Biodiversité : Noé est de retour

Rédigé par Consoglobe, le 16 Jun 2009, à 23 h 16 min

Le site et le projet Jardin de Noé, jardinsdenoe.org, ont un objectif motivant : impliquer chacun dans la préservation de la biodiversité en utilisant nos jardins.

La biodiversité, ça se passe aussi en France

On a expliqué la semaine passée combien les oiseaux nicheurs français sont menacés, ou bien encore dans quelles proportions alarmantes les abeilles ou les papillons disparaissent.

Des jardins sanctuaires de la biodiversité

Jardins de Noé propose de transformer nos jardins en sanctuaire, ce que consoGlobe ne peut qu’encourager en participant.

Il s’agit d’utiliser le million d’hectares de jardins des Français pour y planter des espèces locales, limiter sa consommation d’eau, laisser la faune prospérer en évitant insecticides et pesticides ou les tondes abusives, de manière à doper la diversité de nos biotopes locaux.

L’enjeu n’est pas anecdotique car la surface de nos jardins représente 4 fois la surface des réserves naturelles de Métropole. Etonnant et motivant non ?

Les 10 conseils de Jardins de Noé pour vos jardins

Laisser
un coin de jardin au naturel

La friche, un élément clé (et pourtant méconnu) de la
biodiversité, vitale pour bon nombre de chenilles 

Semer
une prairie fleurie

Le rêve de tous les insectes : butiner, butiner, et
butiner !

Aménager
son jardin pour la biodiversité

Nichoir, mangeoires, abris, haie, mare… tout pour
faire de son jardin un véritable havre de biodiversité

Economiser
l’eau au jardin

L’eau, élément vital de la vie, ressource précieuse à ne
pas négliger !

Faire
un compost

30 % de nos déchets sont compostables, de quoi alléger
nos poubelles
(tous les articles sur les composts et le compostage)

Limiter
l’éclairage nocturne

Les papillons, chauves-souris, chouettes … peu
amateurs de lumière

Planter
des espèces locales

Parce que notre biodiversité n’est pas adaptée aux
espèces exotiques

Améliorer
son sol en respectant l’environnement

Qui dit jardin, dit fleurs ou légumes, et donc engrais,
mais n’oublions pas

Protéger
son jardin en respectant l’environnement

Cohabiter avec pucerons et limaces, impossible dites
vous ?

Devenir
porte-parole de la biodiversité

Idées, astuces, pour parler et faire parler de la
biodiversité

A lire également au sujet de la biodiversité

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



1 commentaire Donnez votre avis
  1. Mon jardin est une vraie jungle! Depuis 10 ans, j’ai laissé pousser arbres à papillon, saules et boulots dans lesquels piaillent les grives et courent les écureuils..Dans le bassin destiné à récupérer les eaux de pluie se sont installés grenouilles et crapauds…Deux martres surprises de me voir ont détallé dans le torrent voisin… pourtant j’habite au cœur d’une ville de 40 000 h dans le sud de la France. Dans ce capharnaüm, j’ai pourtant toujours espoir de récolter fruits et légumes du potager …sans engrais sans désherbant…. Je fais la course contre les escargots pour manger les fraises avant eux … ils gagnent souvent d’ailleurs… Mon composteur sent pas très bon…j’avoue que j’ai parfois un peu honte de mon jardin qui n’est pas carré-tondu comme celui de mon voisin le plus proche mais bon…l’idée de couper un seul arbre me déprime…

Moi aussi je donne mon avis