Les évolutions du charbon chinois

On l’avait déjà dit en 2008, le charbon chinois menace et étouffe la planète. Nous avons voulu en savoir aujourd’hui alors que l’économie chinoise dévore toujours plus d’énergie.

Le charbon chinois = 13 000 mines !

La Chine est à la recherche de toujours plus d’énergie et tente de faire main basse sur toutes les compagnies minières possible dans le monde entier (et pas que de charbon d’ailleurs).

Le futur règne du charbon : une très mauvaise nouvelle pour l’atmosphère.

  • 75 % de la production mondiale de charbon sont transformés en
    électricité dans des centrales thermiques (500 g. de charbon environ
    par kW/h d’électricité).
  • Le charbon représente la 2ème source d’énergie primaire (Pétrole : 34,3 %  ; Charbon : 25,1 %)
  • Le charbon est disponible et incontournable mais sa combustion du charbon émet 35 % de gaz carbonique en plus que le pétrole, 72 % de plus que le gaz naturel.

Mais sur le marché intérieur également la bataille fait rage pour la maîtrise des ressources, entre les mines privées et les exploitations publiques.

 Un dispositif règlementaire laxiste et des profits faciles ont donné naissance à un secteur charbonnier connu pour sa pollution,
ses patrons corrompus, ses exploitations minières dangereuses. Ces
défauts servent maintenant d’alibis à la nationalisation des mines
privées par le parti communiste.

Developpement durable article

Au cours des 3 dernières années, les Autorités chinoises ont divisé par 2 le nombre de mines en exploitation, surtout en fermant des mines privées. Il reste aujourd’hui environ 13 000 mines au total.

picto

Lire également sur l’énergie