Energie. Le photovoltaïque prend le dessus sur le thermique

Rédigé par Consoglobe, le 16 Mar 2010, à 12 h 06 min

Après 10 années sans nuage, le marché des équipements solaires thermiques s’essouffle légèrement dans l’Hexagone. En effet, en 2009, 36 000 chauffe-eau solaires individuels ont été installés en France, contre…42 000 en 2008. Pourquoi ? Parce que le photovoltaïque attire plus que jamais l’attention des particuliers…

Energie. Les photovoltaïques ont la cote

En 2008, 105 MW ont été installés dans l’Hexagone, contre 250 mégawatts en 2009. Une évolution du photovoltaïque qui positionne la France en 7e position mondiale devant la Chine selon une étude de PricewaterhouseCoopers. Par ailleurs, après 3 ans de grand succès, l’AFPAC (Association française pour les pompes à chaleur) a révélé que les ventes de pompes à chaleur a enregistré un recul de 20 % pour l’année 2009.

Photovoltaïque

Cet engouement envers le photovoltaïque est probablement du aux tarifs de rachat 2010-2012 de l’électricité solaire par EDF, particulièrement attractifs.

Les tarifs de rachat seront dégressifs de 10 % par an à partir de 2012 notamment pour ne pas pénaliser le portefeuille des consommateurs sur le long terme. Par ailleurs, un tarif de surimposition à 42c€/kWh est établi pour les installations photovoltaïques installées sur un toit mais non intégrées au bâti.

Solaire thermiqueD’après Enerplan, Association professionnelle de l’énergie solaire, à cause de la crise économique mais aussi de la baisse des prix des énergies fossiles, seul le solaire thermique collectif progresse doucement, appuyé par le fonds chaleur et les conseils régionaux.

En dépit d’ un marché en régression, la profession se mobilise pour renverser la tendance en 2010. Les industriels et distributeurs inscrits dans la marque collective Ô Solaire, les installateurs Qualisol et l’Ademe, lanceront une campagne de communication d’ici peu. De plus, les changements réglementaires de janvier 2010 devraient se traduire par une croissance plus saine en 2010.

Lire également sur les énergies renouvelables

Article sur le photovoltaïque et le thermique rédigé par Elwina, mars 2010

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



4 commentaires Donnez votre avis
  1. ça montre bien que c’est toujours l’appât du gain qui l’emporte sur la raison écologique.
    Si les gens mettent des panneaux photovoltaïques plutôt que des panneaux de chauffe-eau, c’est bien parce que l’électricité est rachetée bien trop chère.
    Pourtant il y a beaucoup moins de perte à chauffer de l’eau directement dans les panneaux, plutôt que de faire de l’électricité qui va ensuite chauffer l’eau.
    De plus en terme de bilan énergétique pour la fabrication des équipements, le chauffe-eau est sûrement gagnant.
    ça n’empêche pas d’avoir du photovoltaïque chez soi, mais il ne devrait pas y avoir de subventions pour l’installation de photovoltaïque avec un chauffe eau cumulus simple chez soi.

  2. nous sommes sur le point de réaliser une installation de panneaux photovoltaïques ; pouvez-vous nous préciser si la baisse de tarif de 10 % par an est susceptible de nous concerner (notre installation devrait être réalisée cet automne. Merci

  3. le photovoltaïque est scandaleux
    c’est la pub et l’ignorance des gens qui fait vendre
    environ 100 w m2 lorsqu’il est bien expose au soleil
    c’est peu sur une journée
    le captage thermique c’est 1000 w et
    moins sensible a l’orientation des capteurs en verre….

  4. le photovotaique (totalement importé ) n’est pas mature économiquement , son envol actuel n’est dû qu’au tarif de rachat tout à fait exorbitant du KW photosolaire(jusqu’à 12 fois le prix de sortie de centrale nucléaire ) alors que le solaire thermique est immédiatement rentable pour le propriétaire et ce sans ces subventions qui plombent toute la collectivité et à terme les consommateurs.

Moi aussi je donne mon avis