L’éolien citoyen, l’énergie renouvelable à partager

Les éoliennes citoyennes arrivent peu à peu en France. Le concept déjà bien implanté au Danemark, en Allemagne et en Belgique permet à un groupe d’individus d’accéder ensemble à une énergie propre.

Rédigé par Annabelle, le 13 Oct 2011, à 17 h 44 min
L'éolien citoyen, l'énergie renouvelable à partager

L’éolien déchaîne souvent les passions : avenir pour les uns, verrues au milieu du paysage pour d’autres, l’énergie éolienne attire et rebute en même temps. Quant à l’individuel : planter une éolienne dans son jardin oui, mais à quelles conditions ? Faut-il un permis de construire ? Risque-t-on d’engager une guerre du voisinage ? Une éolienne individuelle sera-t-elle suffisante pour fournir l’énergie nécessaire pour toute l’année ? Et le bruit dans tout cela ?

Beaucoup de questions à se poser donc pour qui veut se lancer dans un projet d’éolienne individuelle. Sans parler de l’administratif, véritable parcours du combattant !

Et si la solution se trouvait dans un parc éolien collectif ? C’est l’idée des éoliennes citoyennes, qui sont déjà implantées au Danemark, aux Pays-Bas ou chez nos voisins Belges depuis plusieurs années et qui arrivent tout doucement dans l’Hexagone.

Qu’est-ce que l’éolien citoyen ?

Les éoliennes individuelles suscitent l’intérêt de plus d’un particulier. En effet, selon une étude réalisée par le CREDOC en 2009, “72 % de la population française est favorable à l’implantation d’éoliennes sur le territoire de sa commune”. Ce qui montre bien les évolutions dans le domaine.

Le phénomène de NIMBY (Not In My Back Yard) littéralement « pas dans mon arrière-cour » en parlant de toute activité dont l’infrastructure peut être source de pollution sonore (aéroport, usines …) n’est donc plus vraiment applicable à l’éolien, du moins pour les parcs.

Mais quid de l’éolienne individuelle ?

L’idée de s’auto-suffire en matière d’énergie, propre qui plus est, relève d’un véritable engagement écologique. Sans doute, mais tout le monde ne dispose pas des conditions idéales et nécessaires pour pouvoir installer une éolienne au fond de son jardin : primo, le prix plutôt élevé peut refroidir ; secundo, il faut vivre dans une région suffisamment exposée au vent ; tertio, il faut disposer d’un terrain offrant toutes les conditions adaptées à ce type d’installation : le site doit être dégagé, et la surface de terrain suffisante.

D’où l’idée très ingénieuse, basée sur le postulat que l’énergie est un bien commun, des éoliennes citoyennes.

De quoi s’agit-il exactement ?

Le concept paraît simple, encore fallait-il y penser : mutualiser les investissements d’un groupement de particuliers (à hauteur d’une commune ou d’un quartier…) en s’associant à un promoteur pour créer et financer un parc éolien, afin de pouvoir profiter de l’énergie ainsi produite.
Chaque membre du collectif investit une ou plusieurs parts, à hauteur de ses moyens. Les dividendes sont ensuite reversés.

Au Danemark, avant 1996, tous les parcs éoliens étaient détenus par des coopératives. De la même manière en Allemagne dès les années 1990, les investissements dans l’énergie éolienne étaient réalisés par des agriculteurs ou d’autres particuliers.

*

La suite p.2> visite de la coopérative éolienne de Tournai

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. Les éoliennes ne sont responsables que d’une partie infime de morts d’oiseau, comme l’indique une étude déjà ancienne de la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux). Les principaux responsables sont les produits chimiques dans les champs (pesticides …), les chats, les voitures, les immeubles de grande hauteur, …

    Voir par ailleurs : http://energeia.voila.net/eolien/eolien_monde.htm

    pour avoir une idée de l’électricité éolienne dans le monde, passé récent et futur proche.

    Et une comparaison intéressante au sujet de la production d’électricité.

  2. Je pense qu’en parallèle il faudrait réfléchir sur une diminution progressive et systématique des besoins en énergies. Autrement dit, une autre culture qui pourrait se révéler comme beaucoup plus conviviale.
    J’ai déjà découvert que beaucoup d’outils à main bien conçus sont plus efficaces de des machines. Penser à des sources combinées (ya pas assez de vent ici). Les LED semblent fournir une lumière qui permet de mieux voir avec moins de puissance (à confirmer). Je serais pour la diversité énergétique, et surtout pour l’indépendance individuelle.

  3. Bonjour,

    Et que pensez-vous de ce qui se dit en se moment à savoir:
    “L’éolien consomme du ciment et de l’acier, dont la fabrication est très émettrice de gaz à effet de serre”

    Voir à ce sujet:
    http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20110920trib000650537/idee-recue-10-les-energies-renouvelables-ne-polluent-pas.html

  4. L’éolienne individuelle est possible grâce aux éoliennes à axe vertical qui ne nécessitent pas des pylônes gigantesques et présentent l’avantage d’être très peu bruyantes et fonctionnent aussi bien avec des vents très faibles qu’avec des vent de quasi tempête. Donc meilleur rendement car les éoliennes sur mat ne produisent pas en continu…
    N’y aurait-il pas une volonté de favoriser une grosse industrie qui induit l’entrée en scène de groupes financiers?

  5. je trouve qu’il y a assez de terrain inutilisé pour y implanter les éoliennes et cela ne gâgherait pas le payasge. voyez en Hollande ce qu’ils ont fait. ils ont mis le paquet mais pas n’importe où

  6. oui aux éoliennes mais pas les hachoirs a oiseaux et qui font du bruit

    OUI AUX ÉOLIENNES VERTICALE SANS BRUIT INOFFENSIVE POUR LES OISEAUX MIGRATEURS ET AUTRES ET AVEC UN ENTRETIENT FACILE L’ALTERNATEUR SE TROUVE EN BAS ET NON A 100METRE EN HAUTEUR VOIR PLUS COUP DE MAINTENANCE OU IL FAUT UN FAIBLE COURANT D’AIR POUR LES FAIRE FONCTIONNER MOINS POLLUANTES VISUELLEMENT DE PLUS LES TROIS QUART SONT A L’ARRÊT
    FAITE ÉQUIPER LES FOYERS DE PANNEAUX SOLAIRE TRÈS FAIBLES PRIX MAIS QUE LA PRODUCTION SOIT CONSOMME PAR LE FOYER ET NON REVENDU A EDF QUI TÔT OU TARD NE RACHÈTERA PLUS CETTE PRODUCTION AVEC DE TERRIBLE CONSÉQUENCE POUR QUI AURONT CONTRACTE DES PRÊTS POUR S’EN ÉQUIPER
    SALUT

Moi aussi je donne mon avis