Euro 2012 : maillot de foot en bouteille recyclée, footage de gueule ?

Rédigé par Aurore, le 29 May 2012, à 18 h 04 min
Euro 2012 : maillot de foot en bouteille recyclée, footage de gueule ?

La semaine prochaine débute l’une des compétitions les plus attendues dans le monde très populaire du ballon rond : l’Euro 2012.

La compétition aura lieu du 8 juin au 1er juillet en Pologne et en Ukraine et regroupe 16 équipes nationales. Un tournoi dont l’empreinte environnementale n’est pas au cœur des préoccupations. Pourtant, Nike n’hésite pas à faire la promotion de plusieurs nouveaux maillots nationaux, plus écolo.

Nike et ses maillots en PET recyclé

Sponsor officiel de plusieurs équipes nationales participant à l’Euro 2012, Nike propose aux joueurs sélectionnés des maillots issus du recyclage de bouteilles en plastique (sont notamment concernés le Portugal et la France).

Les maillots sont composés à 96 % de bouteilles recyclées (les 4 % restant étant du coton), 100 % pour le short. Chaque tenue représente finalement 13 bouteilles.

Initiative à saluer ou à moquer ?

En soi, que Nike décide de plus en plus d’investir dans le recyclage pour composer ses nouveaux maillots est une bonne nouvelle, une initiative sympa qu’on peut saluer.

Ce qui est plus risible, c’est de se féliciter de voir des joueurs de football arborer un maillot issu du recyclage alors que la compétition et le football en général ne se soucient pas vraiment de leur empreinte carbone (rappelez-vous la polémique hivernal qui montrait du doigt les pelouses de grands stades chauffées pour permettre un match alors que des SDF ne recevaient en même temps aucune aide pour se protéger du froid).

La compétition est peu respectueuse de l’environnement sur plusieurs points :

  • les déplacements nécessaires des équipes de leur pays sur le lieu d’entrainement, puis du lieu d’entrainement aux stades situés dans plusieurs pays (autant dire que les déplacements en avion et en bus seront nombreux) ;
  • certains maillots seront issus du recyclage, mais le nombre de maillots utilisés par chaque joueur sera le même (entrainement, première mi-temps, deuxième mi-temps..). Ne serait-il pas plus efficace de laver les équipements après chaque match plutôt que d’en changer plusieurs fois ? ;
  • les traitements des terrains, tondus souvent, traités, chauffés, arrosés pour convenir à tous… ;
  • le déplacement des supporters, du staff, des journalistes et le tas de déchets qui reste après ce genre d’événement.

Alors, à quand une compétition de football plus respectueuse de l’environnement ? En attendant, découvrez le rapport entre le développement durable et le sport au ballon rond :

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Entre magazines, romans et presse générale, je suis une passionnée de l'information, qu'elle soit sérieuse ou décalée ! Consommer durable n'est pas qu'un...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. des bouteilles recyclées mais par qui sont ils faits? dans quelles conditions? et qu’elle est l’empreinte carbone d’un tel procédé? Nike se fout de tout, de nous…

  2. On peut également citer : les jeux olympiques, l’euro de hand, la coupe du monde de rugby, les voyages de nos politiques, certaines couvertures médiatiques des journaleux…Je pense qu’il s’agit du fonctionnement du monde actuel en général : circuler pour ne rien faire, parler pour ne rien dire.

    • oui mais le foot se fout un peu de tout le reste et est un peu à part avec sa pollution par l’argent dès le plus jeune âge : allez voir les entrainements des minimes et vous verrez la mentalité “fric” déjà commencer à tout polluer. Alors des maillots recyclés sur les épaules de types qui gagnent des millions pour taper dans une balle.. c’est un signe de l’époque : de la frime… qui perd la raison. Ceux qui devraient gagner le plus sont les chercheurs, les médecins, les grands intellectuels, les créateurs d’emploi… que font les footballeurs à part profession d’un sport à la mode ?

Moi aussi je donne mon avis