Un HLM révolutionnaire chez nos voisins allemands

Un HLM, appelé Tevestrasse et construit en 1950 à Francfort, connaît un « second souffle » : un nouveau système d’isolation permet de réduire la consommation d’énergie de ses habitants de 18kWh par mètre carré et par an !

Un HLM 100 % écolo !

Avec son nouveau système d’isolation sophistiqué, la consommation énergétique du Bloc Tevestrasse est réduite de 18 kWh par mètre carré et par an. Pour ce type de logement, les chiffres sont habituellement quinze fois plus élevés.

La recette du succès ? la façade a triplé d’épaisseur, la dalle de béton a pris 12 cm et les fenêtres sont toutes équipées en triple vitrage. Une prouesse technologique, car jusqu’à présent les bâtiments dits "passifs" étaient entièrement neufs. Or le Bloc Tevestrasse à une époque où l’on se chauffait avec des poêles sans se soucier de l’impact sur la planète.

tevestrasse

Il a donc fallu tout repenser. "J’ai cru pendant des années que la technologie dite passive était un produit de niche pour les frappés de l’écologie. En fait, c’est le futur", reconnaît Frank Junker, qui dirige l’office de construction de Francfort. Cerise sur le gâteau, les locataires dont les revenus sont modestes n’ont rien payé, alors que leurs charges vont diminuer !

Fort de son succès, Wismar, au nord de l’Allemagne, vient d’entamer une rénovation identique pour son université, construite après guerre, qui accueille plus d’un millier d’étudiants. D’après Holger Stetzler, architecte spécialisé dans la rénovation écologique à Dresde, il est possible d’atteindre ce résultat avec des bâtiments plus anciens dès lors que la façade n’est pas classée, car cela nécessite des travaux conséquents sur la structure du bâtiment.

L’HLM a donc obtenu le label allemand « passif » , délivré par le Passivhaus Institut et réservé habituellement aux bâtiments neufs.

Ses habitants n’auront plus besoin d’ouvrir leur chauffage cet hiver. Une véritable révolution pour les bâtiments anciens !

Lire également