Le chocolat, nos voitures en raffolent aussi !

Rédigé par Consoglobe, le 17 mar 2008, à 17 h 58 min
  • A l’approche de Pâques, les hypermarchés se transforment soudainement en fermes géantes : oeufs, poules, lapins, ou encore veaux, vaches, cochons, envahissent nos rayons… sous forme de chocolats, bien entendu.

    > Qui peut dès lors résister à ce plaisir gourmand ? Certainement pas nos voitures…



  • On connaissait en effet le chocolat comme produit cosmétique ou de massage, on le découvre désormais en tant que biocarburant !

    > La société anglaise, Ecotec , a réussi à fabriquer du bioéthanol à partir des déchets de fabrication du chocolat. Avantage : il n’est pas nécessaire de transformer les moteurs diesels classiques pour l’utiliser.

  • En novembre 2007, deux Anglais, Andy Pag et John Grimshaw, ont ainsi pu rallier le Mali après 7200 km parcouru à bord d’un 4×4 «alimenté en chocolat». A leur bord : 2000 litres de biodiesel produits à partir de beurre de cacao provenant de 4 tonnes de copeaux de chocolat et mélangé à de la soude caustique et du méthanol.

  • Ce nouveau biocarburant présenterait un meilleur bilan écologique par rapport à d’autres qui sont très décriés par les ONG  :


    > Sa production n’entrainerait pas de déforestation massive ou de réduction des surfaces utilisées pour la nourriture contrairement aux biocarburants produits à partir de céréales ou encore de cannes à sucre .


  • Et les aventures de nos MacGyver « écolos » ne devraient pas s’arrêter là : Andy Pag a l’intention de se rendre prochainement en Mongolie avec un parapente à moteur utilisant un carburant à base d’ordures, déclarant :


    « C’est un peu comme “Retour vers le Futur” quand ils utilisaient des peaux de bananes pour faire voler” leur voiture à remonter le temps (…) Tout ce qui va dans les décharges — des pneus usés, des emballages, tout ce qu’on jette à la poubelle à la maison — peut être utilisé pour faire du carburant » .

    >> Attention, si vous pouvez désormais arrêter de culpabiliser quand vous craquez pour un carré de chocolat, continuez à trier vos déchets : la Mongolie est encore loin pour Andy !

  • Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
    consoGlobe vous recommande aussi...

    Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

    Chargement
    Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

    Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

    Informations personnelles

    Total du don : 5.00€

    En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


    
    9 commentaires Donnez votre avis
    1. Je pense que cette idée peut devenir une bonne alternaive et pensez au doux parfum qui plânera dans nos rues…

    2. non. j’habite dans la région toulousaine et le seul moyen pour moi de passer un peu de temps dans la nature est de faire pas moins de 100km allé retour. pour moi, moins consommer de carburant, c’est vivre moins bien. je préfère que des alternatives soient trouvés, et je suis sur quelles existent

    3. le biocarburant nuit aux cultures vivrières.Ne faudrait-il pas mieux apprendre à se déplacer moins et autrement.

    4. n’achetons plus de pétrole , avec les déchets vert on peut faire du gnv , faire des usines pour fabriquer des machine tournant au gazogéne , des centrale electriques hydraulique le long des rivieres pour alimenter les voitures electriques , le probléme est qu’on a peur des pétroliers

    5. Je ne comprends pas très bien les réticences. Il ne s’agit pas ici de produire à partir de rien, ce qui est l’abbération des bio carburants à base de canne à sucre ou autres, qui engendre pollution et déforestation, mais bien de récupérer des déchets de produits… déjà produits de toute façon …
      Donc brao pour l’initiative , à mon avis.

    6. si les dechets de chocolats proviennent de l’agriculture biologique & du commerce equitable, je pense que c’est un pas dans la bonne direction. Mais si c’est utiliser les déchets de chocolat qui exploite la terre & les humains, là je trouve l’idée beaucoup moins porteuse.

    7. On peut faire des carburants à partir de plein de choses. Mais il y a un gros souci : en faire ça dépense pas mal d’énergie, et souvent… du carburant. En plus il en faut déjà beaucoup pour importer le cacao, le traiter, etc.

      Un quasi-gaspillage, donc.

    8. On parle bien de valorisation de déchets donc pas comestibles.
      Par contre entre biocarburant et agro carburant, la différence est de taille en constat écolo et équilibre de la chaine alimentaire.

    9. Est-ce raisonnable d’utiliser de la nourriture comme carburant alors que certains n’ont pas assez pour se nourrir?

    Moi aussi je donne mon avis