Recyclage : Suez le bon élève

Suez traite les déchets à Montpellier

La filiale du pôle propreté de Suez Sita France, Novergie va commencer l’exploitation du site de méthanisation de Garosud à Montpellier et y traiter l’ensemble des déchets de l’agglomération afin de les transformer en énergie verte.

Le site est équipé d’un système de tri optique, et pourra traiter chaque année 203.000 tonnes d’ordures ménagères et industrielles. Suez nous précise qu’il permet d’ailleurs de ”séparer les deux types de déchets collectés simultanément”. Les déchets organiques seront transformés sous forme de compost et de biogaz. Ce dernier permettra d’ailleurs, d’après Suez, de produire de l’énergie électrique ou thermique, équivalent à 30.000 MWh d’électricité, de quoi alimenter près de 25.000 habitants, en espérant que les Montpelliérains trient correctement leur déchets !

Cette unité de méthanisation sera exploitée par Novergie pendant 10 ans avec Vinci Environnement et Sogea Sud.

Suez recycle les eaux usées en Camargue

Les filiales de Suez Environnement, Degrémont et Lyonnaise des Eaux, ont mis en place dans une station d’épuration de Grau du Roi (Camargue) une plate-forme d’essai de réutilisation des eaux usées.
« L’eau recyclée par la station permettra d’arroser les espaces verts de Port Camargue », a indiqué le Groupe dans un communiqué du 23 juillet.

L’installation développée en interne par le Centre de Recherche et Développement du Groupe testera jusqu’à la mi-août deux types de technologies : l’ultrafiltration par membranes, qui consiste à filtrer les eaux usées à travers des membranes organiques aux cavités microscopiques. Tandis que la seconde technologie fait appel à une désinfection des eaux par Ultra-Violet.

« L’objectif de cette expérimentation est de démontrer la viabilité d’une filière de recyclage des eaux usées en termes de quantité et de qualité de l’eau produite ».
Seuls 2 % des eaux usées collectées seraient réutilisées selon Suez (soit plus 7 milliards de m3 en 2005).

Enfin, selon les estimations du groupe les capacités mondiales installées pour traiter les eaux usées tripleront dans les dix prochaines années pour passer de 20 millions de m3/j en 2005 à 55 millions de m3/j en 2015, soit une croissance annuelle de 10 à 12 %.

Pour en savoir plus, consultez "pourquoi et comment recycler les eaux usées ?"