Une année de consommation sur la planète : des chiffres vertigineux

La richesse mondiale a fortement progressé depuis 1990 quand 193 États et 23 Organisations internationales s’étaient engagées à diviser le taux d’extrême pauvreté par deux à l’horizon 2015. Objectif atteint, mais l’une des manifestations les plus éclatantes de la hausse générale du niveau de vie et de la mondialisation des échanges est la croissance spectaculaire de la consommation. Savez-vous combien de litres de vin ou de tonnes de viande sont consommés sur Terre chaque année?

Une année de consommation sur la planète : des chiffres vertigineux

Depuis 1990, le nombre de personnes vivant dans l’extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,25 dollar par jour, est passé de 1,9 à 1,3 milliard en 20 ans, tandis que la population mondiale croissait de 5,3 à 6,9 milliards. Aujourd’hui, en 2016, pour une population mondiale estimée à 7,3 milliards, ce sont 836 millions de personnes qui vivent encore dans un état d’extrême pauvreté. Cela représente une personne sur cinq dans les régions en développement, essentiellement en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.

Même si ces chiffres concernant la pauvreté restent exorbitants, force est de constater que la richesse mondiale a fortement progressé, entrainant une hausse globale de la consommation mondiale.

Grâce à planetoscope.com, le premier site de statistiques en temps réel sur la vie de la planète, nous avons reconstitué une année de consommation mondiale. Amusant, effarant, réjouissant, inquiétant ? C’est à vous de nous le dire.

Connaissez-vous le Planetoscope ?

Ce site de statistiques permet de connaître les chiffres étonnants concernant la vie sur terre, comme la production mondiale de plastique ou la quantité de  mégots de cigarette jetés dans la rue.

Une population qui augmente et moins de terres cultivables

La population sur Terre ne cesse de s’accroître : on enregistre 139.000.000 naissances dans le monde chaque année, soit 4,41 naissances chaque seconde, ce qui augmente la pression sur les ressources de la planète.

Cette croissance démographique fait grandir les villes : ce sont 40.150 hectares de terrains où sont coulés plus de 6 milliards de m3 de béton, qui sont grignotés par l’extension des villes, chaque année.

Le boom de la consommation

Parallèlement, la consommation mondiale, sous toutes ses formes (produits finis, nourriture, ressources naturelles ou minières), a explosé depuis un siècle.

L’empreinte écologique globale de l’humanité a ainsi triplé depuis 40 ans. En 2003, elle était de 2,2 milliards d’hectares par personne. C’est à dire qu’il faut 22 milliards d’hectares pour couvrir la consommation annuelle d’une personne.

Vers 2050, les quelque 9 milliards habitants de notre planète consommeront 140 milliards de tonnes de minerais, d’hydrocarbures et de biomasse (bois, cultures, élevage), selon les estimations du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’Environnement).

À titre d’exemple, voici quelques illustrations de ce que l’humanité consomme pour son alimentation chaque année.

Consommation de l'humanité en une annéeLa question de l’eau

La consommation d’eau sur la planète atteint 4 milliards de m3, soit 1,3 million de litres d’eau chaque seconde (127 m3 par seconde), ce qui est supérieur aux capacités de renouvellement des réserves. Chaque habitant dispose, en moyenne, de 2.000 litres pour vivre.

Seule une petite partie de cette eau est consommée en bouteilles, mais cela représente tout de même près de 90 milliards de bouteilles vendues chaque année !