Marée noire, l’horreur au Nigéria

Rédigé par Consoglobe, le 26 Aug 2010, à 16 h 20 min

Après 87 jours de fuite dans le Golfe du Mexique, on a du mal à croire que la plate-forme Deep Horizon a fini de cracher son poison. Il va falloir des années pour nettoyer et soigner faune et flore. Le monde entier s’en est ému… Mais on ne dit rien d’une tragédie pétrolière bien plus monstrueuse : celle du delta du Niger au Nigeria.

7 000 marées noires depuis 1958

Aux États-Unis, quand il y a une marée noire de la taille de celle de BP, le président se déplace et en fait une affaire nationale voire internationale. Au Nigeria, rien de tel. Et pourtant !

Developpement durable article300 fuites majeures de pétrole touchent chaque année le Nigeria (source carte : Le Figaro)

Ces marées noire polluent l’environnement et l’atmosphère de millions de personnes. Et des milliers de personnes, malades des yeux, de la peau, etc.,  ne sont plus alimentés en eau, ont perdu leur travail et n’ont aucun droit, comme le souligne un rapport d’Amnesty International de 2009.

Dans certaines zones, les oiseaux et les poissons ont disparu. Sur les marais pèse un silence gluant.
Mais le Nigeria, ce n’est pas les États-Unis : il reste 2000 sites pollués et non nettoyés…

Marées noires : des chiffres ahurissants passés sous silence

  • Entre 1970 et 2000, il y aurait eu 7 000 fuites de pétrole, petites ou de grande importance.
  • Depuis 1958, entre 9 et 13 millions de barils de pétrole auraient été déversés dans le delta du Niger.
  • Chaque année, c’est l’équivalent d’un Exxon Valdez qui pollue les eaux et les cotes au Nigeria.

Les causes de cette désastreuse marée noire

Équipements défectueux, sabotages de rebelles locaux, infrastructure corrodées, système légal laxiste envers les fautifs, … les causes de ces marées noires sont nombreuses.

Developpement durable article< Fuite d’une installation Shell au Nigeria (2008) (source : http://observers.france24.com)

  • Ce sont les compagnies pétrolières qui assurent la sécurité qu’elles veulent bien. Le nouveau président Nigérian, Jonathan Goodluck (ça ne s’invente pas !) a promis de les tenir pour responsables mais son administration a été rendue inefficace par des années de corruption massive.
  • Au final, parmi les quelques 500 milliards d’euros de revenus pétroliers touchés par le Nigeria depuis le début de son industrie pétrolière, très peu ont finalement bénéficié aux Nigérians qui restent très pauvres.

Obama a demandé 20 milliards de dollars pour nettoyer le golfe du Mexique. Combien faudrait-il pour nettoyer l’Afrique et le delta du Nigéria ? Et qui va réclamer cet argent ?

Sûrement pas Shell ni ExxonMobil pourtant bien présents….

*

nombre-marees-noires

A lire également :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Il y a quelques décenies : “dans 50 abns plus de petrole”.
    Aujoud’hui : “dans 50 ans il y plus de pétrole”.
    Cependant, les compagnies négligent leurs installations et par conséquent l’impact sur le consommateur et pire encore l’impact sur les populations victimes des mauvaises installations.
    Conclusion autant de “négligence” pourrait amener à croire qu’il y a plus de pétrole que prétendu pour gaspiller autant de barils.
    Problème, plus de pétrole, plus de pollution, plus de morts…
    L’air du pétrole est loin d’être mort !

Moi aussi je donne mon avis