Ampoules basse conso, les chiffres clés

A compter d’aujourd’hui, 1er sept. 2009, les ampoules classiques à incandescence sont retirées du marché au profit des ampoules Basse Consommation fluocompactes de 20 W. Faisons un point sur les données clés de ce marché de l’éclairage Basse Conso et des ampoules fluocompactes

Les ampoules basse conso, un marché en plein essor

La prochaine date sur le calendrier de retrait sera le 30 juin 2010 avec la fin de la vente des ampoules classiques de 75 W. Le calendrier ampoules basse consommation est désormais connu.

  • L’ampoule à incandescence, qui représentait jusqu’à aujourd’hui deux tiers des ventes mondiales d’ampoules, disparaît peu à peu de la circulation laissant place  aux ampoules fluocompactes et LED.
  • Il s’est vendu 2 milliards d’ampoules classiques en Europe en 2008 et seulement 270 millions d’ampoules basse conso, selon le WWF. Selon la Commission européenne, le marché européen des ampoules à incandescence est de 4,2 milliards d’ampoules.
  • En France, chaque ménage possède en moyenne 20 ampoules et les Français ont acheté 13 millions d’ampoules fluocompactes en 2008.
  • Les distributeurs qui ont signé une convention avec le Ministère de l’écologie prévoient une part de marché des ampoules basse conso de 25 % fin 2009 et de 35 % fin 2010

Les économies des ampoules basse conso

Les économies d’énergie via les ampoules basse conso ont des conséquences non
seulement sur l’environnement mais aussi sur notre facture :

  • L’Agence Internationale de l’Energie a estimé que le passage mondial à l’utilisation de la lampe basse conso pourrait éviter l’émission de 470 millions de tonnes de CO2 en 2010.
  • Selon JL Borloo, en France le remplacement des ampoules classiques économiserait 2 fois la consommation du Grand Paris soit 8 teraWh. En Europe, en 2020 les économies engendrées devraient représenter 80 TWh soit l’équivalent de la consommation de 23 millions de ménages européens !
  • Le coût de fabrication de ces 2 millions de lampes est d’environ 2 euros, soit 7 fois plus que pour les ampoules traditionnelles à incandescence, ce qui explique le surcoût de 5 à 15 euros par ampoule basse conso par rapport à une ampoule à filament.
  • Le surcoût (5 à 15 €) d’une ampoule basse conso fluocompacte est rapidement compensé par les économies d’énergie et les gains de remplacement d’ampoules, avec une longévité jusqu’à 15 fois supérieure pour certains modèles basse consommation par rapport à leur équivalent classique.

Les ampoules basse conso sont-elles efficaces ?

Les ampoules basse conso font-elles vraiment baisser les factures d’électricité des particuliers ?

  • Les bénéfices sont à attendre sur plusieurs années sur tout le cycle de vie de l’ampoule. En matière d’économies d’énergies, les ampoules basse conso apportent un gain budgétaire en 6 ou 8 ans selon les cas.
  • Une ampoule de 100 W classique remplacée par une ampoule basse conso de 20 W, c’est 800 à 1000 kWh économisés, soit 88 €, soit 2 ans d’éclairage gratuit.
  • Un foyer consomme 365 kW soit 37 € pour la lumière avec une économie moyenne de 224 kW soit 23 euros en moins.
  • Selon Récyclum, éco-organisme agrée pour l’élimination des lampes usagées, le remplacement d’une ampoule classique de 100 W par une ampoule basse consommation de 20 W permet, tout au long de la durée de vie de la lampe, une économie d’énergie de 800 kWh, ce qui correspond à environ 88 € (au prix moyen de l’électricité de 0,11 € du kWh) soit plus de 2 ans d’éclairage gratuit grâce aux ampoules basse conso !
  • Au global, le bilan écologique des lampes fluocompactes demeure plus favorable que celui des lampes à incandescence ou halogènes qui ont un faible rendement, une durée de vie courte et ne sont pas recyclables.

Les avantages écologiques des ampoules fluocompactes

Les ampoules fluocompactes s’adaptent directement sur des culots à vis ou à baïonnette et n’obligent pas à investir dans de nouveaux luminaires.
De plus, les ampoules fluocompactes durent de 6 à 10 fois plus longtemps que les ampoules classiques à incandescence.

Par ailleurs, les ampoules fluocompactes consomment 4 à 5 fois moins. Pendant tout leur durée de vie, les ampoules fluocompactes permettant une économie de près de 1000 kWh et ce, en produisant autant de lumière que les ampoules classiques de 100W et en
dégageant 80 % de chaleur en moins.

Durant sa vie, une ampoule fluocompacte de 20 W économise 1000 kWh, ce qui permet d’éviter :

  • des émissions polluantes (l’équivalent de 60 kg de gaz carbonique et 0,4 kg d’oxyde de soufre) ;
  • la génération de déchets liée à la production d’énergie correspondante (l’équivalent de 150 cm3 de déchets nucléaires) ;
  • la consommation inutile de ressources fossiles (une centrale électrique classique
    devrait consommer 210 litres de fioul pour produire les 1000 kWh économisés).
  • Si tous les Français étaient équipés, on pourrait économiser un réacteur nucléaire. L’association des fabricants d’ampoules,  European Lamp Companies Federation, estime que si toute l’Europe passait aux ampoules basse conso, l’Europe pourrait faire l’économie de 27 centrales énergétiques.

Au sujet des ampoules basse conso :