public et donc décider du « sort » des tarifs régulés d’électricité et de gaz.La ministre française de l’Economie, Christine Lagarde, a affirmé en septembre que ces derniers “ne disparaîtraient pas” en 2010. Des propos que contestent la Commission Européenne -et EDF- opposés à leur maintien, jugé incompatible avec la libéralisation du secteur de l’énergie.Les débats s’annoncent donc chauds ! A compter de 2010, il est donc possible que tout le monde bascule aux tarifs de marché. Suspense, suspense…

    Un gaz venu du grand froid 

  • Ne vous êtes- vous jamais posé la question de la provenance de votre gaz ? Comme GDF, Altergaz s’approvisionne en gaz, acheté à de grands groupes gaziers, à partir de 2 sources : la mer du Nord ou la Russie (ainsi que l’Algérie pour GDF).
  • Si le gaz acheté et importé est le même, comment Altergaz peut-il proposer des tarifs inférieurs à l’opérateur historique ?La réponse est simple selon Robert Delbos, directeur général d’Altergaz  : « Nous faisons des économies au niveau des coûts d’acheminement, de gestion et de commercialisation. Ces économies sont ristournées à nos clients finaux » Il affirme également que la durée et la flexibilité du contrat passé avec ENI donne à ses clients l’assurance de bénéficier d’un même taux d’économie sur le s 3 ans de contrat maximum.

    Reste à savoir ce qui se passera après 2010…

    Altergaz en quelques chiffres
    • Date de création  : 16 décembre 2003
    • Statut  : société anonyme (SA) au capital de 18 905 600 d’euros
    • Siège : 24 rue Jacques Ibert – 92300 Levallois-Perret
    • Nombre de clients (au 21 septembre 2007) : 4000 professionnels

    Retrouvez notre série d’articles sur tous les fournisseurs d’énergie du marché français :

    Fournisseurs d’énergie : on a peur, pourquoi ?

    Planète UI, le fournisseur d’énergie verte qui monte
    EDF
    Alterna
    Proxelia
    Direct Energie
    Poweo
    Gaz de France
    Altergaz
    Enercoop
    Electrabel, groupe Suez
    Electricite de Strasbourg
    GEG Sources d’Energies

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




6 commentaires Donnez votre avis
  1. c’est très simple;les demarcheurs d’altergaz sont vraiment culotés;par deux fois le démarcheur a essayé de nous faire signer un contrat de vente avec un cerain culot,sous pretexte d’un marché mois cher soit-disant;manque de bol il est très mal tombé,et si une autre personne essaye le même manège,je déposerai plainte pour manoeuvre abusive.à bon entendeur salut

  2. Bonjour
    La seule bonne affaire financiére c’est Maria Rita Galli et Grégory Gosset qui l’ont faite en étant déposé de leur fonctions dirigeantes le 2 Mars 2011, aprés l’annonce d’une perte de 25 millions d’euros (32 millons en net !) fragilisant Altergaz.
    Malgré la prise de controle d’Eni, gazier Italien, premier européen, la pérénité n’est pas assurée, que va-t-il devenir des abonnés ?

    • Bonjour phiphi 125,
      Nous tenons à vous présenter toutes nos excuses et à vous assurer qu’Altergaz n’encourage et ne cautionne aucunement ce type de pratiques commerciales, contrairement à ce qui a pu être écrit. Altergaz ne retire aucun bénéfice de la pratique de ces méthodes.
      Pour information, en plus du respect des règles imposées par le code de la consommation, Altergaz a mis en place un ensemble de méthodes de vente et de mesures de contrôle pour chaque nouveau contrat et ce, afin de réglementer la vente à domicile et de protéger les particuliers. Vous trouverez le détail des règles qui doivent être respectées lorsque vous êtes démarché ici : http://www.altergaz.fr/particuliers/questions-reponses/detail/ma-souscription-2/j-ai-ete-demarche-a-mon-domicile-est-ce-legal-18.html.
      Je souhaite également vous apporter quelques précisions sur l’état financier et la stratégie de la société Altergaz. Les pertes sont dues, comme nous l’indiquions dans le communiqué du 23 décembre dernier, à la hausse des coûts d’achat mais également au changement de méthode comptable pour la reconnaissance des coûts d’acquisition clients conformément à la politique de prudence du groupe Eni.
      Quant aux deux dirigeants évoqués, l’un a démissionné de sa propre initiative pour suivre un autre parcours professionnel, l’autre est toujours membre du Conseil d’Administration d’Altergaz.
      Altergaz est aujourd’hui une filiale du groupe Eni, ce qui lui assure sa pérennité puisqu’elle bénéficie de l’assise financière et de la solidité d’un grand groupe international.

      Bien cordialement.
      Mélanie Altergaz.

  3. altergaz saurait pu etre bien ,mais ils ne savent pas s’occuper de leur clients ou ils en on de trop. imaginez vous qu’ils osent reclamer des sommes sans envoyer de factures toute en afirment leur envoie. en plus ils ne savent pas faire les echeanciers ,ils ne savent pas repondre aux courriers envoyes meme a celle envoyes en recommander .comment voulez vous qu’on soient content de leur service.ne vous abonner pas a altergaz

    • Bonjour
      Pour ma part j’ai été démarché par un commercial se prétendant de GDF, venant vérifier le tarif auquel j’avais droit, me demandant l’original d’une de mes factures (curieusement refusant une copie !).
      Le lendemain je me suis reveillé d’un coup ! le “signez ici comme preuve de mon passage” était en fait une demande de changement d’opérateur ! L’opposition c’est faite par recommandé, malgré de mombreux appels je n’ai jamais récupéré ma facture GDF, impossible de se faire entendre.
      Je déconseille fortement cette société, les témoignages sont redondant, c’est le “bordel” dans la vente, c’est le “bordel” dans le reste des autres services.
      Surtout pas ! Surtout pas !
      phiphi125

    • Bonjour,
      Je suis Mélanie et je travaille pour la société Altergaz qui s’inscrit dans une démarche de qualité de service auprès de ses clients. A ce titre, j’interviens sur différents forums pour échanger avec les internautes au sujet de la marque. Votre commentaire a particulièrement attiré mon attention, c’est pourquoi je tiens à réagir et à vous apporter des précisions sur la politique et les procédés de facturation d’Altergaz.

      Si vous avez opté pour le prélèvement mensuel, Altergaz vous envoie votre échéancier dans le courant de la semaine suivant l’activation de votre contrat. Cet échéancier vous informe du montant et des dates de vos 10 prochaines mensualités qui seront prélevées sur le compte donné lors de votre souscription. Vous ne recevez pas de facture mensuelle, vous recevez votre échéancier et votre facture de régularisation une fois par an chacun. Vous pouvez bien sur changer à tout moment de cycle de facturation.
      Altergaz s’efforce de traiter le plus rapidement possible toutes les demandes et réclamations qui lui parviennent via le Service Client qui est joignable au 0800 555 340 du lundi au vendredi de 9h à 19h (appel gratuit depuis un poste fixe) ou par email via le formulaire de contact du site.
      Toutefois si vous avez choisi le paiement bimestriel, vous recevez alors une facture tous les 2 mois.
      J’espère vous avoir aidé.
      Bien cordialement.
      Mélanie Altergaz.

Moi aussi je donne mon avis