Economies d’énergies. Linky, le compteur intelligent

Quelle différence entre Linky et les compteurs électriques actuels ? Ce boîtier communicant et “intelligent” n’est pas qu’un simple compteur électrique. Il offre d’autres fonctionnalités promettant de faciliter la vie des usagers et de réaliser des économies d’électricité.

Rédigé par Annabelle, le 20 Nov 2014, à 13 h 17 min

Linky, le petit nouveau sorti des laboratoires Recherche & Développement d’ERDF, est un compteur paramétrable permettant de mesurer sa consommation électrique et d’effectuer quelques opérations à distance.

Linky, le compteur communicant

Quelle différence entre Linky et les compteurs électriques actuels ? En France, les foyers sont généralement équipés de compteurs électromécaniques qui mesurent la consommation électrique mais qui nécessitent l’intervention de techniciens à plusieurs niveaux : leur mise en route, le relevé de consommation, la modification de puissance le cas échéant ou en cas de panne.

Le compteur Linky n’est pas qu’un simple compteur électrique. Il offre d’autres fonctionnalités.

Le petit boîtier vert acidulé promet aux usagers de leur faciliter la vie et de maîtriser totalement leur consommation en temps réel.

C’est l’objectif qui a été imposé par la directive européenne du 5 avril 2006 sur l’efficacité énergétique. La directive exhorte les états membres à “prendre des mesures nationales en matière d’économie d’énergie et d’achats énergétiquement efficaces ainsi que des mesures de promotion de l’efficacité énergétique et des services énergétiques”.

A cette fin, 300.000 boîtiers ont été installés en zones test en 2010 dans la région Touraine et à Lyon. Les pouvoirs publics ayant estimé que l’opération avait été un succès, ils ont généralisé l’installation des boîtiers Linky à toute la France le 28 septembre 2011. Dès 2013, l’installation devrait être généralisée à l’ensemble des foyers français : à l’horizon 2020, ce sont près de 35 millions de foyers qui seront “linkés”.

A quoi sert un compteur communicant ?

Les fonctions des compteurs communicants sont les suivantes :

La fonction de gestion de réseau,

On l’appelle aussi ou « fonction palliative ». Cela fait du compteur communicant  l’outil central du suivi en temps réel des consommations des ménages, au profit des distributeurs et gestionnaires de réseau. L’enregistrement continu et la transmission des consommations à partir des compteurs permettent d’ajuster la production et la distribution d’énergie en fonction des pics et des creux de consommation.

La fonction d’orientation économique,

Ou « fonction contraignante » ; elle exploite les données accumulées par le compteur pour orienter les ménages vers les bons choix de tarifications. Au rapport signal -prix, il faut ajouter la possibilité technique de gérer à distance les pointes par des coupures momentanées de certains appareils reliés à une box communicante (effacement diffus). Cette dernière fonctionnalité a notamment été explorée auprès de ménages volontaires dans le cadre du projet Millener mené par EDF

La fonction incitative

Cela revient à faire de l’usager un acteur conscient de sa dépense d’énergie via l’écran déporté. Pour les habitants, le compteur communicant peut devenir l’instrument d’un contrôle continu sur les consommations. À travers la transmission d’informations détaillées, il peut infléchir son mode de vie.

 

francais-conso-energie-nov14

Surveiller sa consommation en temps réel

  • Un indicateur lumineux délivre en temps réel l’état de la consommation d’électricité du foyer. Plus la consommation augmente, plus le voyant clignote rapidement.
  • Dans le boîtier, le bouton “contact sec” permet de mettre en marche ou d’arrêter certains appareils électriques, sans avoir à couper tout le système comme le ballon d’eau chaude par exemple.
  • Enfin, Linky donne la possibilité de brancher un système de pilotage des appareils électriques pour en contrôler leur utilisation :
    > via la borne de télé-information filaire qui indique aussi les options tarifaires à tout moment.
    > via la borne de télé-information USB qui permet un branchement simple du système

Comme Linky mesure en temps réel la consommation d’électricité, celle-ci ne sera plus estimée comme c’est le cas actuellement, avec les désagréments que cela suppose comme la régulation en fin d’année, qui peut engendrer des (mauvaises) surprises.

Ainsi tous les 2 mois, ERDF transmettra les index réels de consommation au fournisseur d’électricité, EDF ou tout autre fournisseur, pour établir la facture sur une base de consommation réelle.

