La hausse du niveau des mers enfin expliquée par les aquifères

La hausse du niveau des mers enfin expliquée par les aquifères

Le réchauffement climatique ne serait pas le seul responsable de la montée du niveau des mers. La façon dont l’Homme utilise l’eau puisée dans les gisements aquifères est désormais montrée du doigt.

La montée des océans et le réchauffement climatique

robert nichollsSelon Robert Nicholls, professeur à l’université de Southampton, la montée du niveau des mers ne serait pas due qu’à la fonte des glaciers provoquée par la hausse des températures, mais également à la façon dont nous gérons l’eau puisée dans les réservoirs souterrains terrestres. Le réchauffement climatique ne serait donc pas le seul responsable de l’augmentation de 30 à 100 cm du niveau des mers prévue d’ici à 2100.

Planetoscope : litres d’eau perdus par la calotte antarctique

fonte des glacesLa fonte des glaces ne suffit donc pas à expliquer la montée des océans

De nombreux pays exploitent en effet les aquifères dont ils disposent pour leur approvisionnement en eau. L’eau extraite du sol est dirigée vers les villes, vers les champs, vers les usines ou vers n’importe quelle région qui pourrait en avoir besoin avant d’être le plus souvent, à l’échelle de la planète, rejetée dans la mer. Cette exploitation intensive des ressources fossiles en eau pose déjà problème dans certaines parties du globe comme en Arabie Saoudite, qui est désormais contrainte d’importer son blé après avoir épuisé ses réserves d’eau.

M. Nicholls souligne que la quantité totale d’eau stockée sous terre est impressionnante : si toute l’eau des gisements aquifères était rejetée dans la mer, le niveau de celle-ci monterait de 10 mètres  ! Cette possibilité reste néanmoins hautement improbable, car l’eau souterraine n’est pas toujours utilisable par l’homme, qui n’a donc aucune raison de la faire sortir du sol où elle repose.

Montée des eaux et irrigation

L’eau puisée dans les nappes phréatiques pour arroser les cultures dans le monde, pour l’irrigation donc, représente 145 km3 par an. Toute cette eau finit par rejoindre les océans dont elle fait monter le niveau de 0,4 mn par an. Cela représente 13 % de l’augmentation  de la montée des eaux des mers entre 2000 et 2008.

Où est l’eau qui fait monter le niveau des océans ?

Source d’eauVolume d’eau (km3) % d’eau douce % d’eau totale
Calottes glaciaires, glaciers et neiges éternelles24,064,00068.7 %1.74 %
Eau souterraine23,400,0001.7 %
- douce10,530,00030.1 %0.76 %
- saline12,870,0000.94 %

Montée des eaux, la fin d’une incohérence

La montée des eaux menace les îles

Les travaux de l’équipe de M. Nicholls mettent fin à une incohérence bien connue des scientifiques. Ces derniers ne parvenaient en effet pas à expliquer l’intégralité de la montée du niveau de la mer par la fonte des glaciers ou par l’expansion de l’eau suite à l’élévation de la température des océans.

>> Mais M . Nicholls a prouvé que la contribution à la hausse du niveau des océans des rejets d’eau souterraine dans la mer est 5 fois supérieure à celle de la fonte des glaciers, et 2 fois supérieure à la contribution de la fonte des glaciers combinée à l’expansion thermique des mers suite à leur réchauffement.

Les travaux de M. Nicholls ne vont cependant pas bouleverser les prévisions actuelles en matière de montée des eaux, qui intégraient déjà ce facteur sans toutefois l’expliquer. Les scientifiques redoutent plutôt une accélération de la vitesse de la fonte des glaciers, sur laquelle ils préfèrent concentrer leur attention. Et il y a fort à parier que les villes côtières et les et zones sujettes aux tempêtes suivent avec intérêt leurs estimations.

*

Combien d'eau et d'eau douce sur Terre ?
Combien d’eau et d’eau douce sur Terre ?