Vaccination covid-19 : les séniors devront prendre leur rendez-vous sur Internet

Le gouvernement a opté pour des plateformes privées pour gérer au mieux la campagne de vaccination contre la Covid-19 en France.

Rédigé par Paolo Garoscio, le 13 Jan 2021, à 10 h 05 min
Vaccination covid-19 : les séniors devront prendre leur rendez-vous sur Internet
Précédent
Suivant

Le gouvernement veut accélérer sur la vaccination des Français contre le Sars-CoV-2, le virus responsable de la Covid-19. Pour ce faire, Olivier Véran, ministre de la Santé, a confirmé que des acteurs privés seront chargés des prises de rendez-vous. Exit l’application TousAntiCovid, un temps pressentie pour être également utilisée, et bienvenue au partenariat public-privé avec Doctolib, Malia et Keldoc. Mais comment ça marche ?

Covid-19 : les rendez-vous seront pris essentiellement par Internet

Trois plateformes privées, Doctolib, Malia et Keldoc, ainsi que le site officiel sante.fr, seront mobilisés pour organiser la prise de rendez-vous pour la vaccination. Cette dernière sera ouverte le 18 janvier 2021 à tous les Français de plus de 75 ans, mais il est déjà possible de réserver son créneau.

Pour ce faire, rien de plus simple : il suffit de se connecter sur l’une de ces quatre plateformes, en fonction, par exemple, du fait que vous l’utilisez déjà ou de votre propre préférence dans le cas contraire, et de prendre rendez-vous. Et attention : il faut bien deux doses du vaccin : vous aurez alors deux rendez-vous, et ce n’est pas une erreur. Un SMS de confirmation sera envoyé aux personnes ayant réservé, ainsi qu’un e-mail de suivi après les injections.

La famille mobilisée pour les seniors ?

Le gouvernement compte sur la mobilisation familiale pour la réussite de cette deuxième phase de vaccination, qui concerne près de 5 millions de personnes en France : les seniors ne sont en effet pas forcément adeptes d’Internet, voire n’ont tout simplement pas de connexion chez eux. En 2019, selon l’Insee, une personne de 75 ans ou plus sur deux n’avait pas accès à Internet à son domicile. Dans de nombreux cas, ce sera aux enfants et aux petits-enfants de prendre rendez-vous, ce qui est tout à fait possible puisque les plateformes ne se basent que sur les données qui lui sont transmises sans se soucier de la personne qui les tape sur son ordinateur.

Enfants et petits-enfants devront se mobiliser pour aider à la prise de rendez-vous en ligne© ALPA PROD

Côté disponibilité des créneaux, le gouvernement a mis les moyens : il vise entre 600 et 700 sites de vaccination répartis sur tout le territoire au moment du lancement de cette deuxième phase. Une nécessité pour que la France rattrape son retard : l’Hexagone n’a vacciné que moins de 200.000 personnes au 12 janvier 2021, contre plus de 2 millions pour le Royaume-Uni ou encore près de 800.000 pour l’Italie.

Illustration bannière : L’organisation de la campagne de vaccination « grand public » via Internet © Viacheslav Lopatin
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

12 commentaires Donnez votre avis
  1. oui quel bazar pour prendre un rendez vous!! c’est pire que l’administration sovietique.
    pn veut un site on le connait…
    on veut prendre rendez vous;;impossible on ne trouve pas la case a remplir…des nuls payes a ecrire des co….

  2. Bonjour a tous

    Je voudrais savoir pourquoi je ne peut pas prendre de rendez vous pour mes parents qui ont tout les deux 82 ans.
    Car sure le site Doctolib il me dise qu il faut avoir moins de 75 ans merci

  3. J’ai essayé: impossible de prendre un RdV directement sur santé.fr: ce site vous redirige automatiquement vers la plateforme privée à laquelle a été attribué votre centre de vaccination. Et là, que ce soit Keldoc ou Doctolib, impossible de finaliser la prise de RdV sans au préalable s’être forcément créé un compte Keldoc (ou Doctolib) dont on n’a que faire: on veut juste un RdV de vaccination, c’est tout! Et si encore il y avait une autre filière pour prendre ce RdV, pourquoi pas: les plateforme privées ne sont normalement pas obligatoire, donc elles mettent les conditions qu’elle veulent et ce qui ne les acceptent pas prennent RdV chez leur médecin par les voies « traditionnelles ». Mais là, point de voie autre ! Même le numéro de téléphone vous oriente vers la prise de RdV via ces plateformes, et vous fait y créer in compte! Cette obligation est-elle légale, en l’absence d’autre solution ?

  4. il est de notoriété mondiale que la France a la meilleure médecine au monde , que nous sommes champion du monde pour les droits de l homme, que nous avons le système social le plus avance de la planète …et que tout le monde nous envie…la preuve prendre RDV pour se faire vacciner (80 ans + multiples pathologies ) les soviets faisaient mieux que nous …c est dire ;qu est ce que risque les responsables d être déplacés avec une promotion

  5. OUI, J’ai 80 Ans. Je n’arrive pas à joindre les plates formes. Pas de réponses. Alors que ce passe t-il????????

  6. bonjour
    les personnes à risques peuvent se faire vacciner De suite!
    quelles formalités car il nest pas possible de se présenter pour réserver
    sans preuves? ordonnance medecin?
    Merci

  7. impossible de prendre rendez vous que se soit par téléphone ou par internet.
    Roooh,on est bien en France,quel pays en pleine récession

  8. attendez le vaccin Français sans ARN

  9. comme habituellement c’ est la pagaille !!! impossible de prendre un rendez vous. Aucune possibilité via les plateformes encore moins par téléphone.
    J’ai 80 ans et le certificat d’éligibilité à la vaccination contre la covid-19 donné par mon médecin traitant.

  10. je confirme , ou est la plateforme de prise de rendez vous par internet , c est vraiment le Merdier , sur SANTE.FR il n y a que par tel

  11. bordel ou est la plate forme de rendez vous

  12. bordel ou est la plazte forme de rendez vous

Moi aussi je donne mon avis