Economie verte. Les éco-prêts décollent !

Lancée en avril 2009, l’éco-PTZ semble porter ses fruits ! Selon la Fédération Bancaire Française (FBF), les banques françaises ont accordé en 2009 près de 75 000 éco-prêts. Le développement du processus est donc indéniable malgré  quelques failles encore palpables…

Les éco-prêts : démarrage en trombe

Rappel : Accessible à tous les particuliers, sans condition de ressources, les éco-prêts visent à favoriser les travaux basés sur l’efficacité énergétique.

Avec 65.500 dossiers acceptés jusqu’à aujourd’hui, l’éco-prêt à taux zéro connaît un succès croissant depuis sa mise en place. Les Français les sollicitent comme des aides incontournables pour effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. L’immobilier durable, encouragé par le gouvernement, a donc bel et bien le vent en poupe.

Affiche ecoprêtEn moyenne, l’éco-prêt à taux zéro emprunté par foyer s’élève à 17 000 euros. Un succès probablement du à la forte implication des banques, des artisans mais aussi des entreprises du bâtiment, qui tentent à favoriser le financement des projets de leurs clients pour contribuer au développement durable. De plus, les Français, sensibilisés aux économies d’énergie, sont de plus en plus intéressés par les logements propres.

Eco-prêts : le manque de clareté déroute

En dépit du succès de l’éco-PTZ, la Fédération des Banques Française déplore une réglementation complexe pour définir les travaux éligibles qui perturbe certains demandeurs et entraîne des retards dans l’élaboration des dossiers. Des simplifications sont nécessaires pour accélérer la réalisation des projets et lever toute réticence.

Eco-prêt

Eco-prêts-ce qu’il faut savoir

  • La durée du prêt s’étale entre 10 et 15 ans, selon des modalités à conclure avec la banque.
  • Le montant maximal du prêt est de 30 000 euros.
  • Il est cumulable avec le crédit d’impôt "développement durable" ou le Livret de développement durable.
  • Le logement doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990.
  • Pour bénéficier de l’écoprêt, il faut choisir un ensemble de 2 ou 3 travaux distincts issus d’une liste officielle, ou obtenir un niveau défini de performance énergétique globale de son logement à l’issue des travaux.

Lire également sur l’habitat écolo

Article sur les eco-prêts rédigé par Elwina, fev 2010