Bien choisir et bien utiliser sa télé : les bonnes résolutions pour économiser l’énergie

Le passage à la TNT haute définition en avril 2016 poussera sans doute certains d’entre nous à changer leur vieux téléviseur pour un modèle plus récent permettant de profiter au maximum de la qualité des images. Mais comment bien choisir un nouvel écran ? Topten nous donne quelques astuces.

Bien choisir et bien utiliser sa télé : les bonnes résolutions pour économiser l'énergie

Smart TV, Ultra haute-définition, OLED… Pas toujours facile de s’y retrouver entre toutes les options quand on veut se procurer un nouveau téléviseur. Heureusement, grâce à l’étiquette énergie mise en place depuis 2011, il est plus simple de savoir quels modèles sont économes en électricité. À condition d’avoir quelques éléments de décryptage essentiels en tête, le Guide Topten vous aide à y voir plus clair.

Opter une nouvelle télé moins gourmande

Outre la taille, la résolution, et les fonctionnalités annexes, la question de la consommation énergétique est importante à prendre en compte. Avec en moyenne 1,6 postes par logement(1), la télévision est devenue l’activité la plus énergivore des foyers français, devant le frigo ou la machine à laver ! À plus de 300 kWh/an en moyenne, cette consommation d’électricité nous coûte de l’ordre de 70 € par an en fonctionnement. Heureusement, des progrès d’efficacité énergétique ont été réalisés dernièrement, ce qui permet à certains modèles récents de ne plus se révéler aussi gloutons à l’usage.

télé boutique

© Luckies / Shutterstock.com – Choisir une nouvelle télé parmi tous les modèles : un véritable casse-tête

Consommation : la taille compte, la durée aussi

La taille de l’écran a une influence déterminante sur la consommation d’énergie. Toutes choses égales par ailleurs, un écran de 100 cm de diagonale consommera deux fois plus qu’un modèle de 70 cm.

Mesurez donc bien votre besoin et gardez-vous de vous précipiter sur un écran surdimensionné par rapport à votre logement. Vous n’aurez pas forcément un meilleur confort visuel, et vous engloutirez beaucoup plus d’électricité.

En outre, votre consommation d’électricité est directement corrélée à la durée d’utilisation. D’après le Syndicat National de la Publicité Télévisée, les Français passent en moyenne 4h44 par jour devant un téléviseur. En regardant la télé 2h plutôt que 4h, vous divisez mécaniquement par deux la consommation d’énergie.

Enfin, la résolution de l’écran peut aussi influer sur la consommation. Une étude américaine a montré que la ultra haute définition (UHD ou 4K) pouvait entraîner une surconsommation de 30 % par rapport à la HD. Méfiez-vous donc des effets de mode, d’autant plus qu’il y a pour l’instant très peu de contenus disponibles en UHD…

L’étiquette énergie

Depuis 2011, tout modèle de télé vendu en Europe doit être accompagné d’une étiquette énergie affichant ses performances. La principale information est la classe énergétique (sous forme d’une lettre) renseignant sur l’efficacité énergétique du modèle dans sa catégorie.

L'étiquette énergie télévision

L’étiquette énergie télévision

Les meilleurs téléviseurs sur le marché sont de classe A++, tandis que les moins bons sont de classe B ou C.

Pour vous simplifier la vie, vous trouverez sur Guide Topten la liste des modèles les plus performants disponibles actuellement sur le marché français avec toutes leurs caractéristiques.

Ne vous contentez pas d’un modèle classé B ou même A en pensant faire un très bon choix, vous finiriez avec une performance plus que moyenne ! Un modèle A++ consommera 2 fois moins qu’un modèle A de même taille, et presque 3 fois moins qu’un B.

Il est important de savoir que la classe énergétique est déterminée pour une taille donnée. Un grand écran pourra donc avoir une très bonne classe, mais tout en consommant beaucoup plus que des modèles plus petits. Pour en avoir le coeur net, fiez-vous à la case en bas à droite de l’étiquette qui indique la consommation annuelle en kWh, et optez pour une valeur aussi basse que possible. De même, l’étiquette énergie est basée sur des standards de mesure qui ne prennent pas encore en compte la 3D et la ultra haute définition. Si vous comptez regarder souvent des programmes en 3D ou UHD, vous risquez de consommer sensiblement plus que ce qui est indiqué.

L’étiquette énergie est obligatoire et doit être visible en magasins et sur les sites de vente en ligne (éventuellement après un clic sur un symbole représentant la classe énergétique). Une campagne de vérification a révélé que beaucoup de revendeurs ne respectent malheureusement pas la loi. Si lors de votre achat vous constatez que des étiquettes sont manquantes, exprimez votre mécontentement auprès du revendeur et évitez surtout d’acheter un modèle sans connaître sa performance énergétique !

L’importance d’un usage raisonnable

Une fois votre écran à la maison, une autre manière de faire des économies d’énergie est d’utiliser votre appareil d’une manière rationnelle.

black-21166_640-tele

  • Ne laissez pas votre écran – ainsi que ses périphériques : décodeur, haut-parleurs, etc. – allumés inutilement quand personne ne les utilise.
  • Ne poussez pas la luminosité et le contraste trop à fond. Vous vous ferez mal aux yeux, et votre télé consommera plus d’énergie, de 10 % à 30 % par rapport au mode « maison » standard (qui convient très bien pour un salon).

Enfin, il est souvent recommandé d’éteindre complètement ses appareils audiovisuels sans les laisser en veille (par exemple grâce à une multiprise avec interrupteur). Cela reste pertinent pour les modèles anciens, mais un peu moins pour les télés récentes car depuis 2013 une réglementation européenne limite sévèrement les pertes en veille. Une campagne de tests récente a montré que la majorité des nouveaux modèles ont une puissance en veille inférieure à 0,3 Watt (ce qui représente moins de 50 centimes d’Euro sur la facture électrique par an).

Retrouvez sur Guide Topten les appareils les plus performants disponibles sur le marché français.