Les vrais stocks à constituer en cas de pénurie

Avec l’épidémie de coronavirus, les gens se ruent sur les pâtes et le papier toilette. Bonne idée ? On a écouté les conseils des survivalistes qui expliquent comment constituer un vrai stock en cas de pénurie.

Rédigé par Pauline Petit, le 16 Mar 2020, à 16 h 10 min

Le week-end dernier, on a vu se multiplier les scènes de supermarchés dévalisés en prévision d’un éventuel confinement total face à l’épidémie de coronavirus. Les premiers rayons dévalisés : les pâtes et le papier toilette. Nous sommes allés piocher les conseils des survivalistes pour savoir comment préparer un stock efficace en cas de crise.

Comment préparer un stock alimentaire ? Les conseils des survivalistes

L’épidémie du coronavirus n’est rien face aux potentiels risques qui nous attendent, affirment les survivalistes : accident nucléaire, attaques toxiques, catastrophes naturelles majeures… Certains se préparent depuis des années à une éventuelle apocalypse en constituant des stocks de nourriture.

Pas de vraie pénurie : relativisons

Il convient donc d’abord de relativiser la situation en cours : les supermarchés restent ouverts, et approvisionnés, la fin du monde n’est pas pour tout de suite. Nous possédons l’essentiel pour vivre correctement. Pas de panique donc !

Le plus important, en cas de crise majeure ou de pénurie, est de posséder un accès à l’eau potable. Heureuses donc les personnes qui possèdent un puits ou une source d’eau potable sur leur terrain, ils seront à l’abri du besoin en eau.
Un autre atout majeur pour survivre ? Un jardin potager de bonne taille où faire pousser légumes et fruits en quantité suffisante pour assurer l’autonomie de sa famille, ainsi que quelques poules afin d’assurer un apport en protéines. L’idéal est également de posséder une banque de semences bien conservée et renouvelée année après année.

stock pates

Prévoyez des céréales en quantité © J.chizhe

En règle générale, et même hors temps de crise, viser l’autonomie alimentaire est un objectif auquel on devrait tous travailler : s’affranchir des supermarchés, faire de réelles économies, manger hyper-local, bio et sainement, est un réel luxe.

Le site Femmes Survivalistes l’assure également : « le stock de survie seul n’a aucun sens sur le long terme : il doit servir uniquement à faire face temporairement à une période de transition après une crise majeure. À nous de compléter dès maintenant notre stock alimentaire en travaillant sur notre autonomie. Nous pouvons par exemple dès à présent : nous créer un potager, nous lancer dans l’élevage de poules, puis de lapins, planter des fruitiers, et avoir constamment à la maison au moins un mois de stock d’aliments nutritifs de base. »

Les stocks alimentaires des survivalistes

Qu’y a-t-il donc dans les caves des survivalistes ? Si certains forums proposent des barres de survie ou des rations protéinées, on préfère stocker des produits sains et plutôt zéro déchet, que l’on utilisera au quotidien « en attendant » la crise majeure, si crise il y a.

L’idée des survivalistes est de stocker des aliments suffisamment denses énergétiquement et riches en vitamines pour assurer tous les apports nécessaires. Voici une liste pour assurer quelques semaines, voire quelques mois, de nourriture en cas de pénurie :

  • de la farine de blé : utile pour faire du pain et des petites pâtes
  • de l’huile végétale (olive de préférence) en bidons
  • du riz, des pâtes à cuisson rapide, de la semoule
  • du gros sel
  • du sucre

On s’inspire également des Femmes survivalistes pour compléter notre liste :

  • du quinoa et du sarrasin (qui contiennent les 7 acides aminés essentiels)
  • des protéines de soja
  • des légumineuses (lentilles, haricots)
  • des épices et aromates pour agrémenter le tout
  • de la spiruline pour ses apports en vitamines et en protéines

Concernant les apports en fruits et légumes, l’idéal est donc de posséder son propre jardin et de faire des conserves pour l’hiver. Si ce n’est pas le cas, pensez aux conserves de fruits et de légumes, aux fruits et légumes secs et déshydratés et à congeler si vous avez un grand congélateur, des fruits et légumes crus ou cuits en grande quantité.
Prévoyez aussi des conserves de poissons, riches en vitamines et acides gras et apportant des protéines animales bienvenues.

stock

Inutile de se ruer sur les pâtes, réfléchissez plutôt à vos menus © deryabinka

Deux autres conseils essentiels de survivalistes :

  • penser à varier les références (de nombreuses variétés de céréales par exemple) pour diversifier les apports et ne pas se lasser
  • assurer une gestion des stocks optimale pour éviter de se retrouver avec des produits périmés.

Certains rangent par exemple leurs stocks par étage en fonction de la date de péremption et les font tourner régulièrement au fur et à mesure de la consommation de leurs denrées alimentaires.

Lire aussi : Organiser son frigo et ses placards pour préparer ses repas pour la semaine

Faut-il stocker le papier toilette ?

Plusieurs sites de survivalistes assurent que posséder un stock important de papier toilette est un réel luxe en cas de pénurie. Selon nous, il ne s’agit pas d’un article incontournable selon lequel la survie ne peut se faire. Il existe en effet bien des alternatives, comme le papier toilette lavable, le bidet, la douchette ou la bassine d’eau, utilisée dans de nombreux pays. Évitez donc de dévaliser les rayons papier toilette du supermarché et concentrez-vous sur l’essentiel !

Illustration bannière : Un garde manger bien rempli © Viatkins

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



A la découverte du monde de demain, initiatives positives, personnalités inspirantes, nouveaux modèles économiques. Sans cesse dans les livres, sur le Net...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. France Bleu Roussillon a piqué et signé votre article… C’est pas beau!

  2. En cas d’attaque nucléaire ou bactériologique, les survivalistes mourront comme les autres !
    Qui profitera de leurs stocks ?

  3. ne stocker que des pâtes, une idée saugrenue !
    Il existe tout de même des aliments plus nourrissants comme les légumineuses et les céréales qui contiennent des nutriments beaucoup plus importants comme les protéines et apportent une alimentation plus variée.

  4. Très intéressant et utile. Merci beaucoup

Moi aussi je donne mon avis