Las Vegas, royaume de la gabegie, fait le plein

On annonce des tensions transfrontalières de plus en plus nombreuses alors que des centaines de millions de personnes n’ont pas accès à suffisamment d’eau, et pourtant, ailleurs sur la planète, certains gaspillent l’eau sans compter.

Las Vegas, symbole du gaspillage d’eau

La consommation d’eau à Las Vegas, première destination touristique des USA avec 40 millions de visiteurs, est de 1000 litres par jour  par personne, soit 4 fois plus qu’à Paris.

  • Sise en pleine fournaise du désert, la capitale du jeu est aussi la capitale de la gabegie. Sans même parler des casinos dont la climatisation souffle un air glacé directement sur l’extérieur brûlant (vous avez bien lu), les 12 000 chambres d’hôtel de la ville font le plein (sic) et gaspillent à tout va. Piscines, jets d’eau extérieurs, spectacles aquatiques, ….on se croirait dans une ville d’eau.
  • Résultat ; alors que dans le monde il y a 300 zones de conflit à cause de problèmes d’eau, et qu’un homme sur 5 est privé d’eau, à Las Vegas chaque personne consomme 1000 litres par jour. Encore plus qu’un Américain moyen avec 700 litres et bien sûr qu’un Européen avec 200 litres en moyenne.

Developpement durable article

Les ¾ de la consommation de Vegas sont dus aux jardins ou aux golfs. En 10 ans le lac Mead a baissé de moitié du fait de ponctions croissantes. A l’opposé du gaspillage de Las Vegas, un habitant d’Amman, en Jordanie, consomme 15 fois moins d’eau qu’un Américain et il y consacre 10 fois plus d’argent, en proportion, qu’un Français.

50 % de la planète ne disposent pas d’un réseau d’assainissement d’eau alors qu’on consomme en moyenne par jour et par habitant, 600 litres d’eau aux Etats-Unis, 200 en Europe et 150 en moyenne dans le monde (voir les chiffres du Planetoscope).

A lire sur le sujet de l’eau :