La Méditerranée sauvée des produits chimiques d’ici 2019

Les espaces naturels du Maroc, de la Tunisie ou encore de la Turquie vont pouvoir respirer…d’ici quelques années encore ! Et pour cause, pour limiter l’impact des produits chimiques dangereux issus de l’industrie ou de l’agriculture sur la région méditerranéenne, ceux-ci seront retirés progressivement d’ici 2019.

Des mesures pour une Méditerranée plus saine

C’est officiel, les rives de la mer Méditerranée sont surpeuplées : plus de 150 millions d’habitants c’est-à-dire près d’ 1/3 de la population des pays riverains. Plusieurs zones de ces rives subissent une urbanisation grandissante mais mal maîtrisée. D’ici 2025, la moitié du littoral méditerranéen sera probablement construit…

Sans mesures, la Méditerrannée est en danger

Les eaux urbaines résiduaires sont la principale source de pollution en Méditerranée. Les pays méditerranéens ont donc adopté en juin dernier des nouvelles mesures concrètes et un calendrier obligatoire favorisant l’élimination étape par étape d’une panoplie de polluants organiques présents dans les eaux usées comme l’aldrine, le chlordane, le dieldrine etc.

Pays mediterranéens

Conformément à la Convention de Barcelone et au Plan d’action méditerranéen (PAM), ce plan qui concerne les 21 pays riverains du bassin méditerranéen et les États membres de l’Union européenne devrait se mettre place entre 2015 et 2019.

Des mesures obligatoires de traitement des eaux usées seront ainsi effectués dans les villes côtières et les centres urbains avant leur rejet dans la mer. Par ailleurs, sachant que la région méditerranéenne est la première région touristique du monde, l’urgence d’en prendre soin n’est définitivement plus un sujet à débattre…

La Méditerranée en chiffres

  • La mer Méditerranée a une superficie de 2,5 millions de km² et représente 0,7 % de la surface des mers du globe
  • La mer Méditerranée contient 10 % de tous les êtres vivants connus.
  • La mer Méditerranée constitue un réservoir important de biodiversité : elle compte plus de 12 000 végétaux et animaux – 650 espèces de poissons, 2 000 crustacés, 1400 mollusques, 150 échinodermes, 450 méduses, 600 éponges et 1350 sortes d’algues et plantes marines, 21 espèces de mammifères et 6 espèces de reptiles, sans compter les multiples oiseaux permanents ou en migration, 19 des 80 espèces connues de cétacés.
  • La Méditerranée propose des trésors insoupçonnés : une multitude de paysages sous-marins marquants, des tombants coralligènes, des prairies de Posidonies, des grottes à corail rouges et des canyons dont certains restent en cours d’exploration.
  • La mer Méditerranée supporte 30 % du commerce maritime mondial dont 22 % du trafic pétrolier mondial.
  • 80 % de la pollution de la mer Méditerranée serait de source continentale. Mais la principale cause de pollution liée aux navires est le dégazage et le déballastage sauvages.

>>>En savoir plus avec le dossier Biodiversité

Lire également sur l’environnement