Des interventions plus rapides grâce au boitier intelligent

Finie la journée de RTT posée pour honorer le rendez-vous avec EDF fixé au mardi suivant entre 9h et 18h ? C’est en tout cas ce à quoi s’engage Linky, qui promet des interventions plus rapides et surtout, la plupart ne nécessiterait plus la présence de l’usager.
Les interventions du type relevé de compteurs ou mise en service seront effectuées à distance, en un délai record (moins de 24h)

  • Ce vaste chantier a forcément un coût : il a été évalué à 4,3 milliards d’euros. Selon le gouvernement qui se veut rassurant pour les usagers, le coût ne sera pas répercuté sur la facture d’électricité car il sera entièrement pris en charge par ERDF. Le groupe estime quant à lui que la somme sera amortie par les économies réalisées grâce au boîtier, et notamment l’arrêt des déplacements des agents chez les utilisateurs.ERDF évalue le prix du compteur à 120 euros, pose incluse. Ce point est contesté par les sceptiques et notamment par la FNCCR – Fédération nationale des collectivités concédantes et régies – qui l’évalue plutôt à 240 euros.

Quel que soit le coût réel pour ERDF, il ne sera pas facturé à l’utilisateur final.

*

La suite p.2> Linky, objet de controverses

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

148 commentaires Donnez votre avis
  1. N’acceptez jamais cette arme qui se dit écologique et intelligente. Cet objet rayonne par des ondes très nocives, et atteint la santé des particuliers. Renseignez-vous votre vie (littéralement) en dépends.

  2. Le linky est une arnaque et opération financière sous prétexte d’écologie. Et augmentation de la facture au final….

  3. et il y a aussi la gabegie de tous ces compteurs jetés à la poubelle ! et quid de l’obsolescence ???

  4. Vous avez le droit de refuser Linky et Gazpar, profondément nocifs par l’émission d’ondes radio-électriques permanentes et qui vous espionneront au quotidien !

  5. Bonsoir,
    Qui peut croire qu’un projet à 4,3 milliards d’euros ne sera pas répercuté sur l’usager ? Il faudrait être vraiment naïf !!!!

    Avantage linky pour ERDF et les autres :
    – conso mesurée automatiquement, économie de personnel !
    – stats de conso des ménages enregistrées automatiquement alimentant le big data et revente des données …

    Avantage linky pour le consommateur :
    – rien, nada …

    Désavantage linky pour le consommateur : très clairement il paiera la facture de 4,3 milliards d’euros de façon indolore dans le prix de ses kWh.
    A+

  6. En fait, Linky ne sert pas à grand chose sauf pour ERDF et l’écosystème des intermédiaires qui se créé autour : RTE, agrégateurs, etc.
    Linky n’aide en rien à économiser l’énergie : c’est un simple compteur.
    Certes, il cafte auprès de maman ERDF qui est à même de fournir des comparaisons (anonymisées) au niveau d’un quartier afin de favoriser l’émulation par exemple.
    Certes, il permet de piloter (via l’ERL) un ensemble de relais (8 au total) équipant les équipements voraces (les radiateurs et le chauffe-eau essentiellement) afin de favoriser l’effacement.

    Mais le simple compteur électromécanique le permettait déjà.
    Voire sans même compter sur le compteur officiel.
    Ceci à condition de s’équiper personnellement : téléinformation, centrale énergétique. Quelques centaines d’euros à prévoir.

    La différence avec Linky est que ces équipements seront peut-être pseudo-gratuits (lissés sur la facture) et ratisseront large de par l’effet marketing d’ERDF.

    Mais au-delà de la communication et du marketing qui sera le vrai gagnant, financièrement parlant ?
    Le consommateur ou la nébuleuse ERDF ?
    Je parie fortement pour la seconde.
    db

  7. Bonjour,

    N’est-on pas encore et toujours confronté à un mode de pensée binaire: mon dico est plus fort que le tien? La numérisation serait-elle une nouvelle religion qui fait de l’ombre à ceux qui prétendent détenir la vérité à leur manière?
    V.DEPRET

  8. Bonjour,
    Encore un gadget totalement inutile qu’on veut nous imposer! A qui celui-ci va vraiment servir? A nous, ou à EDF ….

  9. LINKY => Toxique => catastrophe sanitaire

    https://www.youtube.com/watch?v=EhJbLJvouvI

    +

    http://www.next-up.org/France/Linky.php

  10. bonjour
    Est ce qu’on peut avoir une nouvelle technologie installée à coté des compteurs non linky pour communiquer a distance les relevés de la consommation a fin de faciliter la comptabilité énergétique d’une telle entreprise respectant l’environnement.
    Merci.

