Déchets dangereux : pesticides et produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires ou pesticides utilisés pour le jardin sont certes très utiles et efficaces pour protéger plantes et cultures de leurs « ennemis » mais la plupart restent très nocifs pour la santé et l’environnement.

Déchets dangereux : pesticides et produits phytosanitaires

Insecticides, herbicides, fongicides, désherbants, anti-nuisibles, acaricides… Autant de produits chimiques couramment employés dans les jardins mais dont l’utilisation et le stockage sont nocifs pour la santé mais aussi l’environnement puisqu’ils génèrent des déchets classés comme dangereux.

Alors, que faire et comment les réduire les pesticides ?

Sous forme de poudres, granulés ou liquides, les déchets de produits phytosanitaires sont de deux types.

Les 2 types de déchets de pesticides

  • Les Produits Phytosanitaires Non Utilisés (PPNU) c’est-à-dire les produits eux-mêmes devenus périmés ou interdits.
  • Les Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP) c’est-à-dire les emballages contenant des résidus de pesticides ou contaminés par de tels résidus comme les emballages plastiques rigides, les bouteilles de verre,  les sacs en papier, les cartons…

On le sait, les pesticides sont toxiques pour l’homme, surtout en cas d’absorption, avec des risques de troubles neurologiques et hormonaux, certains étant même soupçonnés d’être cancérigènes. Mais ils sont aussi très dangereux pour le milieu naturel, contribuant à la pollution des eaux et de l’air, s’accumulant dans la chaîne alimentaire et perturbant les cycles biologiques.

Lors de l’utilisation des produits phytosanitaires :

  • Soyez vigilant quant aux dates limites d’utilisation, lisez les étiquettes pour les conditions d’emploi et les doses à respecter.
  • Portez les moyens de protection indiqués (gants, lunettes, masque, etc.)
  • Rangez vos produits phytosanitaires dans un local fermé à clé, aéré ou ventilé, hors de portée des enfants.
  • Conservez les toujours dans leur emballage d’origine, il ne pas les transvaser.

Pour éliminer les pesticides :

Il est interdit de jeter les déchets de pesticides ou leur emballage dans la nature ou de les brûler à l’air libre. Rapportez impérativement vos produits phytosanitaires, quel que soit leur type, PPNU ou EVPP, dans une déchetterie, en veillant à ce que les contenants de  soient hermétiquement fermés afin d’éviter les écoulements.

Sachez que les produits phytosanitaires ne sont ni recyclés ni régénérés : ils sont stockés dans des conteneurs spéciaux  puis incinérés dans des usines spécialisées. Il convient donc de limiter leur utilisation, voir de les bannir, par des méthodes plus écologiques, par exemple :

Illustration bannière : Préparation de la sulfateuse – © Olaf Speier Shutterstock