Les champions de la pollution

Halte aux 4 X 4 et la pollution urbaine

Le poids moyen des 4×4 est de 2 tonnes. une surconsommation démesurée de carburant, frôlant pour certains modèles les 25 litres aux 100 kilomètres tout en rejetant, pour chaque kilomètre parcouru, l’équivalent d’un ½ kg de CO2 , climatisation en fonctionnement !

Ils consomment 4 litres au cent de plus qu’une voiture traditionnelle et émettent en moyenne moitié plus de C02, moitié plus d’oxydes d’azote (précurseurs de l’ozone) et moitié plus de particules toxiques pour les yeux et les poumons.

4X4 g500 mercedesBonnet d’âne, le G500 cabriolet 4×4 de Mercedes, prix du dérèglement climatique. La plupart sont vendus pour usage urbain. Quand on sait que 1 trajet sur 2 est inférieur à 3 km… ridicule non ?

Le débat pro et anti 4X4

Les pro du 4×4 tentent de se dédouaner en comparant leur 4X4 à des berlines traditionnelles et aux voitures autres familiales dont les consommations avoisinent parfois celles des 4×4. Que faut-il en penser ?

A partir de données transmises par les constructeurs automobiles eux mêmes, on peut établir des classements de pollution incontestables et utiliser un étiquetage clair reposant, non sur une catégorie de véhicules en particulier, mais sur les émissions de gaz à effet de serre et la consommation de carburant de chaque véhicule.

Conduire un 4X4, c’est afficher qu’on se fout … des autres

Force est de constater que les 4×4 figurent en haut du classement des véhicules les plus polluants. Les émissions moyennes de CO2 pour les véhicules neufs tous terrains sont de 232 grammes de CO2 par km, 146 grammes de CO2 par km pour les berlines neuves.Les acheteurs de 4X4 le savent et se cachent derrière leur petit doigt (sale) en affichant, du haut de leur volant, leur mépris de l’environnement, de la sensibilité des autres et de leur bien-être.

A lire pour en savoir plus sur le sujet des 4X4