  11. Ce compteur ne va t-il pas permettre d’établir un tarif en fonction de la surface habitable et du nombre de personnes habitant le foyer.
    a) Surface moyenne pour un couple de 2 /3 /4 personnes ou +
    b) consommation estimée
    c) Etablissement d’un tarif par tranche
    Dans le cas ou vous êtes dans l’estimation le tarif s’avère intéressant, dès que vous passez à la tranche supérieure le tarif devient onéreux
    Qu’en pensez vous, stupide, réalisable ou pas

  12. Les compteurs électroniques actuels comportent outre un contact dit sec (sans potentiel) pour piloter un cumulus ou autre, d’autres contacts JAMAIS connectés et donc inutilisés pour parait-il assurer une télé-relève… Les relevage des compteurs est assuré par des entreprises agrées, donc pas par des agents erdf. Il y a encore pas mal de compteurs installés à l’extérieur de l’habitation, ou en limite propriété, à quoi va servir ce super compteur ? Mais de la à assurer un pilotage d’appareils domestiques, je me marre ! A moins de réaliser une nouvelles installation en domotique évoluée, impossible.D’autre part sachez que l’intervention des agents ERDF s’arrête au niveau du raccordement amont du disjoncteur de branchement partie plombée, dépendant de la norme C13/100 après c’est du domaine privé, le votre, norme C 15/100. L’électricité arrive d’abord sur le compteur, puis va sur le branchement amont du disjoncteur de branchement (DB). Si le compteur appartient à ERDF et qu’il est situé en limite de propriété, donc accessible sans pénétration dans l’espace privé, vous ne pourrez pas vous opposer à son remplacement.Mais un LINKY à l’extérieur ne sert à rien !

    • Pas tout à fait….

      Si on veut faire les puristes le compteur fait parti de la norme C14-100 et pas C13… Mais je n epense pas que cela apporte grand chose au débat. Tout comme la limite avec la C15-100 se situe aux bornes AVAL, mais là encore aucun intérêt au débat 😉

      Plus sérieusement, je pense que même si le compteur est dehors comme chez moi, si on me donne acces a mon hidtorique de consommation sur internet et qu’on me propose d’avoir des alertes, des infos sur ma conso par exemple sur mon smartphone ce sera un plus. J’ai lu qu’à Lyon pendant l’expérimenation il y avait un service en ce sens.
      Je ne crois pas que ce compteur va tout révolutionner, mais il devrait apporter un plus…..pour ceux qui veulent s’y intéressé. Après tout maintenant qu’on est rassuré qu’il ne nous coûte rien, personnellement j’espère surtout qu’ERDF ne tardera pas trop avant de l’installer chez moi. Je préfèrerais qu’on me dise que ce sera en 2016 qu’en 2020 !

  13. Je suis très étonnée par les articles que je trouve sur ce site “écolo” parait-il. Il donne dans la désinformation, comme beaucoup de sites “écolo !”

    Le meilleur commentaire trouvé sur cette page :

    Dom dit : 1 septembre 2012 à 18h55

    Lisez tous les articles que « Que Choisir » a consacré à ce qu’ils appellent le « scandale Linky » : le bénéfice client est absolument non prouvé, et les 2 seuls bénéficiaires dans cette histoire semblent être ERDF (qui n’aura plus d’agents à rémunérer pour se déplacer, vive le chômage) et la grosse boite qui a décroché le marché de la construction des Linky… Tout le reste c’est purement de la comm’ pour endormir les citoyens à qui l’on impose ce changement qui n’est que de la poudre aux yeux, et je regrette que cet article se contente de porter la bonne parole officielle…

    ————
    Je suis abonnée à QUE CHOISIR depuis plusieurs années, et je confirme les propos de Dom. Le consommateur n’a aucune vue sur les chiffres du compteur, il est même prévu de l’installer à l’extérieur !
    Alors, où se trouve le bénéfice ? En plus, ce vert fluo est une horreur !!

    • Ton avis est complètement subjectif.
      Que Choisir cherche aussi a faire vendre.
      Ils n’ont pas plus de crédibilité que ce genre d’articles.
      Ne soyons pas dupe. Ce compteur ne sera pas une révolution, mais il ne nous coute rien (contrairement à ce que ce même magasine disait il y a quelques temps). Si il apporte un petit plus comme un historique de nos conso sur internet, et des delais pbeaucoup plus court, beh qu’il arrive vite ce compteur….
      Quant au discours des emplois… chacun regardera de quel côté il veut voir les choses. Mais un projet sur 5 ans qui va générer des emplois, beh en ce moment je dis qu’il faut pas cracher dessus

    • Tout à fait d’accord. De plus le “super-trendy-cool” mais aveugle et inconscient usage des ondes type 3G-4G-5G (idem Wifi,DECT,Bluetooth), toutes pulsées, rendraient la vie toxique dans nos maisons et aussi à l’extérieur dans les pâtés de maisons. Que dire des appartements et des murs de compteurs !

Moi aussi je donne mon avis