Un Français sur sept déclare ne pas savoir nager

Selon une récente étude, plus d’un Français sur sept ne sait pas nager.

Rédigé par Nathalie Jouet, le 19 Jul 2017, à 10 h 50 min

Les noyades représentent en moyenne 500 décès chaque année en France. La plupart des victimes sont nombreuses à ne pas savoir nager. Ce chiffre ne concerne pas uniquement les plus jeunes puisqu’en 2015, plus de 60 % des victimes étaient âgées de plus de 45 ans. Toutefois, la maîtrise de la nage tend à progresser en France.

Les seniors davantage concernés par les risques de noyade

Dans le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire publié le 18 juillet 2017, Santé Publique France s’est attardée sur la capacité à nager des 15-75 ans résidant en France métropolitaine. En 2016 et sur les 4.315 personnes interrogées, 83,7 % déclaraient savoir nager, contre 81,3 % en 2010, une augmentation « significative« , selon les auteurs de l’étude. « L’apprentissage de la nage à partir des années 1960, notamment en milieu scolaire, est probablement à l’origine de l’amélioration considérable de l’aptitude à la nage de la population, en particulier chez les femmes« , précisent-ils.

Cependant, de nombreuses personnes âgées de 55 à 75 ans ne savent pas encore nager. Cette tranche d’âge est d’ailleurs particulièrement concernée par les risques de noyade, comme le souligne l’étude qui rappelle également que « l’apprentissage peut se faire à tout âge« . En 2016, plus de 64 % des seniors déclaraient savoir nager contre 95 % des 15-24 ans.

savoir nager

Les enfants savent bien nager dans l’ensemble © wavebreakmedia

Les noyades : deuxième cause de décès chez les enfants en bas âge

Les noyades représentent « la deuxième cause de décès accidentel après les accidents de la circulation » chez les enfants âgés de 1 à 4 ans. Selon une étude américaine, la participation à des séances de natation dès le plus jeune âge réduit de 88 % les risques de noyades dans cette tranche d’âge, relève le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. La Fédération Française de natation a ainsi fait de l’éveil aquatique l’une de ses priorités pour familiariser l’enfant entre 0 et 6 ans avec l’eau et lui apprendre plus facilement la nage.

Lire aussi : Profitez de la baignade en toute sécurité : les précautions à ne jamais oublier

La maîtrise de la nage progresse significativement en France. Une circulaire du 19 octobre 2010 indiquait qu’ « apprendre à nager à tous les élèves est une priorité nationale, inscrite dans le socle commun de connaissances et de compétences« . Depuis 2015, l’Éducation nationale délivre également une attestation « savoir nager » aux élèves qui ont subi avec succès un contrôle des compétences en milieu aquatique. Autant d’éléments qui favorisent la maîtrise de la nage dans le pays.

Illustration bannière : Femme nageant – © Boris Ryaposov
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis