Les certificats Electricité verte (1)

Le "Certificat d’électricité Verte" est un peu à l’énergie ce que l’appellation "label rouge" est à l’alimentation. Un signe de confiance et d’engagement pour les énergies renouvelables. Faisons le point.

Comment consommer de l’électricité verte ?

D’un point de vue pratique, c’est difficile car :
• l’électricité est un produit uniforme et non traçable
• Dans le réseau électrique, un électron vert = électron gris, rien ne les distingue
• Le raccordement direct du consommateur à une source de production précise est difficile
D’où la démarche des Certificats vert.

Qui gère les certificats verts ?

Les certificats verts sont délivrés par une instance de régulation indépendante, l’Institut français d’émission, Observ’ER, adhérent du système européen de certification RECS.  RECS est à l’origine,une initiative de producteurs danois et néerlandais
C’est le seul système harmonisé au niveau européen qui permet l’échange de certificats verts
Tous les Etats-membres participent, sauf la Grèce.
La jeune société, Watt Value est entièrement dédiée à la promotion des certificats et assure que 11 € sont reversés aux projets sur le terrain pour chaque certificat vendu, un montant bien supérieur à ce qui existe par ailleurs.

 

 

Qu’est ce qu’un certificat d’électricité verte ?

Un certificat vert = la preuve qu’une certaine quantité d’électricité verte a été produite et injectée sur le réseau pour un client donné.  Chaque certificat vert est défini comme une attestation de production d’électricité qui correspond à exactement 1 MWh issu d’une centrale exploitant une source d’énergie renouvelable et injecté quelque part sur le réseau électrique.

  • Un certificat code des informations précises, personnelles et uniques, qui sont imprimés dans un document (pdf) envoyé quand vous achetez un certificat Watt Value..
  • Le fournisseur, Watt Value, doit détruire les certificats qui correspondent à l’offre qu’il propose, le certificat prouve également la qualité de l’électricité produite.
  • Le certificat reflète la traçabilité de l’électricité verte.

Pourquoi acheter un certificat d’électricité verte ?

En achetant des "certificats Electricité verte", on fait un geste de soutien volontaire à des filières de production électrique respectueuse de l’environnement. En effet, 11 euros sont reversés à l’achat de chaque certificat. Peu importe l’usage qui fait des électrons verts produits, cette électricité verte permet finalement une économie de CO2

Un certificat acheté = 11 € réinvestis = 1 MWh d’électricité verte =  une économie de 456 kg de CO2

Quels sont les types de projets électricité verte ?

Les filières de production d’électricité verte ne produisent globalement pas (ou peu) d’émissions de CO2 et ne concourent donc pas au réchauffement climatique. Elles ne posent pas non plus de problème de déchets sur le long terme. Cela explique que l’Union Européenne et les gouvernements nationaux mettent en place des mécanismes favorisant leur éclosion.

Il y a 6 sources, non polluantes, de production d’électricité verte :

Watt Value ! Une entreprise 100 % dédiée à la promotion de l’électricité verte
Developpement durable article

Watt Value, entreprise française spécialisée sur la question de la certification européenne de l’énergie renouvelable, est membre de RECS International et signataire du « Protocole de Domaine pour la France » qui fixe les règles et conditions d’utilisation des certificats verts en France.

Watt Value fait partie des tout premiers acteurs à soutenir la mise en place du futur label d’électricité verte EVE sur le marché français, une initiative portée par le CLER et WWF-France, deux organismes de référence en matière de défense de l’environnement et de promotion des énergies renouvelables.