Protéger ma peau des intempéries naturellement

Developpement durable articleLa peau est un organe vivant qui respire et qui régule la température du corps. Au fil des changements de météo, les vaisseaux se contractent et se dilatent, la transpiration augmente ou diminue, afin de maintenir constante la température du corps et les fonctions métaboliques.

En période d’hiver, le vent, l’humidité, la sécheresse ou le froid peuvent être des facteurs qui rendent la peau plus fragile et sensible. Comment la protéger de façon naturelle ? Comment se faire une beauté en hiver ?

L’importance de l’alimentation

Le secret d’une belle peau à l’approche de l’hiver réside dans la qualité du ciment lipidique de la couche cornée qui est garant d’une perte minimale en eau. Ce ciment est constitué de céramides et d’acides gras. Il est donc important de « nourrir » la peau avec ces mêmes éléments. On veillera à avoir une alimentation particulièrement riche en vitamines liposolubles E et A, ainsi qu’en acides gras essentiels.Developpement durable article

  • On les trouve notamment dans les huiles végétales de germe de blé, de rose musquée, de noyaux d’abricot ou d’onagre.
  • On peut d’ailleurs prendre deux capsules de rose musquée par jour en traitement de fond pendant un mois avant l’hiver pour préparer sa peau aux agressions qu’elle va subir. L’huile de rose musquée (rosa moscata) est réputée pour assouplir l’épiderme tout en solidifiant la couche cornée.

 

< Voici les conseils et recettes de soins pour la peau de Julien Kaibeck,  aromathérapeute :Les chroniques beauté