Un tour du monde sans émissions de CO2…une utopie ?

Rédigé par Consoglobe, le 17 sept 2010, à 15 h 59 min

>>>Suite de l’article sur le tour du monde en 80 jours sans émettre de CO2. Après avoir expliqué l’objectif de ce tour du monde si particulier, qu’en est-il du véhicule électrique ? Peut-il vraiment permettre un tel périple sans émettre de gaz à effet de serre ?

Un tour du monde sans CO2…douteux

Le tour du monde sans CO2 permet de soulever une question qui nous est familière : Un véhicule électrique peut-il être écolo à 100 % ?

Rappelons que, dans la voiture électrique, on trouve une batterie, un moteur et un système de commande. Or, bien qu’elle ne nécessite pas de carburant, la voiture électrique, de par sa production, est déjà une source de pollution (fabrication de la pile à combustible etc…).

Par ailleurs, le stockage de l’électricité par la batterie n’est pas sans conséquence pour l’air en raison des déperditions.

Selon l’Ademe (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie), la voiture électrique nécessiterait 62 % d’énergie supplémentaire qu’une voiture thermique pour le même rendement.

voiture électrique

Le véhicule électrique, pas si propre

Même si la voiture électrique ne dispose pas de pot d’échappement, elle libère du CO2 notamment par la centrale nucléaire (ou au charbon) qui l’alimente en électricité. De plus, des études ont démontré que le véhicule peut parfois libérer environ 40 grammes de CO2 par kilomètre…

Sans oublier le recyclage qui peut poser problème car parmi les éléments de la batterie, certaines matières sont polluantes (métaux divers, plastiques..), sans parler de la structure de la voiture en elle-même, comparable aux véhicules modernes. Le tour du monde sans émissions de CO2 est donc déjà très compromis !

voiture electrique

Néanmoins, ne lui jetons pas la pierre. La voiture électrique contribue tout de même à la lutte contre la pollution car l’électricité pour la recharge des batteries provient d’une source «verte». De plus la voiture entraîne peu de réactions chimiques, et la production de l’hydrogène s’effectue par électrolyse de l’eau permettant une nette réduction de l’émission de gaz polluants

En attendant de nouvelles innovations technologiques, on peut toujours rêver de faire le tour du monde pendant le sommeil, cela n’émet aucun polluant !

Je réagis

Lire également sur le biocarburant et transport

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



1 commentaire Donnez votre avis
  1. Justement non la voiture électrique alimentée en France gâce au nucléaire n’émet que peu de CO2, c’est le point fort de la situation française ; ce que vous dites serait vrai en Chine ou en Pologne où les émissions indirectes des voitures électriques sont avérées. Pas en France … m^me les études américaines et allemandes en conviennent. C’est pourquoi le pari de Renault à du sens chez nous et moins ailleurs

Moi aussi je donne mon avis