Mexique. Déjections canines contre un accès Wi-Fi

Mexique. Déjections canines contre un accès Wi-Fi

Terra, fournisseur d’accès Internet mexicain, a trouvé la solution idéale pour remédier au problème des déjections canines non-ramassées dans les parcs de la ville de Mexico. Il échange des crottes ramassées contre du temps d’accès Wi-Fi !

Poo Wifi : farce ou opération de sensibilisation ?

Ramasser des crottes de chiens pour surfer sur Internet : l’idée peut faire sourire voire rire. Mais l’opération poursuit un objectif réel, la propreté dans la capitale.

En plus du problème des déjections canines dans la ville, le groupe Terra constate également un manque d’accès à internet. Le fournisseur a donc décidé de faire d’une pierre deux coups.

Dans les dix parcs publics de Mexico, des antennes Wi-Fi en forme d’os ont été installées, toutes équipées d’une poubelles avec balance. Le principe du dispositif est simple : déposez les déjections de chiens ramassées dans la poubelle ; attendre que la balance pèse la “récolte” ; profitez d’une temps de connexion Wi-Fi proportionnel au poids des déchets ramassés. L’exemple qui revient le plus souvent et qui apparaît dans le vidéo clip de l’opération est le suivant : pour 70 grammes ramassés, un accès de 20 minutes de connexion Wi-Fi est offert dans le parc.

Un système bien conçu

Aucune inquiétude, les habitants de Mexico ne prennent pas les déjections à la main. En effet, des hôtesses mettent à disposition des sacs pour récupérer et transporter les déjections jusqu’à la poubelle. Des pancartes indiquent également les endroits où se situent les poubelles.

Le geste citoyen se transformerait presque en amusement et nettoyer les déjections de son chien n’est plus vraiment une corvée.

Marketing et environnement

Terra veut bien évidemment se faire connaître avec cette campagne et les antennes Wi-Fi en forme d’os. Mais c’est aussi un moyen d’inciter les Mexicains à respecter leur environnement.

D’ailleurs, la balance ne peut pas réellement détecter les déjections ; les personnes peuvent alors y déposer de simples déchets. Mais il s’agit là de les pousser à nettoyer les parcs, une récompense en plus.

DR Hajor

. Mexico est considérée comme l’une des villes les plus polluées au monde depuis 1992.

. La ville de Mexico a des difficultés de renouvellement de l’air car elle est située à 2 240 mètres d’altitude.

. Les facteurs de pollution sont l’activité humaine (croissance de la population), la croissance des activités industrielles et la multiplication de véhicules anciens.

*

Sur le même thème :