La dégradation de nos sols

En 2002, la Commission européenne a lancé une politique de protection des sols. En effet, environ 16 % de la superficie de l’Union (à 12), soit plus de 50 millions d’hectares, souffrent de dégradation, tandis que, dans les nouveaux Etats membres, elle atteint environ 35 %. Les atteintes sont variées : érosion, atteinte à la biodiversité, chute de la teneur en matières organiques, contaminations, salinisation, urbanisation. Une directive-cadre devrait encourager la protection des sols.