Ecogestes : les 7 erreurs que l’on fait tous en pensant bien faire

Vous pensez être un parfait écocitoyen ? Vous faites peut-être des gestes que vous pensez bons pour la nature mais qui sont inutiles, voire mauvais ! Voici les 7 écogestes maladroits les plus communs.

Rédigé par Pauline Petit, le 28 Feb 2019, à 17 h 00 min

Idée reçue – écogeste n°7 : je brûle mes feuilles mortes

Si je brûle les déchets de mon jardin, cela fera moins de déchets à traiter, non ? Non ! D’une part, il est interdit de brûler ses déchets verts. Une circulaire de 2011 l’interdit, sous peine d’une amende de 450 euros.

ecogeste jardin

Un geste à éviter au jardin © HaiGala

D’autre part, brûler ses feuilles mortes et autres déchets verts pollue l’air : cela « dégage des substances polluantes toxiques pour l’homme et l’environnement, telles que des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx) des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), ou encore des dioxines », note l’Ademe.

L’écogeste parfait

On composte mes déchets verts : les déchets dits bruns comme les feuilles mortes ajoutent de l’équilibre aux déchets humides comme les épluchures de cuisine.

Retrouvez toutes les idées reçues sur les écogestes sur le site de l’Ademe.

Illustration bannière : Les gestes écolo à ne pas faire – © NL Shop

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

8 commentaires Donnez votre avis
  1. Pour un article publié fin février 2019, il serait bon de faire attention à ce que l’on écrit. L’éco-geste n°1 est du grand n’importe quoi.

    Sensibilisant les habitants au tri sélectif en région parisienne, je sais de quoi je parle. Les consignes de tri varient en effet énormément selon les collectivités. A Paris et dans certaines collectivités alentours, depuis le 1er janvier 2019, TOUT les emballages et papiers se recyclent, peu importe la matière. Notamment les pots de yaourts, paquet de chips, emballages de surgelés, polystyrène, barquettes en alu, feuilles d’alu, etc.

    Pour connaître vos consignes de tri, une seule source fiable : le guide du tri de votre mairie.

  2. Tout à fait d’accord avec les remarques ci-dessus concernant les erreurs grossières de l’article. Les métropoles sont de plus en plus équipées de machines de tri permettant de recycler les petits objets en plastique comme les pots de yaourt. Par exemple à Rouen : http://www.metropole-rouen-normandie.fr/consignes-de-tri-dans-la-metropole

    Du coup je viens d’un coup de perdre toute confiance dans la qualité éditoriale de ce site.

  3. sur le n°1, les consignes varient selon les collectivités. Pots de yaourt, suremballages, barquettes peuvent être recyclés, c’est le cas dans mon agglomération.
    n°7 : dans les maisons récentes, les VMC sont très performantes et gèrent le taux d’humidité. Aérer 10 min par jour devient alors inutile.

    • tout à fait d’accord

  4. Les consignes de tri sont différentes selon les collectivités. Le bac jaune peut recevoir les pots de yaourts dans certaines. Le message serait plutôt : « lisez-bien les consignes » 😉

  5. Du coup je m’arrete à la première page

  6. Conseil écogeste 8
    Écrire l’article « 7 Écogestes maladroits » sur une page web pour ne pas devoir faire la requête 7 fois au lieu d’une…
    Mais bon, les cliques ça fait de la pub, donc de l’argent, donc du boulot pour le pigiste…
    Enfin gardons espoir et écogestons.

Moi aussi je donne mon avis