Plus d’animaux sauvages au cirque en Belgique

Rédigé par Alan, le 14 Aug 2013, à 15 h 47 min

Voir un lion ou un éléphant dans un cirque en Belgique ne sera bientôt plus possible.

Animaux sauvages dans les cirques : une décision progressive

lionne-cubLe Conseil du bien-être animal avait alerté l’opinion et le gouvernement en 2011 après une enquête effectuée de septembre à décembre. Les normes légales d’hébergement des animaux dans les cirques peinaient à être mises en place. Au contraire, les conditions des animaux sauvages étaient parfois peu enviables : des températures idéales non respectées, le manque de baignades, de congénères pour certaines espèces grégaires, d’espace, etc.

Le Conseil du bien-être animal, créé en 2009 pour aider à la prise de décision, avait dès lors recommandé de limiter la liste des animaux pouvant être détenus par les cirques.

Le Conseil des ministres de Belgique a donc réfléchi à la question dans le cadre d’un avant-projet de loi de la ministre Laurette Onkelinx portant sur les dispositions à prendre en matière de bien-être animal dans diverses situations. Ils ont ainsi décidé que les animaux sauvages ne seront plus autorisés dans les cirques ambulants.

tigre-bengalPlus de tigres dans les cirques ambulants belges

Plus de lions non plus, ni d’éléphants, pas plus que de girafe. Les animaux dits « sauvages » ne seront plus autorisés, si le Parlement valide la proposition. Les professionnels des cirques ont réagi, bien sûr, insinuant qu’on voulait tuer le métier.

A l’image du responsable d’un festival de cirque organisé à Liège qui a expliqué dans des propos retransmis par communiqué que « ces animaux sont la base du cirque traditionnel. Ils sont régulièrement en mouvement, s’amusent et se reproduisent même mieux que dans les zoos« .

Les associations de défense des animaux contestent cette position, expliquant notamment que faire se coucher des éléphants n’est pas naturel, pas plus que de les enfermer dans le noir pour qu’ils n’obéissent. Certaines organisation, comme Gaïa, ont donc salué une « importante avancée pour le bien-être animal« .

> Suite : Le cirque continue dans d’autres pays

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

15 commentaires Donnez votre avis
  1. Mon cœur bat à l’unisson avec tout ces personnes qui luttent contre la cruauté envers les animaux, il y à maintenant tellement d’autres manières de les faire connaître; Certains reportages sont extraordinaires, voir évoluer TIGRES LIONS ELEPHANTS et autres en liberté chez eux alors que dans les cirques nous voyons des animaux malade à demi fou d’enfermement
    .Pour nos animaux domestiques c’est autre chose les maîtres qui maltraites, abandonnes, leurs animaux sont soit des lâches, soit des fainéants parce les refuges sont là pour recueillir les animaux qui ne plaisent plus ou trop vieux, qu’on échange pour un chiot ou chatons plus jeune
    Et pour ceux qui veulent soutenir les personnes qui font de leur mieux pour aider l’évolution des mœurs.
    N’oublions pas d’aider les refuges par des dons, ou des apports de nourritures, Ils en ont tous besoins Beaucoup ferment leur portes fautes de fiances MERCI pour eux.

  2. Bravo les Belges, vous êtes formidables. Les cirques avec des animaux sauvages sont des cirques d’un autre temps, tout comme l’est la corrida. Les animaux souffre-douleur de la bêtise humaine n’ont plus leur place dans ces spectacles idiots et sadiques (pour la corrida). Maltraités pour apprendre des « tours » qui sont censés faire l’apologie de la supériorité de l’homme sur la bête fauve, vie en cage à perpétuité… Ces cirques sont une honte. D’autres cirques ont bien compris la nécessité d’évoluer et nous offrent des spectacles magnifiques fondés sur les seuls talents humains. Le Cirque du Soleil, aujourd’hui mondialement connu, est l’une des plus belles réussites de cette nouvelle génération de cirques.

  3. A lire ces commentaires, on peut être contre tout
    Je ne sais pas si les personnes ci-dessus mangent du poulet ou du cochon mais il devrait se méfier car on peut imaginer que les plantes sont aussi des êtres sensibles et dans ce cas ils ne pourront même pu manger de salade

    • Beh c’est là que la plupart des gens se trompent. C’est de la bio de cours élémentaire-Parait-il. J’avoue que j’avais oublié. Les fruits et légumes sont de couleur vives pour attirer les oiseaux qui rependent les graines. Donc en fait c’est faux ce que vous nous racontez là…. Les plantes n’ont pas de terminaisons nerveuses et ne souffrent pas. C’est pas une raison pour ramasser les champignons comme des sagouins!!!! Ni ramasser les myrtilles au peigne!

    • Posez-vous la question rien qu’un instant de savoir si vous seriez heureux d’être à la place du lion ou du tigre, de vivre jusqu’à la fin de vos jours dans une cage de 3 m2 et qu’on ne vous en sorte que de temps en temps à coups claquements de fouets au milieu d’une piste pour amuser les gogos ? Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas que l’on vous fasse ; c’est valable aussi pour les animaux ; il n’y a pas deux façons de souffrir !

  4. Vivement le jour où les animaux mettront le genre humain en cage !

  5. les cirques, les zoos, les animaleries, les ventes d’ animaux vià des sites Internet, les abandons, l’ exploitation, les élevages, les transports vers l’ enfer des abattoirs, la fourrure, la vivisection, la chasse, la corrida ..
    L’ homme a fait de cette planète l ‘enfer des animaux, et tout ça au nom du profit et de la cruauté ordinaire..
    La France est en tête de la cruauté envers le monde animal..Toute avancée pour regagner un peu de dignité, en arrêtant la torture physique et psychologique sur les animaux, est refusée.

    • ajoutons la maltraitance des galgos et tout ce qu’on ne sait pas ; voilà qui est bien dit, Michèle, et qui résume exactement ce que je pense !

    • « La France est en tête de la cruauté envers le monde animal »
      Vous n’exagérez pas un peu ?
      Et l’Indonésie où on mange chiens et chats, et où on déguste la cervelle des singes VIVANTS ? !

    • Non non, elle n’exagère pas. Les pays asiatiques mangent les chiens et chats au même titre que nous mangeons des poulets ou des cochons. En France nous avons les abattoirs à la chaîne. Nous sommes bien dans le peloton de tête avec les Etats unis. La cervelle, ils n’ont plus le droit d’en manger.

    • la france peux faire appelle gouvernement

  6. Les ménageries dans les cirques font vraiment pitié; voir des fauves dans des cages ridicules est difficilement acceptable pour des animaux vivant dans de vastes étendues !
    Il y a suffisamment de zoos, comme celui du Lunaret à Montpellier, où on peut voir lions, guépards (avec de la chance), dans de très grands enclos !

Moi aussi je donne mon avis