Insecticide, pollution de l’air : les abeilles agonisent

La pollution atmosphérique a un impact néfaste sur la santé des abeilles, et donc sur leur capacité à polliniser. Les conséquences pour l’agriculture s’annoncent désastreuses.

Rédigé par Anton Kunin, le 14 Aug 2020, à 11 h 41 min

Selon une étude réalisée à Bangalore (Inde) et publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences, les abeilles qui ont grandi dans des zones à forte pollution vivent moins longtemps et sont plus lentes.

La piètre santé des abeilles, une menace pour la pollinisation

L’Inde est le premier producteur au monde de fruits et le deuxième plus grand producteur de légumes. En tant que deuxième pays le plus peuplé au monde, c’est aussi un grand pays consommateur. Mais l’avenir de la culture des fruits et légumes dans ce pays est incertain. Et pour cause : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 9 des 10 villes les plus polluées au monde se trouvent en Inde.

Et ce n’est pas la pollution en tant que telle qui s’avère néfaste pour la culture de fruits et légumes. La menace est moins directe mais tout aussi grave, car un maillon essentiel de la chaîne fonctionne mal aujourd’hui : la pollinisation(1). La capacité à percevoir les odeurs est en effet essentielle pour les abeilles : celle-ci joue un rôle important dans leur capacité à repérer les fleurs pour s’alimenter et polliniser, trouver des partenaires pour se reproduire et éviter les prédateurs. Les réactions chimiques qui peuvent se passer entre ces substances olfactives naturelles et les polluants peuvent donc avoir un effet désastreux pour l’activité vitale des abeilles, déjà menacées par les néonicotinoïdes.

Une pollinisation insuffisante, un risque pour la survie des espèces végétales

santé des abeilles

La pollution touche directement la santé des abeilles – © AnastasiaSi

L’étude révèle que les abeilles collectées dans des zones polluées étaient porteuses de métaux lourds comme l’arsenic et le plomb. Les abeilles couvertes de particules de ces métaux visitaient deux fois moins de fleurs que celles ayant grandi dans un environnement propre. Par ailleurs, 4 des 5 abeilles collectées dans ces zones polluées sont mortes le lendemain. Leur mortalité a été deux fois plus élevée comparé à celle des abeilles collectées dans des zones propres.

Selon les chercheurs, c’est la survie même des abeilles que menacent les polluants. Selon la même étude, un air pollué pourrait entraîner la mort de 80 % de la population des abeilles. Une telle éventualité serait un désastre pour l’agriculture dans la mesure où la pollinisation joue un rôle plus ou moins important dans la reproduction de 75 % des espèces cultivées par l’homme.

Illustration bannière : La pollution altère la vie des abeilles – © hecke61
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. La solution est de les obliger à replanter toutes les haies qu’ils ont arrachées, à semer des fleurs autour de leur champs ou de laisser des bandes à la nature et d’arrêter de cultiver de très grandes étendues; les insectes préfèreront ça à leurs betteraves et autres cultures …
    Ils ont que ce qu’ils méritent, ce sont eux qui ont détruit l’environnement pour toujours plus de fric, encouragés par la FNSEA à la botte de l’industrie chimique et du Crédit Agricole qui s’est enrichi sur leurs ruines
    Il ne faut pas les aider, si on leur donne la main ils prendront le bras et ne voudrons pas de retour en arrière
    Pompili ne trahis pas tes idées ni tous ceux qui comptaient sur toi !

  2. Et j’ai oublié ,c’est à nous pauvres c que l’on demande de plus en plus de taxes alors que ces gros industriels polluent de plus en plus l’ensemble de la planète et au delà
    Quand je lis ce matin que certaines compagnies aériennes vont lancer des « voyages/survols  » du pôle sud pour faire rentrer de l’argent dans leurs caisses ;et cet hiver qu’une station de ski française fait venir de la neige en hélicoptère de la montagne voisine ,que la forêt amazonienne continue de brûler que plus de 100 personnes défenseurs de la planète se sont fait tuer ,des volcans se réveillent et que des humains sont encore entrain de faire la guerre et de tuer d’autres humains on est foutu

  3. Hé oui ;le problème n’est pas que pour les abeilles car nous ,humains ,nous aussi on est de plus en plus malade ;quand il n’y aura plus d’humains sur terre les abeilles reviendront ……………plus forte j’espère
    Les euros les dollars y a que ça qui compte ;les défenseurs de la planète se font assassiner ;;;;;;;;;que faire ?????????

Moi aussi je donne mon avis