Vidéo – De la viande humaine pour sauver la planète ?

Après le steak végétal et la viande synthétique, voici le steak de viande humaine à réaliser chez soi !

Rédigé par Marion, le 27 Nov 2020, à 8 h 00 min

Des scientifiques américains ont créé un kit qui permet de réaliser un steak de viande à partir de nos propres cellules souches. Si le projet peut paraître peu ragoutant au premier abord, il n’en est pas moins intéressant sur le principe. A l’heure où la surconsommation de viande pose un vrai problème éthique et environnemental, ce genre d’initiatives originales se multiplient.

Cultiver sa viande soi-même version DIY

Ce projet ambitieux porte le nom de « The Ouroboros Steak ». L’ouroboros est un symbole ancestral que l’on retrouve notamment en Egypte. Il représente un serpent qui se mange la queue, synonyme de résurrection et d’infini. Car c’est bien l’idée d’Andrew Pelling, créateur du projet : que l’être humain soit, à terme, capable de subvenir lui-même à ses besoins, notamment en viande.

Pour obtenir un savoureux steak de viande humaine, ou « steak ouroboros », il suffira d’utiliser un kit (accessible à tous) et de suivre les différentes étapes de la notice. Pour commencer, il faudra recueillir des cellules souches dans nos joues. Ensuite, il faudra les alimenter avec du sérum de sang humain expiré (provenant de donneurs), sans oublier de mettre le tout au chaud pendant 3 mois. Après ce laps de temps, votre steak aura pris forme et vous il sera prêt à être cuit et dégusté !

La viande de laboratoire : une alternative à l’élevage ? © anyaivanova

Œuvre d’art ou futur de nos assiettes ?

Pour le moment, l’aspect n’a rien de bien engageant et aucun effort particulier n’a été fait concernant les qualités gustatives du steak. Des morceaux de ce steak du futur ont déjà été révélés au public au Musée des Arts de Philadelphie, ainsi qu’au Design Museum de Londres. Doit-on alors parler d’art conceptuel ?

Des solutions alternatives qui peinent à convaincre

Outre les steaks végétaux, les substituts à la viande bovine existent déjà, bien qu’elles ne soient pas encore forcément entrées dans notre quotidien. On peut notamment mentionner la viande synthétique fabriquée en laboratoire à base de cellules de muscles d’animaux (boeuf, porc, poulet…) déjà présente aux Etats-Unis. En réalité, cette méthode exigerait l’utilisation de sérum foetal, un liquide que l’on trouve uniquement dans le sang de foetus de la vache… C’est donc une pratique qui reste controversée, car elle va à l’encontre du bien-être animal. Néanmoins, de plus en plus de laboratoires affirment avoir trouvé une autre alternative, plus éthique.

D’après l’initiateur du projet « The Ouroboros Steak », cultiver sa propre viande (littéralement) permettrait aux consommateurs de connaître l’origine de ce qu’ils mettent dans leur assiette tout en ayant une démarche éthique envers les animaux et respectueuse de l’environnement.

Cannibalisme ?

Une autre question se pose alors : est-ce du cannibalisme ? Est-ce éthique et moral vis-à-vis de notre propre espèce ? Il est certain que ce concept risque d’être difficile à accepter dans notre société actuelle, mais mise à part le véganisme, cette trouvaille insolite pourrait théoriquement être une solution durable pour la planète et la survie de l’humanité. A suivre…

Et vous, quel est votre avis sur la viande humaine autoproduite ?

Photo de bannière © Andrei Iakhniuk
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




7 commentaires Donnez votre avis
  1. c’est honteux, comment peut on suggérer ça !!

  2. Où va le monde ???
    Quand nous en arriverons à ce stade, la fin de l’humanité sera proche et ma foi tant mieux car une société qui a perdu son bon sens et sa conscience morale n’a plus rien à transmettre et n’a donc plus de raison d’être…

  3. « Science sans conscience n’amène que ruine et désolation »
    Ce n’est pas parce que la science est capable de tout, qu’on peut tout faire, par cupidité ou expérimentation. On a créé des comités d’éthiques pour cela, qui ne sont pas assez représentés, ni respectés… Il faudrait bien sûr pouvoir constituer des Comités d’éthiques populaires pour tous les sujets qui pourraient bouleverser la nature même de l’humain, de l’humanité … L’ingestion de protéines animales n’est pas nécessaire pour la vitalité et la croissance du corps, même pour les tous-petits … La connaissance de la cuisine végan permettrait de réduire vraisemblablement la production de viandes animales et les problèmes éthiques et écologiques que cela engendre.
    Les amateurs de « viande » devraient être obligés d’élever eux-mêmes leur bétail et tuer et dépecer et préparer les animaux … Il n’y aurait pas grand monde pour le faire … Et beaucoup deviendraient végétariens si la loi leur interdisait d’acheter / de vendre des animaux morts … Jésus disait « vous pouvez manger des végétaux, mais ne mangez pas ce qui a des yeux » … Les yeux de la Conscience …. Perte de conscience, perte de respect de la Création et des Créateurs … Nous ne sommes plus des hommes préhistoriques, nous pouvons faire mieux et cesser de se nourrir de chair.
    Quant à la viande humaine créé à partir des cellules humaines, quelle monstruosité !
    Merci pour cet article qui nous donne à voir jusqu’où va l’inconscience des chercheurs et l’avidité des firmes qui financent la déchéance de l’être humain … !

  4. Vraiment ? Et puis quoi encore ? Ne pensez-vous pas que certains prendrons des raccourcis en mangeant tout simplement leur semblables au lieu d’attendre 3 mois ? Ceux qui consomment de la viande tous les jours auront besoin d’un vrai laboratoire et n’aurons plus de joues vu le nombre de cellules qui leur faudrait prélever !!! Et les anticorps que nous pourrions développer ? Lorsque vous serez en famille à table il sera compliqué dans la poêle de mettre une étiquette sur chaque morceau afin d’éviter de manger le steak de votre enfant !!!

  5. manger nos propres cellules souches ne va pas nous rendre tout simplement fous ?? comme la vache folle à qui on a fait manger ses semblables …

  6. bonjour
    certains qui auront l’esprit tordu penseront que la viande humaine est bonne et feront du cannibalisme;attention au crime fait pour manger!
    mais où allons nous,revenons nous à la préhistoire modernisée!

    çà ne m’inspire rien de bien!!

    • Tout à fait d’accord avec Chantal. Ces hommes qui initient ce façon de penser sont des dérangés, des ravagés de l’esprit. Complètement.

Moi aussi je donne mon avis