Tillandsia : ces mystérieuses plantes -presque- sans racine

Bien connues sous le nom de ‘filles de l’air’, les Tillandsias sont une famille de plantes vraiment étonnantes qui poussent sans racines ni terre ! Plongeons dans le monde fascinant de cette plante aérienne extraordinaire.

Rédigé par Julien Hoffmann, le 13 Nov 2021, à 11 h 14 min
Tillandsia : ces mystérieuses plantes -presque- sans racine
Précédent
Suivant

Tillandsia : il faut être patient !

Quand on a une plante d’intérieur qui peut fleurir, rien de plus légitime que de vouloir la voir réaliser sa floraison. Mais les tillandsias sont de sacrés capricieux en la matière. Non seulement parce que, selon les espèces, vous allez devoir attendre leur maturité qui peut varier de 3 à 7 ans, mais aussi parce que leur environnement va avoir énormément d’impact en la matière.

Pas de saison pour la floraison

Il vous faudra donc bien les bichonner en termes d’arrosage, d’entretien, de température, d’engrais et de positionnement dans votre petit nid pour qu’ils veuillent bien se lancer dans l’aventure.

Le tillandsia fleurit lorsqu’il en a envie ! Et cela, au rythme d’une fois tous les 2 ou 3 ans pour la grande majorité. Pour certains, comme le Tillandsia xerographica ou le Tillandsia tectorum, la floraison peut durer jusqu’à 6 mois, allongeant ainsi le cycle de floraison.

Parfois un tillandsia rebel peut même refuser de fleurir ! Cela peut être dû à un manque de lumière ou d’engrais. Si le problème persiste, il est possible de provoquer la floraison.

Pour cela, il faut enfermer la plante dans un sac plastique transparent avec une pomme pourrie, pendant une huitaine de jours. Mais, même sans fleur, l’attrait du tillandsia reste intact. Alors, laissons le temps au temps !

tillandsia

Une explosion de fleurs © mspoli

Reproduction du tillandsia

Les tillandsias se reproduisent par semis, mais aussi par rejets, et heureusement. En effet obtenir des graines de tillandsias n’est pas une mince affaire, et de loin, dans la mesure où il faut de nombreux spécimens pour maximiser les chances de réussite. Il est également nécessaire d’avoir d’excellentes conditions de détention pour que la démarche réussisse… Sans compter le problème de la pollinisation !

La multiplication des tillandsia par rejets, c’est-à-dire par jeunes pousses qui croissent autour du pied mère, est bien plus répandue et bien plus aisée.
Pour cela, il vous faudra simplement attendre que le pied mère ait fait plusieurs rejets et que ceux-ci aient suffisamment grandis pour former une bonne « touffe » avant de vous essayer à en séparer pour en faire des pieds à part.

tillandsia

Laissez parler votre imagination et libre cours à votre créativité avec le tillandsia © Tennessee Witney

Qui maîtrise la reproduction d’une plante en maîtrise également les exigences. Au-delà même de ce principe de base, c’est mieux comprendre le vivant et ses besoins que de savoir reproduire les plantes.
La chose est certainement plus vraie encore avec des plantes aussi particulières dans leur mode de vie que les tillandsias.

coup de coeur

tillandsiaTillandsia duratii

Tillandsia originaire d’Amérique du Sud (Brésil, Argentine, Uruguay…) où il pousse dans des bois secs. La plante devient grande et peut produire de grosses touffes. Jolies fleurs bleues à violettes, qui diffusent une odeur suave !

À découvrir sur Karnivores.com

 

Article republié

Illustration bannière : Belle collection de tillandsias xerographica – © Sasitorn Chaimanon
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. j’ai du trop arroser car maintenant certaines ne fleurissent plus.
    j’avais lu qu’il fallait leur donner de l’eau déminéralisée matin et soir,
    mystère… je vient de lire deux fois par semaine donc je vais faire machine arrière en espèrent que tout rentre dans l’ordre.se sont des tillandsia.

  2. Bonjour, bravo pour ce travail de recherche sur les tillandsias, juste une petite remarque concernant la floraison, vous dites tous les ans et quand elles le veulent; cela n’est pas juste, c’est tous les deux ou trois ans, car en général la floraison est leur mode de reproduction, elles font les rejets, et ce sont eux, mais ils leurs faut le temps de grandir qui feront la floraison suivante et en plus grand nombre
    Naturellement votre, Alexandre PERROT

Moi aussi je donne mon avis