Des consoles de jeux gourmandes…en énergie !

Estimé à au moins 41 milliards d’euros de recettes entre 2003 et 2008, le marché mondial des jeux vidéo ne cesse de croître. Toutefois, l’efficacité énergétique n’est pas la première préoccupation des fabricants.

Les consoles consomment beaucoup d’énergie

"Nous sommes conscients des problématiques environnementales et avons pris des mesures concernant les emballages et les composants des consoles", a expliqué Microsoft.

Selon le NRDC, si les fabricants équipaient leurs produits d’un simple économiseur d’énergie, la facture d’électricité des Etats-Unis serait réduite de plus de 1 milliard de dollars par an. Une économie de 11 milliards de kWh d’électricité, soit plus des deux tiers de la consommation actuelle serait évitée. Une réduction conséquente qui réduirait de 7 millions de tonnes les émissions de CO2.

  • Les consoles de jeux vidéos américaines usent autant d’électricité que les habitants de San Diego, soit 1,3 million de personnes.

Dans son rapport intitulé "L’amélioration de l’efficacité énergétique des consoles de jeux vidéo", le Conseil de Défense des ressources naturelles (Natural Resources Défense Counci NRDC) dénonce l’énergie utilisée par la Wii de Nintendo, la XBOX 360 de Microsoft et la Playstation de Sony. Ces 3 consoles, les plus répandues dans le pays, consomment 16 milliards de kWh par an.

  • Avec la sophistication et la multiplication des fonctionnalités sur les consoles et l’évolution graphique et sonore des jeux, celles-ci consomment davantage que les premières consoles même si des efforts très récents ont été notés. Par ailleurs, la console Wii demeure, de loin, la moins gourmande avec une consommation d’environ 16 watts.

Cependant, n’oublions pas de préciser que la Wii nécessite des piles, qui se déchargent très vite, pour faire fonctionner les manettes, et que les gadgets développés par exemple pour faire son sport ternissent un bilan a priori positif.

Quelques chiffres

  • La Playstation et la XBOX 360 sollicitent respectivement 150 et 119 watts.
  • Chacune peut consommer près de 1 000 kWh par an, soit l’équivalent de la consommation d’électricité annuelle de deux réfrigérateurs neufs.
  • En 2007, environ 17,5 millions de jeux vidéo ont été vendus aux États-Unis.
  • Plus de 40 % des foyers américains sont équipés d’une console de jeux vidéo et 14 % en ont plus d’une !

De plus, les joueurs ont aussi leur part de responsabilité. La moitié d’entre eux n’éteindraient pas leur console entre deux parties, selon le NRDC.

"Plutôt que de se lancer dans une comparaison de chiffres, il vaudrait mieux profiter de l’impact des jeux vidéos sur les adultes et les enfants pour les sensibiliser", explique Emmanuel Forsans, responsable de l’Agence française des jeux vidéo (AFJV). "Pourquoi ne pas intégrer des minis-films d’introduction qui sensibiliseraient les joueurs au respect de l’environnement", propose-t-il.

Au final, les économies d’énergie nous semblent bien lointaines lorsque l’on constate la frénésie des consommateurs envers les consoles…A quand les alternatives vertes ?

Faire des économies d’énergie ? rien de plus simple !

Contribuez à préserver les ressources avec de simples gestes au quotidien…

  • Lors de l’achat d’un électroménager, n’oubliez pas de tenir compte de l’étiquette énergie ! Les appareils sont répartis dans sept catégories de A (économiques) à G (énergivores). Cela vous permettra d’avoir un aperçu clair des prix.
  • Economisez l’eau chaude en coupant l’eau pour vous savonner, 5 litres suffisent pour une douche complète. Cela permet de réduire considérablement les coûts d’électricité et d’eau. Pensez aussi aux réducteurs d’eau  un indispensable écolo et bienfaisant !
  • Les moniteurs de PC  consomment beaucoup d’électricité. Afin de réduire sensiblement la consommation, éteignez le moniteur. Par ailleurs, les écrans de veille consomment beaucoup trop d’énergie à pleine puissance.
  • Les lampes économiques ont une durée de vie 15 fois supérieure et consomment jusqu’à 80 % de courant en moins que les ampoules traditionnelles, pensez-y !

  • Lavez votre linge à 60 °C plutôt qu’à 95 °C ! En effet, laver son linge à 95 °C consomme deux fois plus d’énergie. Evitez le prélavage et essayez de sécher votre linge à l’air libre. Remplissez au maximum le sèche-linge et la machine à laver. (Les programmes économiques permettent d’économiser jusqu’à 40 % d’électricité.)

Lire également