Les bulletins hebdo de la biodiversité #20

Quoi de neuf du côté de la biodiversité ? Chaque samedi, consoGlobe vous récapitule les dernières nouvelles insolites de la faune et de la flore de France et du monde … Si elles vous ont échappé, voilà un résumé des bonnes nouvelles de la semaine 10 !

Rédigé par Étienne Vergne, le 9 Mar 2019, à 17 h 30 min

La biodiversité a son actualité ! Découvertes, projets, programmes, inventions, etc. dans un monde qui bouge à toute vitesse, la faune, la flore et les milieux dans lesquelles elles évoluent nous en révèlent tous les jours un peu plus.

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du dimanche 3 mars

Du trèfle pour sauver les abeilles sauvages !

Aux dernières nouvelles, les apiculteurs ont reçu 17.000 enveloppes de toute l’Europe !

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du lundi 4 mars

Une panthère sort de l’oubli après 35 ans d’absence…

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du mardi 5 mars

D’habitude, on réserve ce genre de mesure à un convoi présidentiel…

Cette espèce de triton est particulièrement rare. La réserve de Vauville en compte 35 000 !

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du mercredi 6 mars

En Roumanie, les arbres ont appris à crier à l’approche d’une tronçonneuse…

En Europe, 3 % des forêts primaires sont encore intactes. Et la moitié se trouve dans les Carpates.

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du jeudi 7 mars

WIkipedia, un futur outil pour le suivi des espèces menacées ?

Une meilleure connaissance de l’intérêt du public pourrait aussi aider les ONG à déterminer le moment le plus propice pour lancer une collecte de fonds.

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du vendredi 8 mars

Une guêpe en tenue disco !

Bulletins hebdo – Les nouvelles de la biodiversité du samedi 9 mars

En Nouvelle-Zélande, le kākāpō, un oiseau pour le moins étrange, reconnaissable à son plumage jaune et vert est menacé par les activités humaines et les espèces introduites par l’homme, comme les rats, chats et hermines qui se sont attaqués aux oiseaux et à leurs oeufs.

Une bonne nouvelle pour cette espèce qui ne se reproduit que tous les deux à quatre ans et lorsqu’elle le fait, moins de 50 % des oeufs s’avèrent fertiles.

Illustration bannière : Les bulletins hebdo de la biodiversité – © Piotr Krzeslak
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis