Quels sont les poissons d’eau douce menacés en France ?

Rédigé par Consoglobe, le 17 déc 2009, à 15 h 26 min

Une nouvelle étude réalisée sur les 69 espèces de poissons d’eau douce en France métropolitaine révèle que 15 sont menacées de disparition, en raison principalement de la dégradation des milieux naturels et malgré une pêche réglementée.

Cette nouvelle “liste rouge“, publiée par l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle, montre notamment que 6 espèces de poisson sont “en danger” (EN) ou, plus grave, en “danger critique d’extinction(CR)… donc à éviter de pêcher ou de mettre (trop) dans nos assiettes :

L’Esturgeon européen (CR)

Présent autrefois dans tous les bassins de l’Europe de l’Ouest, l’Esturgeon européen (Acipenser sturio) n’est plus que présent dans le bassin de la Gironde-Garonne-Dordogne (moins de 10 000 individus).

  • En effet, ce grand poisson migrateur de 2 m de long a longtemps été victime de la surpêche en mer et estuaire, notamment pour la fabrication de caviar.
  • D’autres facteurs ont entraîné sa quasi-disparition : la dégradation de la qualité des eaux, la destruction des frayères (extraction de graviers) ou la construction de barrages qui empêche sa migration.

Et malgré l’interdiction de sa pêche en France depuis 1982, l’Esturgeon européen est encore victime de captures accidentelles, liées au chalutage en mer.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



4 commentaires Donnez votre avis
  1. autre problème que le silure les cormorans ou l’on en voie souvent avec des anguilles dans le bec dans les étangs des landes des colonies de cormorans à l’année qui détruise tout au lieu de les protéger on ferais mieux de les régulés mais cela est peut être trop demander au écolos de toute sorte qui à mon humble avis pense plus à leurs pub qu’a la vrais protection de la nature ,je suis pour la protection de la nature(réfléchie) mais la vrais .

  2. Même le milieu de la pêche et les écolos deviennent politiquement corrects.
    Aucune constatation des raisons des disparitions ci-dessus ne fait état de l’introduction “imbécile” du silure en France, par des “pêcheurs”!
    Evidemment cela gêne les dits “pêcheurs” et surtout les vendeurs de matériels spécialisés.
    En effet, les silures qui se multiplient à vitesse grand V en France,(car rejetés vivants)font de gros dégâts sur les populations de poissons locaux, et notamment des brochets.
    Aujourd’hui c’est foutu, le mal est fait et dans 20ans(ou avant) on ne pêchera que des silures dans nos fleuves. Bravo les écolos!!!!

  3. Même le milieu de la pêche et les écolos deviennent politiquement corrects.
    Aucune constatation des raisons des disparitions ci-dessus ne fait état de l’introduction “imbécile” du silure en France, par des pêcheurs!
    Evidemment cela gêne les pêcheurs et surtout les vendeurs de matériels spécialisés.
    En effet, les silures qui se multiplient à vitesse grand V en France,(car rejetés vivants)fait de gros dégâts sur les populations de poissons locaux, et notamment des brochets.
    Aujourd’hui c’est foutu, le mal est fait et dans 20ans(ou avant) on ne pêchera que des silures dans nos fleuves. Bravo les écolos!!!!

  4. A vendre faire offre
    D.P. BARBELLION
    TRUITES, MOUCHES, DEVONS,
    Librairie Maloine , Paris , 1948 , fort in 4 relié ltoile verte éditeur , XII – 1181 pp . Cette étude d’ ensemble analyse l’ anatomie , l’ élevage , les maladies , les instincts … de la truite . Elle aborde de façon détaillée les différentes mouches , leurs origines , le matériel de pêche au ver , à l’ insecte , le lancer leger , extra léger , et ultra léger . La derniere partie est consacrée à l’ équipement , à l’ eau , la théorie solunaire . –
    nombreuses illustrations : 567 figures , 50 h.t. , 2 planches couleurs . Exemplaire en bon etat , toile un peu frottée .

Moi aussi je donne mon avis