Les Français plus attentifs à leur consommation d’énergie

La hausse des prix de l’énergie a poussé la moitié des Français à réduire leur consommation d’électricité et de gaz.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 14 Apr 2017, à 11 h 00 min

Un sondage IFOP mené pour le fournisseur d’électricité et de gaz Eni Gas & Power France auprès de 1.000 consommateurs, montre que plus de 50 % des sondés ont diminué leur consommation d’énergie, et 25 % ont baissé la température de leur chauffage. Pour lutter contre la hausse des prix de l’énergie, les Français préfèrent ainsi économiser sur leur confort.

Hausse des prix de l’énergie : les Français réduisent leur consommation pour économiser

Selon un sondage IFOP réalisé pour Eni en février 2017, les consommateurs seraient plus vigilants à leur consommation d’énergie. 50 % des sondés disent faire attention à leur consommation d’électricité, et 51 % à leur consommation de gaz. Plus de la moitié des personnes interrogées affirment avoir réduit leur consommation et un quart ont baissé la température de leur chauffage.

consommation d'énergie

© Lopolo Shutterstock

Malgré ces changements d’habitudes, les Français restent fidèles à leur fournisseur. Seuls 10 % ont changé de fournisseur d’électricité et 13 % de fournisseur de gaz naturel. Si les consommateurs voient d’un bon oeil l’ouverture du marché à la concurrence, peu d’entre eux ont le réflexe de changer de fournisseur pour bénéficier de tarifs plus avantageux.

Qu’attendent les consommateurs de leur fournisseur d’énergie ?

Le sondage IFOP révèle que 76 % des sondés estiment que c’est au fournisseur de proposer des solutions pour limiter la répercussion de la hausse des prix. 73 % d’entre eux souhaiteraient obtenir une remise supplémentaire lorsqu’ils souscrivent les deux énergies auprès du même fournisseur. Par ailleurs, seuls 37 % des ménages disent connaître des aides pouvant financer en partie leurs travaux de rénovation énergétique. Ce manque d’information explique le fait que seuls 26 % des foyers aient réalisé ce type de travaux au cours de ces deux dernières années.

énergie renouvelableCependant, cette frilosité des Français à changer de fournisseur est d’abord une question de qualité de service. En effet, de nombreux Français craignent de ne pas avoir accès au même confort de prestation en cas de changement d’opérateur. Par ailleurs, plus de 20 % des Français se disent prêts à payer plus cher pour souscrire une offre verte, selon l’étude.

Illustration bannière : – © Africa Studio Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Pour le chauffage, les puits artésien était très éfficace, néanmoin ils ont absolument tenu de faire du tout électrique, et nucléaire qui plus est. Quand au gaz, c’est idem, ils font plein d’instalations et comme les pays producteurs ne sont plus en honneur de sainteter. Bien entendu on peut voire nos charmants patron du CAC40 vendre nos technologie en Chine et nous envoyer dans un cus-de-sac avec le nucléaire qui en viellissant ne vont pas césser de poser des problèmes (on a encore rien vue). Même si je me répète, en hollande ils son à l’éoliènne depuis fort longtemps et ils n’ont aucun problème. Ils ne pensserait même pas à économiser le courant.

Moi aussi je donne mon avis